Mate 20 Pro : prise en main du nouveau flagship de Huawei

le 16 octobre 2018
 0
Huawei nous a conviés à Londres pour une prise en main de son futur flagship : le Mate 20 Pro et son petit frère le Mate 20. Les nouveaux appareils du deuxième constructeur mondial valent-ils l'attente qu'ils suscitent ? Nos impressions, smartphone en mains.

S'ils ont souffert d'un brin moins de fuites que les derniers Pixel 3 de Google, on en savait déjà beaucoup des Mate 20 et Mate 20 Pro avant de les prendre en main. Pourtant, la petite présentation à laquelle une poignée de journalistes a eu droit behind closed doors nous a réservé quelques surprises, notamment sur la partie software des nouveaux appareils de Huawei.

Mais avant d'en parler, faisons un tour rapide de la fiche technique officielle des deux smartphones.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Le Mate 20 Pro (à gauche) aux côtés du Mate 20

Huawei Mate 20 et Mate 20 Pro : la fiche technique


Comme prévu, les Mate 20 et Mate 20 Pro embarqueront le dernier SoC né des usines de HiSilicon : le Kirin 980. Une puce gravée en 7 nm donc, fonctionnant sur le principe du big.LITTLE : à savoir 4 coeurs Cortex-A55 (1,8GHz) opérant les tâches peu gourmandes, et 4 coeurs Cortex-A76 (2,6GHz) destinés aux opérations les plus pêchues. La partie graphique est quant à elle dédiée au GPU flambant neuf Mali-G76. Enfin - première mondiale - le Kirin 980 embarque un double processeur neural dédié aux tâches impliquant l'intelligence artificielle. Et, nous le verrons plus tard, il y en a beaucoup. Sur ce point, Huawei promet des performances en hausse de 134% (par rapport au Kirin 970) et une consommation en baisse de 84%.

Le Mate 20 Pro embarquera en outre 6 Go de RAM (4 Go pour le Mate 20) et une énorme batterie de 4200mAh (4000mAh pour le Mate 20).Tous deux supporteront par ailleurs la Super Charge, qui permet au smartphone de regagner 70% de jus en 30 minutes seulement.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
La batterie du Mate 20 Pro est massive

La face avant de l'appareil embarque un écran AMOLED incurvé de 6,39" affichant une résolution de 3120 par 1440 pixels (ratio de 19,5:9) pour une densité de pixels de 538ppi. Le Mate 20 est quant à lui moins gâté en la matière, puisqu'il dispose d'une dalle LCD IPS de 6,52" proposant du Full HD+ (2244x1080 pixels) sur un ratio de 18,7:9 pour une densité de pixels de 381ppi. Notons également que l'écran du Mate 20 "classique" n'est pas incurvé, mais qu'il dispose en lieu et place de l'imposante encoche de la version Pro, d'une subtile "goutte d'eau" au rendu plus agréable.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Le Mate 20 Pro et son écran 19,5:9 incurvé

Le Mate 20 Pro est certifié IP68 (protection contre l'eau et la poussière) et le Mate 20 IP53 (éclaboussures et poussière). Les deux appareils seront disponibles en version 128 Go. À noter que seul le Mate 20 Pro embarquera un port d'extension de mémoire ... réservé au nouveau format propriétaire développé par Huawei : les NM cards. Disposant du même form factor qu'une carte nano SIM, celles-ci permettent un stockage jusqu'à 256 Go supplémentaires, et des débits jusqu'à 90Mb/s en lecture.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Une NM Card, le nouveau format de stockage propriétaire de Huawei

L'attirail photographique des Mate 20 et Mate 20 Pro


Ultra confiant depuis le succès critique de ses P20 Pro au printemps dernier, Huawei mise à fond sur le côté photophone des Mate 20, et surtout Mate 20 Pro. L'opticien Leica rempile pour le nouveau smartphone de la marque, et propose les modules photo suivants :

Mate 20 Pro
  • Un objectif grand-angle (27mm) de 40 mégapixels ouvrant à f/1.8
  • Un téléobjectif x3 (80mm) stabilisé de 8 mégapixels ouvrant à f/2.4
  • Un objectif ultra grand-angle (16mm) de 20 mégapixels ouvrant à f/2.2
  • À l'avant : un capteur grand-angle de 24 mégapixels ouvrant à f/2.0
Mate 20
  • Un objectif grand-angle (27mm) de 12 mégapixels ouvrant à f/1.8
  • Un téléobjectif x3 (80mm) de 8 mégapixels ouvrant à f/2.4
  • Un objectif ultra grand-angle (16mm) de 12 mégapixels ouvrant à f/2.2
  • À l'avant : un capteur grand-angle de 20 mégapixels ouvrant à f/2.0
Concrètement, Huawei propose quelque chose de sensiblement identique à son P20 Pro... à une exception de taille : le capteur monochromatique est ici remplacé par un objectif ultra grand-angle. Il devient alors possible de capturer des scènes de manière bien plus complète, sans avoir à se reculer. Un très belle idée, qui ne fonctionne néanmoins que lorsque l'on abaisse la résolution de sortie des clichés ; impossible de faire du très grand-angle en 40 mégapixels. À l'inverse, Huawei se félicite également de permettre de la macrophotographie à 2,5 cm seulement.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Les appareils photo du Mate 20 Pro (à gauche) et du Mate 20 (à droite)

