🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Intel va toucher 6,8 milliards de la part de l'Europe pour son installation en Allemagne

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
08 juin 2022 à 16h30
38
Pat Gelsinger © Intel
Pat Gelsinger, patron du groupe © Intel

6,8 milliards d'euros : c'est la somme que l'Europe va verser à Intel dans le cadre de l'European Chips Act. Ce budget aidera à la construction de la nouvelle usine du fondeur américain en Allemagne.

Intel va pouvoir compter sur les deniers de l'Union européenne pour financer une partie de la construction de sa nouvelle usine de production de puces. Installé à Magdebourg, au sud-ouest de Berlin, le site doit ouvrir ses portes en 2027, après un début de chantier prévu dès le premier semestre 2023.

6,8 milliards d'euros versés par l'UE

Pour ce projet, surnommé « Silicon Junction », Intel percevra 6,8 milliards d'euros, dont 2,72 milliards dès cette année, ont confirmé les autorités allemandes locales. Cet investissement européen s'inscrit dans le cadre de l'European Chips Act, qui vise à munir l'Union européenne d'une capacité de production de semi-conducteurs de proximité, afin de moins dépendre des acteurs étrangers du marché (américains, taïwanais et chinois, principalement). Au total, les versements de l'UE devraient couvrir 40 % du coût de construction, dont le total s'élèvera à 17 milliards d'euros.

Comme l'indique Tom's Hardware, l'usine allemande d'Intel fabriquera des puces en exploitant les procédés les plus avancés du groupe américain, comme le node 20A. On apprend par ailleurs que le site produira à la fois des processeurs Intel et des puces pour des marques indépendantes, sous l'égide des Intel Foundry Services (IFS).

Une aubaine pour l'Allemagne

En Allemagne, la construction de cette usine représente une aubaine économique, tout particulièrement pour le Land Saxe-Anhalt. Elle devrait conduire à la création de 7 000 emplois temporaires et 3 000 postes permanents. Ces créations d'emplois devraient également se répercuter chez les fournisseurs de services, les entreprises de construction et les partenaires locaux d'Intel.

