Pat Gelsinger, P.-D.G. d'Intel, démissionne de la direction de VMWare

Pat Gelsinger, nouveau P.D.-G. d'Intel, était resté membre du CA de VMWare // © Intel

Ancien employé émérite d'Intel ayant migré vers VMWare pour en devenir P.-D.G., Pat Gelsinger est revenu à ses premiers amours pour prendre la direction d'Intel en début d'année. Il laisse maintenant la place qu'il avait choisi de conserver au conseil d'administration de VMWare.

Il n'en était plus le P.-D.G., mais il avait conservé une place au conseil d'administration de VMWare. C'est maintenant terminé, Pat Gelsinger va se concentrer sur Intel. Comme l'indique Tom's Hardware US, le nouveau patron des bleus a finalement décidé d'abandonner ce statut qu'il avait pourtant prévu de conserver, au moins initialement. Cette décision, dont Pat Gelsinger a informé VMware le 21 avril 2021, est effective immédiatement.

Pat Gelsinger a déjà les bras très chargés avec Intel

L'annonce n'est pas vraiment étonnante. Pat Gelsinger aura besoin de concentrer toute son attention sur Intel afin de faire fonctionner son plan d'action pour le géant californien du processeur . Un plan qui prévoit notamment de changer Intel en fondeur indépendant ouvert aux commandes externes, comme TSMC, Samsung Foundry ou Global Foundries.

Un changement de cap ambitieux pour Intel, qui se fera au travers d'une nouvelle entité : l'Intel Foundry Services (ISF). Elle pourrait permettre à la firme de faire exploser ses revenus tout en se diversifiant alors que la concurrence sur le terrain du microprocesseur est de plus en plus féroce (Intel a été pris de court par la remontada d'AMD sur le secteur x86, mais aussi par la surprise d'Apple avec sa brillante puce ARM M1).

VMWare change lui aussi de paradigme

Notons que du côté de VMWare, la situation évolue aussi. La firme, qui était détenue à hauteur de 81 % par Dell, va petit à petit prendre son indépendance. Dell a en effet annoncé la cession (pressentie) de sa participation. Cette transition aurait, comme l'indique Tom's Hardware, rendu la tâche compliquée à Pat Gelsinger s'il était resté au CA du groupe spécialisé en virtualisation d'architectures x86.

Notons que ce départ semble bien accueilli du côté de VMWare. « Nous lui sommes reconnaissants pour ses nombreuses années de service au sein du conseil d'administration et pour son mandat de P.-D.G. de VMware », a notamment déclaré le groupe, ajoutant que l'abandon de son siège était simplement relatif aux « exigences de son nouveau poste de P.-D.G. d'Intel ».

Très croyant (il suffit de parcourir son compte Twitter pour s'en convaincre), Pat Gelsinger joue aussi un rôle au sein de Transforming the Bay with Christ, une organisation confessionnelle. Il occupe aussi une place chez Gloo, entreprise de logiciels. Bien que ces organismes soient plus modestes que VMWare, on ignore si le nouveau patron d'Intel abandonnera ou non ses quelques occupations « annexes ».

Le 30 mars dernier, Intel lançait sa nouvelle gamme de processeurs , les très attendus Rocket Lake-S. Dans un premier temps, nous n'avions été en mesure de tester que deux modèles : le très haut de gamme Core i9-11900K et le plus costaud des modèles Core i5, le 11600K. Nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur l'intermédiaire : le Core i7-11700K.
Lire la suite

Modifié le 26/04/2021 à 15h24
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page