Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
04 décembre 2021 à 11h15
29
Wafer

Le géant américain Intel semble finalement avoir décidé de s'installer en Allemagne, vraisemblablement du côté de Dresde.

Depuis déjà plusieurs semaines, Intel entretient à lui seul un petit feuilleton européen. Par la voix de son P.-D.G. Pat Gelsinger, l'Américain avait indiqué son intention d'implanter une usine sur le Vieux continent… au moment même ou l'Union européenne cherche à produire davantage de semi-conducteurs sur son territoire.

Évoquée en France ou en Italie

En septembre dernier, Intel avait notamment parlé d'une enveloppe de plus de 80 milliards d'euros sur les dix prochaines années. Pat Gelsinger évoquait alors « un projet […] qui serait un catalyseur pour le secteur des semi-conducteurs, […] un catalyseur pour l'ensemble du secteur technologique ».

Fab 24 - Intel Lexilip Irlande © Intel
La Fab 24 : le complexe d'Intel à Lexilip en Irlande © Intel

Parallèlement à la mise en place d'activités connexes d'assemblage et de recherche et développement, le cœur du projet est une usine de semi-conducteurs et, il y a encore quelques semaines, plusieurs hypothèses étaient envisagées. On parlait alors de la France, de l'Italie voire de la Pologne ou… de l'Allemagne.

Pour finir en Allemagne… sauf rebondissement

À en croire les informations du Figaro, c'est l'Allemagne qui remporterait la mise. La décision devrait être rendue publique dans quelques semaines, mais nos confrères précisent qu'Intel hésiterait encore entre Munich et, le plus probable pour le moment, Dresde.

Le choix de l'Allemagne aurait été pris car « l'écosystème allemand est le plus apte à satisfaire les attentes d’Intel ». Lot de consolation pour les prétendants français et italiens : le premier devrait accueillir un centre de recherche et développement quand le second profiterait de l'implantation d'un site d'assemblage.

Reste qu'Intel n'a pas souhaité confirmer officiellement cette annonce. Au contraire, l'Américain temporise en expliquant que « les négociations sont toujours en cours ». Intel précise simplement qu'il espère être en mesure de faire une déclaration « le plus tôt possible ».

