Watson, le supercalculateur d’IBM, va aider Apple dans la santé

14 avril 2015 à 11h19
0
IBM fait d'une pierre deux coups. Le groupe annonce que son supercalculateur Watson va être utilisé pour traiter les données collectées par Apple dans le cadre de ses programmes HealthKit et ResearchKit.

IBM et Apple renforcent leurs liens. Le groupe de Ginni Rometty annonce que le supercalculateur maison, baptisé Watson, va être utilisé par Apple pour trier et traiter les données transmises par les applications HealthKit et ResearchKit. Dans ce cadre, IBM précise qu'il entend créer une nouvelle division, Watson Health, dont la tâche sera d'exploiter les informations ainsi obtenues.

0190000007944641-photo-keynote-apple-2015-spring.jpg


Pour rappel, lors de sa dernière conférence, Apple a levé le voile sur l'initiative ResearchKit, une collaboration entre la firme et des centres de recherche et de médecine américains. Apple va recueillir, avec leur consentement, des informations sur les patients utilisant les applications de santé présentes sur l'iPhone. L'objectif pour le groupe est alors de mettre au point de nouvelles études sur des cas médicaux tels que sur l'asthme, le cancer du sein, les maladies cardio-vasculaires, le diabète ou bien encore la maladie de Parkinson.

IBM et Watson vont donc agréger et analyser ces données afin de dresser un bilan général de la santé d'un utilisateur. Ces informations pourront par la suite être reprises par les unités de recherche en médecine.

IBM et Apple davantage main dans la main

A l'été 2014, Ginni Rometty et Tim Cook, les PDG d'IBM et Apple formalisaient un partenariat visant à créer plus d'une centaine d'applications métiers dédiées aux entreprises. L'accord prenait également en compte l'optimisation de services sur le cloud d'IBM pour iOS, en matière de gestion des appareils, de la sécurité, de l'analyse de données et de l'intégration des appareils mobiles.

Leur accord vient s'étoffer à présent d'une nouvelle brique de services. De son côté, Watson n'en est pas à sa première collaboration dans le domaine de la santé. Le supercalculateur opère déjà un travail de tri des informations et de diagnostic auprès de la clinique de Cleveland et de l'Université Case Western Reserve.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top