Rappelons que l'European Chips Act a été lancé en février dernier, avec un budget total de 43 milliards d'euros. Si l'investissement consenti pour Intel est le plus important à date, d'autres projets font également l'objet d'investissements importants, pour un budget individuel de 4,5 milliards d'euros. Ces sommes sont allouées à des usines localisées cette fois en France, en Italie, en Pologne et en Espagne.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
19
guile
6.8 milliards pour une entreprise privée américaine de la part de l’europe. Quel foutage de gueule sérieux, nos impôts ne doivent pas aider des entreprises milliardaires.
Peggy10Huitres
6,8 milliards d’euros pour seulement 7 000 emplois temporaires et 3 000 postes permanents ?
bennukem
C’est que tu as mal compris à quoi servent ces 6.8M.<br /> arrêter la fuite des cerveaux<br /> il y aura forcement une souveraineté européenne dans l’ombre, personne ne laissera intel ne rien donner en retour<br /> éviter les pénuries, la production aura pour priorité l’EU<br /> Si l’EU ne fait pas les yeux doux à intel ou un autre, il n’y aura tout simplement rien. Enfin si, les yeux pour pleurer.
g-m1n1
Bonne nouvelle pour l’Europe.
g-m1n1
Il y a quoi de choquant ? C’est une usine à semi-conducteurs, pas un atelier pour réparer des vélos Décathlon…<br /> 3.000 postes permanents sur site. Mais combien d’autres seront indirectement impactés?<br /> Bcp d’usines tournent au ralenti (et donc des personnes en chômage partiel) à cause de la pénurie de semi-conducteurs…
Peggy10Huitres
Il y a quoi de choquant ? C’est une usine à semi-conducteurs, pas un atelier pour réparer des vélos Décathlon…<br /> Justement, c’est peu …<br /> 3.000 postes permanents sur site. Mais combien d’autres seront indirectement impactés?<br /> Oui, combien ?
wedgantilles
Il aurait peut être été plus intéressant pour la même somme de chercher des capacités de créations de processeurs aussi bien que de leur fabrication.<br /> C’est toujours bien d’avoir une usine, mais si l’on a pas la conception ca ne réduit pas la dépendance à quoi que ca soit si l’usine est construite par Intel elle ne fabriquera donc probablement que des produits Intel, donc cela restera totalement dépendant d’Intel.
leulapin
L’investissement total dans ce type d’équipements est fréquemment entre 3 et 5 fois plus élevé que ces aides… vu les profils recrutés dans ces usines ce seront entre 300 et 400 millions d’euros chaque année qui seront directement réinjectés dans l’économie locale sous forme de salaires, sans parler de la possibilité de développement de filières universitaires, du fait de conserver des « cerveaux » localement et de tous les sous traitants que ça va faire vivre.<br /> Ca fait du positif net au pire en 20 ans juste avec les salaires des 3000 employés, rien qui relève du foutage de gueule.<br /> Et pour le reste il y a la théorie, qui effectivement se défend, de ne pas aider des entreprises richissimes, et il y a la réalité, cad qu’elles seront tout aussi richissimes implantées ailleurs…
leulapin
Il faut lire l’article qui évoque les Intel Foundry Services (IFS)
MattS32
wedgantilles:<br /> Il aurait peut être été plus intéressant pour la même somme de chercher des capacités de créations de processeurs aussi bien que de leur fabrication.<br /> Les capacités de conception de CPU, on les a déjà en Europe. Je rappelle que la famille de CPU la plus utilisée actuellement dans le monde est de conception européenne. Alors certes, aujourd’hui ARM, n’est plus dans l’UE, mais il est tout de même en Europe, et de toute façon ses designs sont connus de l’UE. Et la plupart des grands concepteurs de CPU ont des centres R&amp;D en UE (ARM, Intel, AMD, Qualcomm, Texas Instruments, Braodcom, Samsung…).<br /> Si on se retrouvait dans une situation conflictuelle avec les USA, faisant que l’UE ne puisse plus se fournir en CPU chez Intel, on a toutes les compétences nécessaires pour adapter un design ARM au lignes de production Intel européennes et fabriquer ainsi nos propres CPU. Et ça marcherait même si le conflit était étendu au RU, qui interdirait alors à ARM de nous vendre des licences : dans une telle situation, on s’en foutrait d’avoir des licences, on pourrait produire sans…
Sylvio84
Avec 7 milliards, on aurait pu démarrer le développement d’une vraie souveraineté européenne.<br /> Toute entreprise créée des emplois et à des retombées dans nos économies locales. Pourquoi eux et pas les autres ? Quand on développe des PME, on se fait couillonner car là on a aucune subvention, au contraire le fisc est toujours bien présent.<br /> Donc ces arguments sont fallacieux. Si on donne 7 milliards à une entreprise étrangère qui créer 10000 emplois, on devrait donc donner 700 000€ à une entreprise qui va en créer un seul ! Et je dirai même beaucoup plus si elle est européenne. C’est proportionnel, point barre.