Mais si les prises de vue sont une chose, leur traitement en est une autre. Et sur ce point, Huawei compte bien mettre à profit le double NPU intégré à son Kirin 980. On peut d'ores et déjà dire que chaque prise de vue s'accompagne d'une analyse profonde jusqu'à 10 "couches" de l'image pour tenter d'exposer convenablement chacune de ses parties.

Concrètement : chaque sujet est optimisé, ce qui devrait pousser encore plus loin les prouesses du P20 Pro en la matière. La partie vidéo n'est pas en reste sur ce point, car le Mate 20 Pro est en mesure d'effectuer un "Color splash" (image en noir et blanc à l'exception d'une couleur - celle d'un pull par exemple) en temps réel lors d'un tournage. Un mode d'autofocus avec suivi du sujet est également de la partie afin de s'assurer de capturer des vidéos toujours nettes.

Le Reverse Charging : la vraie bonne idée du Mate 20 Pro


Huawei s'est bien entendu attardé sur les nouveautés logicielles qui viendront rendre l'utilisation des Mate 20 et Mate 20 Pro plus agréable. Et celle du Wireless Reverse Charging est incontestablement celle qui a le plus bluffé l'assistance. Conscient de l'énorme contenance de l'accumulateur du Mate 20 Pro, Huawei a décidé d'en faire profiter tout le monde. Par la simple activation d'une option, votre téléphone devient une station de recharge sans-fil pour n'importe quel appareil acceptant la technologie. Pendant la prise en main, nous avons pu l'essayer avec le P20 Pro et un iPhone XS, qui ont tous deux accepté la charge inversée.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Un iPhone XS en train d'être chargé par le Mate 20 Pro

Parlant du smartphone d'Apple, Huawei nous a d'ailleurs encouragés à essayer la fonctionnalité 3D Face Unlock, qui équipe son Mate 20 Pro. Une méthode de déverrouillage par reconnaissance 3D du visage qui, à l'instar du Face ID d'Apple, est nettement plus sécurisée qu'une simple reconnaissance d'iris.

Le Mate 20 en est malheureusement dépourvu, mais peut alors se passer de l'imposante encoche qui chiffonne un peu le design de la version Pro.

Enfin, le Mate 20 Pro s'accompagne d'un capteur d'empreinte placé directement sous l'écran. Une innovation agréable, au sens où elle ne donne jamais l'impression de devoir faire la moindre action pour déverrouiller son téléphone. Ici encore, le Mate 20 dans sa version classique fait l'impasse sur cette fonctionnalité, remplacée par l'éternel capteur situé sur le dos.

Deux téléphones au design très différent


Si les Mate 10 et Mate 10 Pro jouissaient d'un design assez similaire, Huawei a décidé de différencier plus profondément sa nouvelle gamme de smartphones. En dehors des caractéristiques techniques propres à chaque appareil, le design général est en tous points différent sur la face avant de l'appareil.

Comme nous l'abordions plus haut, le Mate 20 Pro dispose d'un écran au ratio 19,5:9 incurvé. En main, la prise ressemble à s'y méprendre à celle d'un Galaxy S9, bien que l'appareil de Huawei soit nettement plus grand. A contrario, le Mate 20 affiche un écran rigoureusement plat, qui donne étrangement l'impression d'épouser plus encore les bords que son aîné. Une impression confirmée par son encoche en "goutte d'eau", qui permet à l'écran d'occuper un espace encore plus conséquent de la face avant.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Le Mate 20 Pro jouit d'un design incurvé rappelant les derniers Samsung Galaxy

Tout en verre et en aluminium, les Mate 20 et Mate 20 Pro embrassent et assument pleinement leur statut de téléphones haut de gamme. D'autant qu'avec 189 grammes sur la balance, ils offrent une certaine présence en main. Mais quid de l'adhérence de sa face arrière ? Justement sur ce point, Huawei a développé une technologie répondant au nom so fancy de Hyper Optical Pattern.

Une dénomination alambiquée, pour faire référence à un revêtement strié très agréable au toucher, qui accorde aux téléphones en étant équipé de mieux rester en main. Malheureusement, ce traitement de faveur est réservé aux coloris midnight blue et émeraude des nouveaux smartphones Huawei.

