Huawei : l'entreprise contre-attaque en justice

le 29 mai 2019 à 13h44
0
Huawei
© Martina Badini / Shutterstock.com

Face à une décision jugée anticonstitutionnelle, le constructeur souhaite faire annuler la résolution prise par le gouvernement Trump d'interdire aux administrations l'achat de ses équipements. Huawei estime qu'aucune preuve ne vient valider les accusations dont il fait l'objet.

Huawei entame une nouvelle bataille avec le gouvernement des Etats-Unis. Le constructeur vient de déposer, dans un tribunal américain, ce qui s'apparente à une procédure de référé demandant l'annulation de l'interdiction faites aux administrations américaines d'acheter ses équipements.

Huawei estime que l'administration Trump n'apporte aucune preuve de ses allégations


Le responsable juridique de Huawei, Song Liuping n'y est pas allé de main morte pour commenter cette action en justice. « Cette façon de faire, consistant à utiliser la législation au lieu de juger, est un acte tyrannique et est explicitement interdite par la Constitution américaine » a-t-il indiqué devant le siège de l'entreprise à Shenzhen, en ajoutant au passage y voir la volonté « évidente » du président Trump de « chasser Huawei du territoire américain »

Huawei avait déjà déposé plainte en mars devant un tribunal au Texas. Le groupe chinois expliquait alors que le Congrès des Etats-Unis et l'administration fédérale n'avaient pas pu produire de preuves justifiant l'interdiction des produits de la marque aux Etats-Unis. « Il n'y a ni arme, ni fumée. Uniquement des suppositions », conclut Song Liuping.

Un enjeu de survie pour le constructeur chinois


Cette procédure devant les tribunaux intervient alors que l'administration américaine a placé Huawei sur la liste des entreprises interdites, avec lesquelles les sociétés américaines n'ont pas le droit de commercer des équipements technologiques.

L'enjeu est énorme pour le constructeur puisqu'une grande partie des composants qu'il utilise, pour la fabrication de ses smartphones mais aussi, et surtout, de ses équipements 5G, est fournie par des sociétés américaines, Intel et Qualcomm en tête.


Cette guerre commerciale engagée par Donald Trump pourrait porter un coup fatal à l'entreprise. « Ils utilisent tous les outils qu'ils ont, le législatif, l'administratif, les voies diplomatiques. Ils veulent que nous fassions faillite. C'est anormal. C'est presque du jamais-vu dans l'histoire  » a déclaré Song Liuping.

Source : Le Monde

Mots-clés :
Huawei
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
Mazda ne veut plus d'écrans tactiles dans ses véhicules
Une nouvelle Nvidia Shield aperçue dans la console développeur de Google Play
OnePlus 7 Pro : l'édition limitée Almond disponible le 25 juin
Dark mode auto, lazy loading, paywalls : la liste des fonctionnalités de Chrome 76 s'allonge
scroll top