Soupçonnés d'espionner les Américains, les Mate 20 Pro ne sortiront pas aux USA

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
24 octobre 2018 à 08h23
9
Huawei Mate 20 fonctionnalités

Coup dur pour le deuxième plus gros vendeur de smartphones au monde. Alors que Huawei s'apprête à sortir ses Mate 20 et Mate 20 Pro ce vendredi 26 octobre, l'entreprise a confirmé aujourd'hui que ses nouveaux modèles ne fouleront pas le sol américain.

Dans un entretien accordé à Business Insider, un porte-parole de Huawei a confirmé que les smartphones de série Mate 20 n'auront pas droit de cité aux États-Unis, la faute à des soupçons d'espionnages qui ont la peau dure.

« Une grande perte pour les consommateurs, car ils ne disposent pas du meilleur choix pour leur smartphone », commente Richard Yu, PDG de l'entreprise.

Des accords qui tombent à l'eau

Retour à la case départ. Huawei, qui tente de pénétrer le marché américain depuis plus d'un an, se voit une nouvelle fois refuser l'entrée au pays de l'Oncle Sam à cause de persistantes suspicions d'espionnage.

En février dernier, un contingent de sénateurs, conseillés par des dirigeants des services secrets américains, avait convaincu les opérateurs AT&T et Verizon de ne pas vendre les smartphones de la marque aux États-Unis. Mais la défiance nationale à l'égard du constructeur chinois remonte en réalité à 2012, alors que Huawei n'était même pas implanté sur le Vieux Continent.

À l'époque, l'House Intelligence Committee avait prohibé la vente des équipements réseau estampillés Huawei et ZTE, accusés de menacer la sécurité nationale, raconte Libération.

Pas de Mate 20 Pro pour les Américains

Des allégations essentiellement motivées par le curriculum de Ren Zhengfei. Le fondateur du groupe Huawei a travaillé par le passé dans la division dédiée à la technologie militaire au sein de l'Armée populaire de libération chinoise. Il n'en faut pas plus aux autorités américaines pour crier au conflit d'intérêts, et à l'espionnage à la solde du gouvernement chinois. De son côté, Huawei rejette ses accusations et dénonce des manœuvres purement protectionnistes, à l'heure où la société est passée devant Apple en nombre de terminaux vendus dans le monde.

Dommage pour les consommateurs donc, comme le dit Richard Yu. Car à part en se procurant un Mate 20 Pro à l'importation, les Américains n'auront pas la chance de goûter à l'un des meilleurs smartphones de ces dernières années.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Fuites de données : Facebook ciblé par une nouvelle enquête en Europe
Que vaut Coinbase, première plateforme crypto à s'être lancée en Bourse ? Notre avis sur l'un des géants du marché
Focus sur IcedID, le cheval de Troie bancaire largement diffusé en France au mois de mars
NVIDIA Broadcast s’invite nativement dans OBS pour faciliter la réduction de bruit en streaming
Les meilleures applications Twitter pour iOS
ProtonCalendar : la bêta désormais ouverte à tous les utilisateurs de ProtonMail
Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Nintendo Indie World : le résumé des annonces
Sites 5G ouverts : Orange et Free toujours très en avance sur leurs concurrents
Paper Mario: The Origami King sur Nintendo Switch voit son prix chuter !
Haut de page