Pour Intel, les ventes de PC iront mieux

19 septembre 2016 à 14h56
0
Pour la première fois en deux années, le groupe américain relève ses prévisions financières. Intel estime que le marché des PC se porte mieux et pourrait même retrouver de la croissance.

Intel fait montre d'optimisme. Le groupe américain annonce qu'il entend relever ses prévisions de chiffre d'affaires. Sur le troisième trimestre, la firme compte réaliser un chiffre d'affaires de 15,6 milliards de dollars contre 14,9 milliards auparavant. Intel place ses attentes sur le marché des ordinateurs.

Ce mouvement est le premier du genre depuis deux années. Jusqu'à présent Intel s'était en effet contenté de ne pas commenter de manière optimiste ce type de prévision. Par le passé, le groupe a subi la baisse des ventes de PC, ses propres ventes ont même décliné de 3% sur le dernier trimestre. Ce poste représentant alors 7,3 milliards de dollars.

Toutefois, le redoux pourrait survenir en particulier des professionnels dont le cycle d'équipement arrive à son terme. Certains d'entre eux pourront être tentés de changer de matériel et de passer à Windows 10. Selon IDC, des signes de reprise seraient d'ailleurs déjà à l'œuvre sur le marché américain.

Quant aux résultats financiers d'Intel pour le compte du troisième trimestre, ils sont attendus à la date du 18 octobre.

0258000008525648-photo-intel-idf-16-brian-kzranich.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top