max_971
J’espère qu’on aura une partie des bénéfices générés en Europe.
zoup01
Les événements géopolitiques actuels démontrent surtout que l’Europe a besoin de retrouver une certaine indépendance dans certains domaines techniques : la crise des semi conducteurs actuelle doit nous faire réfléchir…<br /> Il faut arrêter de donner nos technologies aux chinois, qui de toute façon, ne pensent qu’à nous détruire à terme.<br /> Aider une pme de quelques emplois peut être utile, mais à long terme, il faut dès aujourd’hui commencer à se sevrer de l’usine du monde et pour cela, il faut subventionner ce genre de secteurs stratégiques.
Sylvio84
C’est quoi la différence entre donner 7 milliards a une entreprise qui va créer 10 000 emplois (dont 70% temporaire) et donner des subventions de 7 millions à 1000 petites entreprises européennes pour des projets créant pour chacune 10 emplois. Le résultat est le même non ? Pourtant j’ai jamais vu une entreprise obtenir 7 millions d’euros (!!!) pour créer quelques emplois. N’importe qui trouverai ça choquant !<br /> C’est toujours les multinationales qui se gavent et qui ne payent pas d’impôts. Comme Amazon en 2021 qui non seulement n’en a pas payé à l’échelle européenne mais en plus à obtenu 1 milliards de crédits d’impôts de la part de l’UE.<br /> On distribue des milliards à des multinationales étrangères de type GAFAM qui sont déjà riches et font tout pour ne payer aucun impôts et y parviennent !<br /> C’est proprement injuste. Le mot d’ordre doit être comme celui de notre devise : « égalité ». Je vois pas pourquoi ma petite entreprise paye des impôts qui vont direct dans leur poche. Il y’a même peut-être de la corruption là derrière.<br /> Faut relativiser les chiffres, c’est du foutage de gueule. Si ça allait à une multinationale européenne, déjà je trouverais ça injuste alors une multinationale américaine. Pourquoi pas Chinoise d’ailleurs si elle créée 10 000 emplois de la même façon.<br /> Et après les gens sont choquer de voir l’extrême droite progresser d’année en année…
Sylvio84
A Grenoble, on a un pole très compétitif et performant dans ce domaine. Donnons leur ces 7 milliards si on a des milliards à jeter par les fenêtres !
MattS32
Sylvio84:<br /> et donner des subventions de 7 millions à 1000 petites entreprises européennes pour des projets créant pour chacune 10 emplois. Le résultat est le même non ?<br /> Non. Parce que tes 1000 petites entreprises, elles ne redonneront à l’UE ni une compétence industrielle majeure dans la production de puces électroniques, ni une sécurisation de son approvisionnement en puces. Contrairement à l’implantation de cette usine Intel.<br /> Sylvio84:<br /> A Grenoble, on a un pole très compétitif et performant dans ce domaine. Donnons leur ces 7 milliards si on a des milliards à jeter par les fenêtres !<br /> Justement, Grenoble touche aussi une bonne part de ce gâteau de 43 milliards d’euros évoqué dans l’article, via le CEA-Leti (qui est même à l’origine du déblocage de ces fonds, c’est le CEA-Leti et l’Institut Fraunhofer qui ont monté le dossier aurès de la commission) et ST Micro.<br /> Et notamment, il va y avoir sur le bassin grenoblois (je sais pas si ça sera directement dans l’agglo de Grenoble ou du côté de Crolles) une nouvelle ligne de production pour développer la technologie FD-SOI en 10nm.
zoup01
Si on subventionnait Amazon, je partagerais ton avis…<br /> Amazon n’a rien de stratégique au contraire des semi conducteurs…<br /> Tu raisonne en terme d’emplois, mais sans semi conducteurs fournis par les chinois, on met encore plus de monde au chômage ( automobiles, entres autres et pas mal de secteurs technologiques, comme Schneider ).<br /> Je pense ( peut-être à tort, l’avenir le dira) que le monde va fortement évoluer, et qu’Il faut absolument et rapidement se libérer de notre dépendance à la chine et ce n’est pas en subventionnant la conserverie locale que l’on va y arriver ( je n’ai rien contre les conserveries )
yoyz2k
Même si ça me gêne que ça arrive pas à Grenoble, au final. Ça sécurise pas mal de chose d’avoir une usine Intel qui produira également d’autre chip en Europe. Et c’est en Allemagne donc c’est à côté.<br /> Ça peut sembler être de l’argent jeté par la fenêtre. Mais on se rend pas assez compte de l’effet d’un ambargo à long terme. Et ce genre de compromis ça permet de s’assurer un bassin local d’emploi et une indépendance.
