Huawei et Xiaomi utiliseraient également de l'Ultra Thin Glass sur leurs prochains smartphones pliants

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
24 juin 2020 à 07h10
0
Le Galaxy Z Flip, pour illustration © Pierre Crochart pour Clubic

Le boom du smartphone pliant se fait encore attendre. Alors que seuls Samsung et Motorola ont pour le moment sorti des téléphones flexibles sur le marché mondial, Huawei et Xiaomi fourbissent leurs armes en vue du lancement de leur prochain produit.

Huawei, qui a déjà sorti le smartphone pliant Mate X et Mate Xs en Chine, capitaliserait donc sur la technologie Ultra Thin Glass brevetée par Samsung pour son prochain modèle. Une innovation qui intéresse aussi Xiaomi, qui aurait également passé commande.

L’Ultra Thin Glass suscite la convoitise

Apparu pour la première fois sur le Samsung Galaxy Z Flip, l’Ultra Thin Glass correspond à un revêtement pour écran flexible qui, comme son nom l’indique, utilise du verre ultrafin. Dans notre test du smartphone pliant, nous prenions acte du changement radical, aussi bien visuel que sensitif, que l’UTG permet par rapport à un écran en plastique.

Et ce feeling plus proche de ce qui se fait sur un smartphone classique est justement ce qui intéresse Huawei et Xiaomi pour leurs smartphones pliants respectifs.

D’après Android Community, les deux constructeurs auraient passé une grosse commande d’UTG afin d’en doter leurs prochains smartphones. Mais, selon le site, les OEM ne se contenteront pas de l’intégrer tel quel. Il faudrait s’attendre à diverses améliorations par rapport à ce que l’on retrouvait sur le Galaxy Z Flip.

Smartphones pliants : où en sont Xiaomi et Huawei ?

C’est bien beau tout cela, mais sur quels smartphones l’UTG se matérialisera-t-il pour les deux constructeurs chinois ? 

Du côté de Xiaomi, cela fait maintenant plus d’un an qu’un prototype a été montré en vidéo, peu de temps après l’annonce du lancement du Samsung Galaxy Fold. Depuis, Xiaomi remet régulièrement une pièce dans la machine. Cela a notamment été le cas début juin, après que le constructeur a breveté un smartphone pliant ressemblant fortement au Mate X de Huawei. Un appareil qui, selon un brevet précédent, pourrait profiter d’appareils photo rotatifs.

Concept de smartphone pliable montré par Xiaomi en mars 2019 © Xiaomi

Toujours est-il que Xiaomi n’a pour le moment jamais mis de nom sur ses prototypes, et encore moins envisagé une fenêtre de sortie pour un produit grand public.

Huawei, de son côté, semble s’en tenir à la même ligne depuis la sortie du Mate Xs. Un smartphone très onéreux (comptez 2 499 € en France), bien entendu dépourvu des applications et services Google, qui navigue entre smartphone XXL et tablette grand format.

Pour l’heure, le constructeur n’a pas communiqué grand-chose au sujet d’un nouveau modèle, bien que des rumeurs affirment qu’il pourra être rechargé à 65 W et qu’il intégrera un stylet.

Source : Android Community

Modifié le 24/06/2020 à 18h29
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top