Huawei : EMUI 11 permettrait la transition vers Harmony OS

Cela fait quelques temps déjà que le constructeur chinois Huawei planche sur son propre système d'exploitation. Baptisé Harmony OS, ce dernier sera déployé sur les smartphones de la marque grâce EMUI 11.

Tous les constructeurs de smartphones tentent de s'émanciper un peu plus de Google. Mais peu d'entre eux osent réellement sauter le pas. Si Samsung, par exemple, a essayé de développer Tizen et Bada, Android reste le système de choix sur les smartphones du Coréen. Chez LG, WebOS, racheté à HP, reste destiné au marché des téléviseurs. En revanche, de son côté, Huawei… n'a finalement pas le choix !

De EMUI 11 à Harmony OS

Initialement, Huawei présentait Harmony OS comme un système destiné aux téléviseurs. Mais ça, c'était bien sûr avant l'entrée en vigueur de l'embargo américain. Pour rappel, ce dernier empêche Huawei de travailler avec des sociétés américaines, dont Google. Pour cette raison, si les derniers terminaux de la marque embarquent toujours Android, ils sont dépourvus des services de Google et du Play Store.

Selon GSM Arena, Harmony OS, officiellement dévoilé comme un système multi-plateforme au mois d'août, serait initialement déployé sur les téléviseurs, les voitures, et les montres. Les premiers smartphones à recevoir Harmony OS bêta, également connu sous le nom de HongMeng OS, seraient ceux livrés avec EMUI 11.

Dans une interview recueillie par MyDrivers, Wang Chenglu, responsable du développement logiciel au sein de la division Huawei Consumer, explique que EMUI 11 partage le même framework que Harmony OS. La dernière interface de Huawei aujourd'hui apposée sur Android serait donc pour le constructeur un moyen de migrer les terminaux vers son propre système d'exploitation.

Un déploiement en cinq phases

Les premiers smartphones qui seront mis à jour sur Harmony OS sont ceux accueillant un processeur Kirin 9000, c'est-à-dire les Mate 40 récemment dévoilés par la société. La seconde phase inclura les smartphones avec un SoC Kirin 990 5G. On retrouve parmi ces derniers la série Huawei P40 , les P30 Pro , les Mate 30 5G ainsi que le Honor View30Pro ou encore la tablette Mate XS.

Les smartphones accueillant une puce Kirin 990 4G, 985 ou 820 disposeront de Harmony OS de manière partielle. Il s'agit des Mate 30 4G, les Honor Play4 Pro et View30 ainsi que du Huawei Nova 6.

Les deux dernières phases de déploiement concerneront, enfin, les terminaux propulsés par des Kirin 980, 810 et 710, soit plus d'une cinquantaine d'autres terminaux du Huawei P30 Pro au Mate 20 Lite.

Huawei a ainsi redoublé ses efforts pour proposer une véritable alternative à Google Play. Entre l'AppGallery et le moteur de Petal Search, il est non seulement possible de récupérer des applications sur des sites tiers mais également d'être prévenu en cas de mise à jour. Reste à savoir si la société saura continuer ses efforts pour enfin proposer sur le marché une alternative viable.

Source : GSM Arena

Modifié le 03/11/2020 à 09h59
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus devient une sous-marque d'Oppo, la fusion présagée enfin concrétisée
L'app Messages sur Android propose le chiffrement de bout en bout, voici comment l'activer
Les fiches techniques des Honor 50 SE 5G fuitent quelques heures avant leur présentation
Google prévoirait une nouvelle base de charge sans-fil pour ses smartphones, plus rapide et ventilée
realme lance ses Watch 2 et Watch 2 Pro, des montres connectées premier prix
Le realme GT se lance en France : Snapdragon 888, écran OLED 120 Hz, petit prix, le nouveau flagship killer ?
NightWatch : un dock pour transformer votre Apple Watch en un
Apple Watch Series 7 : nouveau design, mais les capteurs de température et de glucose ne sont pas prêts
Samsung contraint d'arrêter la production de Galaxy S21 FE à cause de la pénurie mondiale de puces
realme dévoilera sa tablette, son PC portable et le realme GT lors d'une conférence demain 15 juin
Haut de page