Brevets OLED : Samsung retire sa plainte contre LG

0
Comme prévu, Samsung et LG règlent leurs différends en matière de brevets liés à la technologie OLED sans passer par la case tribunal : après l'annonce de pourparlers réalisés en privé la semaine dernière, Samsung vient de retirer sa plainte contre son concurrent.

05376132-photo-samsung-logo-sq-gb.jpg
En septembre dernier, Samsung déposait plainte contre LG pour vol de technologies liées à l'OLED, et demandait par la même occasion de blocage des ventes de certains appareils de son concurrent. Une première démarche judiciaire qui en avait entraîné d'autres, dont une riposte de LG en décembre. Une situation déplaisante pour les autorités sud-coréennes, qui ont récemment demandé aux deux entreprises de trouver un règlement à l'amiable dans leur conflit. Début février, le ministère de l'économie et du savoir du pays a donc orchestré une rencontre pour que les dirigeants des deux firmes trouvent un terrain d'entente.

Il semblerait que suite à cette phase de pourparlers, la situation soit en train de s'arranger : Samsung a annoncé mardi qu'il abandonnait les poursuites à l'encontre de LG, en retirant ses demandes d'injonction préliminaires. Une bonne nouvelle pour LG, qui n'a, pour l'heure, pas indiqué s'il allait faire de même, mais les négociations entre les deux entreprises apparaissent comme prometteuses, preuve que des litiges liés aux brevets peuvent parfois prendre une tournure positive même entre deux grands rivaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UHS-II : vers des cartes SD à 312 Mo/s
Intel prépare un boîtier TV pour cette année
W3C : un premier brouillon pour la prise en charge des  DRM sur HTML
LG dévoile un Optimus G Pro de 5,5 pouces avec écran incurvé
Les Etats-Unis renforcent leurs mesures de cyberdéfense
Nokia vend son campus finlandais pour 30,5 millions d’euros
Microsoft déploie une mise à jour pour Surface RT
Opera Software : 300 millions d'utilisateurs  et une migration vers WebKit et V8
L'émulateur BlueStacks porte 750 000 apps Android sur Windows 8
Haut de page