Eye-tracking : nouvelle guerre de brevets en vue pour LG et Samsung ?

19 mars 2013 à 16h11
0
Pas encore disponible, le Galaxy S4 commence déjà à se retrouver au cœur d'une suspicion de violation de brevet : la firme LG pointe en effet du doigt Samsung concernant la technologie d'Eye-tracking qu'il utilise.

00FA000003169842-photo-lg-logo-min.jpg
Si les deux entreprises sud-coréennes sont parvenues à régler à l'amiable un litige autour de la technologie OLED, il semblerait que la situation de calme reste de courte durée. En effet, quelques jours seulement après l'annonce du Galaxy S4, LG soupçonne Samsung de violer l'un de ses brevets lié à la technologie d'eye-tracking. En ligne de mire, la fonction Smart Pause de Samsung, qui permet de mettre une vidéo en pause si l'utilisateur détourne le regard. Or, LG a récemment annoncé exactement le même système, nommé Smart Video, destiné à son Optimus G Pro et basé sur un brevet déposé en 2009 par la firme.

Outre le nom, la technologie semble similaire, et LG en revendique la paternité : l'entreprise, qui possède d'autres brevets liés au eye-tracking déposés en 2005, compte se pencher sur les autres fonctionnalités annoncées par Samsung lors de l'officialisation du Galaxy S4. Il y a fort à parier que LG finisse par déposer plainte contre son concurrent pour réclamer réparation, alors que le terminal visé par ces soupçons ne sera disponible qu'à partir de la fin du mois d'avril dans le commerce.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

VOD : de l'Ultra HD sur Netflix d'ici un an ou deux
Nuance met à jour Dragon NaturallySpeaking 12
Freebox Player 1.2.6 : nouvelles fonctionnalités mineures mais nombreux correctifs
Warren East, le PDG d’ARM, démissionne
Samsung Galaxy Note 8.0 : en France début avril
Samsung devrait mettre 5 terminaux à jour vers Android 5.0
Galileo : première position déterminée indépendamment du GPS
Cloud : Orange mise sur l’aide aux PME et l’international
Données personnelles : le hacker Andrew Auernheimer écope de 3 ans de prison
Skype reçoit une mise à jour sur Windows Phone
Haut de page