Pas que Google : Intel, Qualcomm et d'autres entreprises arrêtent de travailler avec Huawei

20 mai 2019 à 12h23
0
Huawei

La Silicon Valley s'est conformée au gouvernement Trump et les plus importants fournisseurs de composants ont décidé de stopper leurs relations commerciales avec le géant chinois.

La décision prise par Google de retirer la licence Android à Huawei a immédiatement été suivie par d'autres acteurs de l'industrie technologique américaine.

Huawei pourrait accuser un sérieux retard dans le déploiement de ses équipements 5G

Les principaux fournisseurs des composants utilisés par le constructeur chinois, dont Intel, Qualcomm, Broadcom ou encore Xilinx ont indiqué, dans la foulée de l'annonce effectuée par le moteur de recherche, stopper net leurs relations commerciales avec l'équipementier chinois.

Selon une source citée par Bloomberg, Huawei avait anticipé une telle décision après les déclarations tonitruantes de Donald Trump, et a récemment passé commande de fournitures lui permettant d'assurer 3 mois d'activité.

Le coup est néanmoins rude pour Huawei, qui dépense chaque année 11 milliards de dollars dans l'achat de composants américains. Cette décision pourrait pénaliser le groupe dans le déploiement de son infrastructure 5G dans de nombreux pays, ainsi que dans le lancement de prochains smartphones.
23
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top