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
21
AtomosF
Exactement comme Tesla…<br /> La France fait-elle les efforts nécessaires pour attirer les grosses entreprises ?
Thibault_Carrier
La France avec ses énormes charges sociales et ses mouvements sociaux permanents (et je ne parle pas des gilets jaunes) ne serait pas attractive pour les sociétés étrangères ? C’est étrange ça.
Oncle_Picsou
«&nbsp;La France accueillera un centre de recherche et developement.&nbsp;»<br /> C’est bien, nos impots vont encore une fois servir à financer la R&amp;D d’une boite américaine. (Crédit d’impôt recherche, subventions publiques etc…)
Cantal_Auvergne
La France ne souhaite pas faire de concession sur le droit du travail. Elle n’acceptera jamais de créer un précèdent dans l’intérêt de tous ceux qui travaillent en France. Les boites comme Intel pressent les états comme des oranges et se cassent après avoir pris un maximum d’argent public.
dimebag
Etant donné qu’on reste le premier pays d’Europe où les étrangers investissent, la France reste aussi très attractive pour le dénigrement par les Français eux-même, un sport national auquel tu sembles totalement adhérer.<br /> Pour un Intel qui va en Allemagne dont on entend parler, il y en a des dizaines d’autres qui viennent en France sans faire de bruit…<br /> leparisien.fr – 7 Jun 21<br /> Investissements étrangers : la France reste le pays le plus attractif d’Europe<br /> La France est encore la première destination des investissements étrangers en Europe. Une bonne nouvelle en pleine relance économique et alo<br />
dimebag
Comme on est les premiers en Europe pour attirer du monde, sûrement oui<br /> leparisien.fr – 7 Jun 21<br /> Investissements étrangers : la France reste le pays le plus attractif d’Europe<br /> La France est encore la première destination des investissements étrangers en Europe. Une bonne nouvelle en pleine relance économique et alo<br />
dimebag
Pour combien de R&amp;D européenne ou française ?
Buttman
Les chagrs sociales sont effectivement lourdes en France mais cela ne veut pas dire qu´il soit foncièrement mauvais.<br /> Je suis aussi dans l’idée qu’il serait souhaitable de les baisser mais je ne pense pas que ça profiterai aux employés. L’économie y gagnera ca c’est sur mais je ne souhaite pas me´diriger vers un monde comme ca
Sampro
Vraie la France est trop chargée, sans parlé de la pression fiscale particulière
batmat
Le choix de l’Allemagne est très logique, c’est là qu’il y a déjà le plus de microélectronique en europe (Infineon, Siltronic, …). Les charges sociale en microélectronique, ca ne compte pas, il y a très peu d’opérateurs dans des salles blanches très robotisées.
smover
Il faut encore baisser les impôts de production, Bruno Lemaire à totalement raison là dessus.<br /> Bien sûr notre gauche va encore parler de cadeaux aux entreprises là où ça ne serait que se remettre à nouveau pour nous donner les mêmes chances que nos voisins d’attirer plus d’usines et d’investissements étrangers sur notre sol… Et ça serait largement rentable pour le pays avec l’activité économique supplémentaire générée.
smover
Ça à déjà bien changé, notamment grâce à la qualité de nos ingénieurs et des aides pour la recherche et développement.<br /> Mais il faut encore aller plus loin pour retrouver notre place de leader industriel européen que nous avons perdu dans les années 90.
smover
C’est des emplois locaux donc c’est nous qui y gagnons le plus dans l’histoire.
Oncle_Picsou
La seule chose que l’on gagne, ce sont bien des emplois locaux.<br /> Malheursement, le savoir faire de nos ingénieurs est mis à la disposition d’une entreprise ni francaise, ni européenne: nous ne construisons absolument rien et finançons la croissance et le developpement d’une société étrangère avec nos propres deniers.<br /> Le jour où les aides ne seront plus suffisantes aux yeux d’Intel, ils n’auront qu’à se barrer avec tout le savoir faire acquis en rigolant d’avoir bien profité, nous laissant avec… rien du tout.<br /> Je trouve cela bien court termiste, sachant qu’avec une industrie des semi conducteurs à la traine et sans de gros efforts pour mettre en place de la R&amp;D et une filière de production, la France et l’Europe vont droit dans le mur.
smover
@Oncle_Picsou Les emplois locaux c’est :<br /> des jobs qui font vivre des familles<br /> des sites locaux qui font vivre tout l’écosystème local où ils sont implantés, notamment de nombreux fournisseurs de services<br /> des taxes et prélèvements sociaux qui financent tout notre système français (santé, retraite…)<br /> Tout ça n’a rien de court-termiste : nos emplois locaux c’est le moteur qui fait vivre notre pays avant tout autre chose ! Sans cela, pas d’avenir ni à moyen ni à long terme.<br /> Et comme on parle de Recherche &amp; Développement ce sont aussi des savoir-faire ultra importants. Autrement dit si Intel ou un autre développe des équipes et délocalise ensuite, même s’il y a des brevets entre temps ils auront perdu ces savoir-faire.<br /> Alors bien sûr je préfère encore plus quand ce sont nos entreprises françaises qui créent des jobs en France et qui perçoivent nos aides, mais il ne faut pas cracher sur les investissements étrangers. Et pour les attirer il faut bien des raisons plus fortes que les pays avec lesquels on est en concurrence. Quand on voyage un peu on se rend compte que des aides il y en a partout : en Turquie, en Allemagne, etc. Les aides comme des CIR, CII, JEI etc. sont des dispositifs qui paient à l’échelle du pays.<br /> Bref il ne sert à rien de mettre en opposition les aides (subventions et crédits d’impôts) des entreprises étrangères ou françaises installées chez nous, tant qu’elles servent notre écosystème national.<br /> Ceci ce type de débat n’est pas nouveau, même concernant des entreprises française d’ailleurs (cf. 4 Innovation - innovons ensemble par exemple).