gothax
Pourtant l’Europe à toutes les compétences (les machines de TSMC sont fabriquees aux Pays Bas) si on veut on peut surtout qu’on reste tributaires d’une société étrangère… Quel dommage.
Peggy10Huitres
Donc ces arguments sont fallacieux. Si on donne 7 milliards à une entreprise étrangère qui créer 10000 emplois, on devrait donc donner 700 000€ à une entreprise qui va en créer un seul ! Et je dirai même beaucoup plus si elle est européenne. C’est proportionnel, point barre.<br />
Peggy10Huitres
Tu raisonne en terme d’emplois, mais sans semi conducteurs fournis par les chinois, on met encore plus de monde au chômage ( automobiles, entres autres et pas mal de secteurs technologiques, comme Schneider ).<br /> Dans la guéguerre US/Europe VS Russie/Chine ( pour méga simplifier ) c’est juste un but d’assécher ou du moins de ne pas favoriser/augmenter les revenus de la Russie/Chine.<br /> Au final ( de mon point de vue ) c’est le marché qui l’emportera ( je dis pas que c’est bien, mais c’est comme ça ). Donc du fait de l’organisation politique, de la main d’oeuvre, des salaires, c’est le processeur Chinois qui coûtera 50x moins cher que le processeur Allemand d’Intel. Donc même à long terme c’est perdu et plié d’avance ( toujours de mon point de vue ).
hzdl
Bonne nouvelle pour l’Allemagne*
DrCarter95
A ce prix là, ils vont pouvoir recruter des ingénieurs dignes de ce nom pour enfin nous pondre leurs tant attendues cartes graphiques…
Popoulo
Créer des emplois c’est bien. Mais ces futurs employés, qui vous dit qu’ils seront allemands ou même européens ?
MattS32
Quelle que soit leur nationalité (et y a pas de raison qu’ils ne soient pas en très large majorité allemands), ils travailleront, vivront et consommeront en Allemagne, donc contribuerons à l’économie allemande et européenne.
g-m1n1
La crise des semi-conducteurs impacte des centaines de milliers, voir des millions de jobs indirectement.<br /> Des usines tournent au ralenti, les voitures mettent &gt;12mois à être livrées, certaines réparations prennent &gt;2mois faute de composants, les PS5 sont tjs difficilement trouvables 1 an après son lancement,… tous les secteurs technologiques sont impactés, ce qui impacte le monde logistique, la vente, etc.<br /> @Popoulo isl Ils vont pas faire venir 3000 gars des US ni tous les recruter au Pakistan. Il y aura de tout, comme dans tout grosse boite. Où est le problème ?
Peggy10Huitres
Des usines tournent au ralenti, les voitures mettent &gt;12mois à être livrées, certaines réparations prennent &gt;2mois faute de composants, les PS5 sont tjs difficilement trouvables 1 an après son lancement,… tous les secteurs technologiques sont impactés, ce qui impacte le monde logistique, la vente, etc.<br /> Sauf que si c’est passager, le temps que leur nouvelle usine soit op ce sera un peu tard, il aurait fallut la construire il y’a 5 ans en fait. Je crois ke la ou la main d’oeuvre est pas cher, ils ont aussi commencé la construction de méga factory dans ce domaine …<br /> Bref, je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir. Mais quazi 7 Milliards d’aide dès le début c’est clairement un gros parie qui j’espère sera payant, même si on en est pas trop habitué avec l’Europe, au pire c’est l’argent du contribuable, donc pas très grave ( quoi c’est pas comme ça qu’ils raisonnent ? ). C’est vrai qu’a moyen/long terme je ne parie pas trop sur le couple US/Europe et encore moins sur l’Europe en fait.
MattS32
Peggy10Huitres:<br /> Sauf que si c’est passager, le temps que leur nouvelle usine soit op ce sera un peu tard, il aurait fallut la construire il y’a 5 ans en fait.<br /> C’est évident que la crise actuelle, c’est trop tard pour la régler à coup de nouvelles usines.<br /> Mais ce qui est tout aussi évident, c’est que la crise actuelle n’est pas la dernière. Et relocaliser la production, c’est anticiper pour mieux faire face à la prochaine situation de ce type.
g-m1n1
Ça réglera pas nos soucis des 2-3 prochaines années ça c’est clair.<br /> Mais ça nous évitera la même galère en cas de nouvelles catastrophe/épidémie ou si une fois les Chinois veulent imposer un rapport de force avec l’UE.<br /> L’investissement est une bonne nouvelle pour nous. Juste dommage qu’on l’ai pas fait il y a 10 ans ou plus.
Peggy10Huitres
C’est évident que la crise actuelle, c’est trop tard pour la régler à coup de nouvelles usines.<br /> Mais ce qui est tout aussi évident, c’est que la crise actuelle n’est pas la dernière. Et relocaliser la production, c’est anticiper pour mieux faire face à la prochaine situation de ce type<br /> Possible …<br /> Mais si on se base sur l’exemple du Covid, c’est le « monde entier » qui tournait au ralentie, donc l’Allemagne aussi. Et en période post-crise l’on aura peut-être pas besoin de surproduction dans ce domaine, les usines s’adapteront et réduiront et ne seront donc pas forcément prête pour la prochaine crise. Bref, à voir …