Et puisque nous abordons le sujet des coloris, sachez que les Mate 20 et Mate 20 Pro seront disponibles en rose, midnight blue, émeraude, twilight et noir.

Huawei Mate 20 Pro - Prise en mains
Les Mate 20 Pro dans leur version Midnight Blue, Twilight et Émeraude

Enfin, comment ne pas aborder cet "ilot d'appareils photo", situé au centre de la face arrière ? Un choix esthétique des plus discutables tant cela dénote avec la finesse du reste du téléphone. Disposés en carré, les modules photographiques et le flash Dual Tone forment à mon sens un bloc qui tire un peu trop la couverture à soi.

Si notre courte prise en main ne nous a pas vraiment permis de passer les nouveaux téléphones Huawei au crible, ils nous ont au moins confirmé que le constructeur se donnait réellement les moyens de ses prétentions sur le segment de l'ultra haut de gamme. Une impression qu'il s'agira de confirmer dans notre test complet, à paraître prochainement.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Huawei

Cerné par un nombre croissant de polémiques à travers le globe et attaqué en justice sur plusieurs dossiers plus ou moins brûlants, notamment aux États-Unis, Huawei résiste. Mieux, le géant chinois du smartphone et des télécoms continue de prospérer.
19/03 | Huawei
Le constructeur chinois, embourbé dans un long conflit avec les Etats-Unis, se prépare à d’éventuelles sanctions. Huawei possède désormais un système d’exploitation de substitution pour remplacer Android et Windows dans ses produits.
16/03 | Huawei
Il sera présenté le 26 mars prochain à Paris, mais le P30 Pro livre déjà abondamment ses secrets. WinFuture est entré en possession de nouveaux visuels, ainsi que d’une grande partie de la fiche technique de l’appareil.
Les Américains veulent clairement dissuader l’Allemagne de faire appel à la technologie Huawei en faisant poindre la menace d’une révision de leur politique de renseignement.
13/03 | Huawei
Deux nouvelles montres connectées Huawei ont été repérées par WinFuture. Sans surprise, elles ne tourneront pas sous WearOS, mais bien sous LiteOS - le système d’exploitation maison.
La filiale roumaine de Huawei a laissé échapper un teaser promotionnel concernant les futurs P30 et P30 Pro de la marque.
Le géant chinois, barré aux États-Unis, veut que la loi qui le place sur liste noire dans le pays soit déclarée comme étant contraire aux dispositions de la Constitution américaine.
Des membres du renseignement et du gouvernement allemand, ainsi que des représentants de l’opposition roumaine, cherchent à faire interdire l’équipementier Huawei des réseaux 5G des deux pays.
07/03 | Huawei
Le 26 mars prochain, Huawei dévoilera ses prochains smartphones dont le très attendu P30 Pro. Pour patienter jusqu'à cette grande présentation parisienne, la marque chinoise a lâché une nouvelle information concernant son futur mobile haut de gamme. Visiblement, l'accent sera mis sur la photo.
Le mastodonte chinois a décidé de jouer la carte de la transparence avec un bâtiment qui permettra aux opérateurs de téléphonie de directement juger de la fiabilité (à tous les sens du terme) des équipements du groupe.
Chez Lego, on ne manque pas d’humour (ni de sens du marketing social) ! La preuve, la célèbre marque de jouet de construction a certainement trouvé le bon moyen pour faire connaitre son nouveau produit en trollant les géants Samsung et Huawei qui viennent tout deux de dévoiler leurs premiers smartphones pliables lors du MWC 2019.
06/03 | Insolite
Depuis plusieurs mois, les tensions ne font que s’accumuler entre le géant de l’électronique Huawei et le gouvernement de Donald Trump. Sur fond de guerre économique entre la Chine et les États-Unis, le gouvernement américain a mené une large campagne afin de jeter le discrédit sur le 2e constructeur mondial de smartphones, mais la firme de Shenzhen s’apprête à riposter.
05/03 | Huawei
En plein conflit avec les États-Unis, le géant chinois va verser des sommes considérables à ses actionnaires. Un nouveau signe de sa bonne santé, et un pied de nez aux obstacles actuels auxquels il fait face.
04/03 | Huawei
Détenue au Canada depuis le 1er décembre 2018, la directrice financière du géant chinois Huawei va officiellement être extradée vers les USA.
04/03 | Huawei
La Principauté de Monaco affiche de grandes ambitions concernant l’IoT et entend faire de sa cité-État une véritable « smart city ». Pour cela, elle n’hésite pas à faire appel à Huawei, malgré les polémiques actuelles sur le constructeur chinois.
02/03 | 5G
scroll top