philumax
On en a déjà parlé, ici (dans Clubic).<br /> Mon avis personnel : je ne voulais pas qu’Intel s’installe en France. Pourquoi : industrie trop polluante ! On a déjà du mal à avoir de l’eau, là ça risquerait de tourner grave.<br /> Autant que ça soit l’Allemagne qui les prennent. Les travailleurs Français, ne sont pas loin, ils pourront postuler.
ouchdinw
Comme en Belgique , en France les charges et taxes pour les patrons et entreprises sont beaucoup trop élevé et attire pas les très gros investisseurs<br /> A force d’être aussi gourmand ça fait l’effet inverse .<br /> Tout a commencé avec les des grosses entreprises métallurgique dans les années 1990 …
jwchretien
La France possède beaucoup d’avantages que ce soit en infrastructure ou en main d’oeuvre qualifiée… Son plus gros défaut c’est une partie de sa population qui se plait dans la critique permanente, qui ne voit que le négatif dans chaque information…<br /> Si Intel choisit la France ce sera pour voler notre savoir faire et profiter de nos crédits d’impôts et si ils ne viennent pas en France c’est de la faute de nos impôts bien trop important.<br /> Souchon chantait: «&nbsp;Carrément méchant, jamais content&nbsp;» et cela semble devenir la norme.<br /> Notre pays se porte pas si mal et nous avons encore un certain pouvoir malgré notre manque de ressource naturel et notre taille limité au niveau mondial.
kroman
C’est sûr, on manque d’eau avec 4600 km de côte et 1820 m³/s rien que pour le débit du Rhone🙃 C’est pas parce que certaines régions sont sèches en été qu’on n’a pas des ressources gigantesques en eau…
CorKy
A la place de baisser des charges ou autres, ça serais pas plus pertinent de s’occuper de l’éxile fiscale ?<br /> Car avec plus de revenus fiscaux, ça permettrais de baisser ce que vous voulez …
dredd
Tu veux dire comme Google et ses cinq data centers, DHL et ses centres de distribution, Alibaba et ses entrepôts ? Tous arrivés, avec d’autres, récemment ? Faut arrêter, les investissements étrangers en Belgique n’ont jamais été aussi élevés. Avant la crise covid, la Belgique était (depuis un moment déjà) dans le top 5 européen. La France est première. Pourtant on lit donc ici des français et des belges qui nous racontent que personne n’investit chez eux. Les patrons ont l’air de bien avoir lavé le cerveau de certains…
Blackalf
dimebag:<br /> Etant donné qu’on reste le premier pays d’Europe où les étrangers investissent, la France reste aussi très attractive pour le dénigrement par les Français eux-même<br /> On a les mêmes râleurs en Belgique, alors que notre petit pays est pourtant dans le top 5 européen, après la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Espagne. Comme quoi, malgré notre pression fiscale quasiment identique à celle de la France, les coûts et taxes ne seraient pas si rébarbatifs que ça pour les investisseurs étrangers. ^^<br /> dredd:<br /> Tu veux dire comme Google et ses cinq data centers, DHL et ses centres de distribution, Alibaba et ses entrepôts ? Tous arrivés, avec d’autres, récemment ?<br /> Et n’oublions pas Microsoft, qui a choisi récemment la Belgique pour y implanter de futurs data centers. ^^
ouchdinw
Regarde tout les entreprises que tu parle sont des entreprises de services je pense qu il on choisit la Belgique car justement bien placé géographiquement justement entre les tank que sont la France et l’Allemagne<br /> Part peut être Google mais les autres son des entreprises de frettes d’ailleurs sa m’étonne que Amazon sois pas en Belgique mais bien en France et en Allemagne
Blackalf
ouchdinw:<br /> Regarde tout les entreprises que tu parle sont des entreprises de services je pense qu il on choisit la Belgique car justement bien placé géographiquement justement entre les tank que sont la France et l’Allemagne<br /> Et alors ? ça n’en reste pas moins des entreprises étrangères installées sur le territoire et qui fournissent des emplois locaux.
Korgen
Et au final tu bénéficieras dans quelques années des technos sorties de ces R&amp;D, comme quoi ça ne sert à rien de chouiner.
Vanilla
Je l’avais dit à la dernière news, lorsque le mec d’intel était venu à Munich…. Pour soit disant courtiser les entreprises d’automobiles… c’était couru d’avance qu Intel installerait son usine en Allemagne…
Oncle_Picsou
Personne n’a chouiné, j’ai dit que c’était une vision court-termiste des choses.<br /> Si tu ne partages pas mon point de vue, que tu penses que les alliances géopolitiques durent ad vitam eternam et que développer ses propres technologies pour être un minimum indépendant dans les secteurs clés est une hérésie, pas de soucis, c’est ton point de vue que je ne critique pas ^^
Proutie66
A un moment, il faudra se rendre compte que l’allemagne joue solo, et ils ont raison.<br /> Peut être devrions nous faire de même.
Popoulo
C’est pas comme si ça faisait 1 siècle que l’allemagne vous la faisait par derrière lol.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cdiscount frappe fort avec 7 offres folles pour les Soldes d'hiver 2022
RTX 3090 Ti : des problèmes de BIOS et de matériel poussent NVIDIA à stopper la production
Qu'est-ce que le RAMP d'AMD ? Vous voyez les profils XMP d'Intel ? Bon, on vous explique
Intel plus fiable qu'AMD ces deux dernières années selon une étude ; quelle est votre expérience ?
Queue 3.0 d'EVGA : oui, désormais, c'est une compétence d'éviter le scalping
Le marché du PC en hausse de 15 % en 2021, Apple en forte progression
Pénurie de composants : pourquoi il y a de l'espoir (et déjà du mieux)
Belle promo sur cet écran PC gamer incurvé Acer chez Cdiscount !
Lenovo Legion 5, le PC portable gamer et sa RTX 2060 à 760€ pour les Soldes
Micron dévoile un tout petit SSD de 3 cm et 2 To
Haut de page