Huawei : l'entreprise contre-attaque en justice

29 mai 2019 à 13h44
3
Huawei
© Martina Badini / Shutterstock.com

Face à une décision jugée anticonstitutionnelle, le constructeur souhaite faire annuler la résolution prise par le gouvernement Trump d'interdire aux administrations l'achat de ses équipements. Huawei estime qu'aucune preuve ne vient valider les accusations dont il fait l'objet.

Huawei entame une nouvelle bataille avec le gouvernement des Etats-Unis. Le constructeur vient de déposer, dans un tribunal américain, ce qui s'apparente à une procédure de référé demandant l'annulation de l'interdiction faites aux administrations américaines d'acheter ses équipements.

Huawei estime que l'administration Trump n'apporte aucune preuve de ses allégations

Le responsable juridique de Huawei, Song Liuping n'y est pas allé de main morte pour commenter cette action en justice. « Cette façon de faire, consistant à utiliser la législation au lieu de juger, est un acte tyrannique et est explicitement interdite par la Constitution américaine » a-t-il indiqué devant le siège de l'entreprise à Shenzhen, en ajoutant au passage y voir la volonté « évidente » du président Trump de « chasser Huawei du territoire américain »

Huawei avait déjà déposé plainte en mars devant un tribunal au Texas. Le groupe chinois expliquait alors que le Congrès des Etats-Unis et l'administration fédérale n'avaient pas pu produire de preuves justifiant l'interdiction des produits de la marque aux Etats-Unis. « Il n'y a ni arme, ni fumée. Uniquement des suppositions », conclut Song Liuping.

Un enjeu de survie pour le constructeur chinois

Cette procédure devant les tribunaux intervient alors que l'administration américaine a placé Huawei sur la liste des entreprises interdites, avec lesquelles les sociétés américaines n'ont pas le droit de commercer des équipements technologiques.

L'enjeu est énorme pour le constructeur puisqu'une grande partie des composants qu'il utilise, pour la fabrication de ses smartphones mais aussi, et surtout, de ses équipements 5G, est fournie par des sociétés américaines, Intel et Qualcomm en tête.


Cette guerre commerciale engagée par Donald Trump pourrait porter un coup fatal à l'entreprise. « Ils utilisent tous les outils qu'ils ont, le législatif, l'administratif, les voies diplomatiques. Ils veulent que nous fassions faillite. C'est anormal. C'est presque du jamais-vu dans l'histoire  » a déclaré Song Liuping.

Source : Le Monde

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Papounet17
Et tout ça à cause d’Apple qui voit en Huawei un trop gros concurrent.
nordic16
Ils ont raisons d’ailleurs comment le gouvernement d’un seul pays peut-il imposer des sanctions économiques extra territoriales à tous les autres pays du monde pour les forcer à se plier à leurs directives dans le but d’imposer leur dictats partout pour leurs intérêts ‘‘nationaux’’. D’América first on est est rendu a America only!
Blues_Blanche
Quelqu’un se pose t’il vraiment la question de savoir si les chinois nous espionnent ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Pour une protection parmi les plus complètes face aux virus, cette solution signée Bitdefender est idéale
Le superbe écran LG UltraWide de 34
Haut de page