Intel : la SST (Speed Select Technology) ralentirait les processeurs de 10%, mais un correctif est en préparation

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
17 juin 2021 à 16h30
4
intel-xeon-platinum-9200.jpg
© Intel

Conçue pour améliorer les performances des processeurs Xeon en analysant et adaptant leur activité en fonction des workloads, la technologie SST d'Intel a pour l'instant l'effet inverse, mais c'est seulement temporaire.

Disponible sur les processeurs Intel Xeon (surtout voués aux centres de données et aux supercalculateurs), la Speed Select Technology (SST) d'Intel est une solution de gestion d'alimentation qui permet d'offrir à l'utilisateur un contrôle plus avancé du processeur, notamment pour optimiser les performances et réduire la consommation.

Dans l'immédiat, cette technologie a néanmoins un léger impact négatif sur les performances en benchmarks… soit l'inverse de l'effet escompté. Intel promet que c'est transitoire : la cause du problème est déjà identifiée et un patch est en route.

La SST légèrement entravée, mais Intel est sur le coup

Comme l'indique Neowin, un ingénieur d'Intel a remarqué que l'activation de la SST pouvait réduire de 10 % ou plus les performances dans le cadre de certains benchmarks. Une mauvaise nouvelle à relativiser puisque cette baisse des performances serait moindre dans le cadre d'une utilisation classique. Cela dit, Intel prend la chose au sérieux.

On apprend que le problème viendrait de l'interface PCI sur Linux : elle prendrait trop de temps à rechercher, durant le mapping, parmi des centaines de périphériques PCI reliés au système. Le patch devrait permettre de résoudre cette détection trop lente en utilisant des données contenues dans le cache pour accélérer le processus. Ce correctif, dont l'arrivée est imminente, sera déployé au travers d'une mise à jour de firmware.

Une technologie encore récente

La technologie SST est encore jeune chez Intel, elle a initialement été déployée en 2019 auprès des processeurs Xeon Cascade Lake. Implémentée dans le firmware, elle est prise en charge directement par l'unité de contrôle de l'alimentation (PCU), rappelle Neowin.

Comme évoqué plus haut, elle offre à l'utilisateur une gestion plus fine du processeur, avec la possibilité, entre autres, de prioriser l'utilisation des différents cœurs ou encore de gérer les fréquences avec plus de précision en fonction des contextes d'utilisation. Cette solution ne concerne pas les processeurs grand public d'Intel, comme ceux de la gamme Core.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
merotic
Quand même, c’te honte !<br /> Ne pas avoir testé longuement cette technologie sur Linux qui équipe la grande majorité des serveurs, comment peut-on en arriver là?
Pernel
Ils sont plus a ça prêt Intel depuis 3-4 ans, ils ne sont (pour l’instant) que l’ombre d’eux-même.
bmustang
déjà que les processeurs intel sont à la ramasse face à ceux d’AMD, c’est de pire en pire dans cette boite. D’ailleurs pourquoi choisir de l’intel quand on lit ceci ?
xeno
Intel paye sont immobilisme de ces dernière années, les seuls évolutions concrète ont été d’augmenté la facture et d’imposé des socket a chaque génération.
phil995511
A l’image de Boeing et de ses 737 Max hyper foireux, dont la conception des softs embarqués a semble-t-il été confiée à des entreprises Indiennes qui ont travaillé à des prix super hyper cassés, Intel ne pense plus qu’à faire du chiffre d’affaire depuis plusieurs années en économisant partout ou ils le peuvent notamment en R&amp;D. Depuis ils tentent de nous refourguer des nouvelles générations CPU’s peu performants, voir hyper foireux quand on pense à toutes les failles de sécurité découvertes ces derniers temps sur leurs architectures de CPU’s… Pour ma part j’ai changé de crèmerie, je suis passé chez AMD pour les CPU’s X86 et je dois dire que j’apprécie tout particulièrement l’architecture ARM sur RPi 4. Je ne risque pas de rechanger de crèmerie avant un bon bout de temps, bye Intel
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un écran gaming Acer à moins de 200€ ? C'est possible en ce moment chez Amazon
Haut les cœurs les joueurs, la chute du Bitcoin fait baisser le prix des cartes graphiques !
Voici une promo immanquable sur cet écran gaming Acer de 24
Les GeForce RTX 4000 de NVIDIA arriveraient plus tôt que prévu
Profitez de cet écran gaming incurvé de 24
HP met une RTX 3080 Ti dans son ultraportable ZBook Studio G9
Ce casque gaming Acer profite d'une réduction de plus de 50% !
Un premier CPU AMD Zen4 avec iGPU RNDA2 apparaît sur OpenBenchmarking
Un écran gaming incurvé 27
Cette carte graphique RTX 3070 profite d'une belle promo en ce moment !
Haut de page