Peggy10Huitres
Mais ça nous évitera la même galère en cas de nouvelles catastrophe/épidémie<br /> Je viens de répondre à ça à MattS32.<br /> ou si une fois les Chinois veulent imposer un rapport de force avec l’UE.<br /> Je pense que c’est plutôt dans cette optique, oui …<br /> L’investissement est une bonne nouvelle pour nous. Juste dommage qu’on l’ai pas fait il y a 10 ans ou plus.<br /> Assez d’accord !
leulapin
Sylvio84:<br /> Avec 7 milliards, on aurait pu démarrer le développement d’une vraie souveraineté européenne.<br /> Pas dans la fonderie de microprocesseurs non, le ticket d’entrée d’une usine est autour des 30 milliards d’euros pour la prochaine génération en 2nm, sans parler de la R&amp;D en amont et des coûts de mise en production sur plusieurs années parfois de nouvelles générations de puces.<br /> De plus une « vraie souveraineté Européenne » existe déjà avec les usines global foundries et Micron en Allemagne, STmicroelectronics en France et Italie, ASML aux pays bas, l’European Processor Initiative à venir et plein de centres R&amp;D un peu partout.<br /> La seule chose qui manque à vrai dire en europe c’est un concurent à TSMC sur la finesse de gravure et la capacité de production. Si c’est cette usine Intel qui y parvient ça n’ira que dans le bon sens.<br /> Si on doit renforcer la souveraineté européenne c’est plutôt dans la production de composants électroniques que dans la fonderie de processeurs.<br /> Le meilleur processeur du monde ne fonctionnera pas s’il ne peut être installé sur une carte mère avec des condensateurs et des résistances qui redressent et lissent la tension ou s’il manque des ventilateurs pour son fonctionnement, si on n’a pas de claviers/souris pour le piloter etc.
Urleur
D’un côté je suis content de cette nouvelle, de l’autre le fait que se soit l’europe qui paye avec nos sous et pas d’installation en france … non.
MattS32
L’usine n’est pas en France. Mais Intel va aussi investir en France, pour de la R&amp;D. 2.7 milliards apportés par Intel, 1.8 par l’UE.<br /> Et il y a aussi d’autres fonds de l’UE dans le cadre du même programme qui vont aller notamment au CEA-Leti, à STMicro et sans doute à d’autres en France.
Sylvio84
C’est bien pour ça que j’ai dit « démarrer le développement ».
Ayetek
J’aurais préféré ce même investissement sur un acteur industriel européen autour du RISC-V…<br /> Un vrai pari sur l’avenir.<br /> Et avec le Longsoon chinois qui vaudra un Ryzen Zen 3 en 2023 (news du jour), on pourrait avoir un autre choix de manufacture en Europe avec en vue une informatique pour tous bien moins chère. Du particulier à l’industriel… En attendant de pactiser avec les russes autour de l’Elbrouz.<br /> Une autre News nous dit que TMSC crée une usine aux USA. Une subvention pharaonique aussi ou à 100% en fonds propres ?
MattS32
Ayetek:<br /> J’aurais préféré ce même investissement sur un acteur industriel européen autour du RISC-V…<br /> Et justement, cette usine Intel, qui travaillera aussi pour des tiers, pourra servir à fabriquer un éventuel CPU RISC-V européen.
StephaneGotcha
Moi pour seulement 1 million je m’installe en Allemagne <br /> Par contre je serais souvent en vacances à l’étranger je pense
leulapin
Dans ce domaine c’est tout ou rien, soit on peut sortir l’argent et recruter les salariés et ça marche, soit on a perdu de l’argent.<br /> En l’état l’ensemble du budget débloqué par l’Europe suffirait à peine à faire une usine de mémoires dont l’Europe serait propriétaire.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les 10 meilleures offres high-tech de ce weekend des soldes !
ASRock partage quelques précisions sur le fleuron de sa gamme de cartes mères AMD AM5
Un processeur Intel Core i9-13900 non définitif passé au crible : jusqu'à 20 % de performances en plus
RDNA 3 : la consommation de la prochaine génération de cartes graphiques augmente aussi chez AMD
Le FSR 2.0 déjà disponible pour les développeurs Xbox Series, encore rien sur PS5
Des premiers rendus de la GeForce RTX 4090 Ti promettent une carte énorme
Arc Alchemist : Intel publie les benchmarks officiels de ses GPU mobiles haut de gamme, la RTX 3060 en ligne de mire
Soldes 2022 : Le TOP 10 des offres high tech qui valent le détour !
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Cdiscount frappe fort pour les soldes avec 8 promos high-tech
Haut de page