Huawei Harmony OS : le calendrier des premiers déploiements se dessine

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
06 octobre 2020 à 12h37
15
harmonyos

Certains des smartphones  tournant sous EMUI 11 seront en mesure d’installer HarmonyOS 2.0, rappelle aujourd’hui Huawei. Ce dernier devrait progressivement se substituer à Android afin de pallier l’absence de plus en plus handicapante des Google Mobile Services sur les appareils du Chinois.

Un nouveau système d’exploitation donc, avec au cœur du projet la volonté de créer un véritable écosystème de produits Huawei. D’ailleurs, les smart TV et autres objets connectés du constructeur tournent déjà sous HarmonyOS. Prochaine étape : les smartphones.

Un déploiement au long cours

Déjà esquissé le mois dernier, le déploiement de HarmonyOS 2.0 sur les smartphones supportant EMUI 11 est aujourd’hui sur les rails. Sur Weibo, Huawei dresse un premier calendrier qui permettra aux développeurs de se préparer au lancement de ce nouvel OS.

D’abord, Huawei veut mettre en branle le support de ses smartphones les plus récents. À partir de décembre, ce sont les smartphones équipés d’un SoC Kirin 9000 qui pourront installer la bêta d’HarmonyOS 2.0. Autrement dit : les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro, dont la sortie en Chine est prévue ce mois-ci.

Viendront ensuite les mobiles pourvus d’un Kirin 990 5G (les Huawei P40 et P40 Pro ), suivi de ceux équipés d’un Kirin 990 4G, 985 et 820. Une quatrième fournée apportera la bêta aux mobiles porteurs d’un Kirin 980 (Huawei P30 et P30 Pro ), et enfin une dernière se concentrera sur les smartphones de milieu de gamme avec les Kirin 810 et 710.

Pour le moment, on ignore combien de temps séparera le coup d’envoi des différentes phases de test. Mais Huawei a déjà fait part de son souhait de déployer massivement HarmonyOS sur ses appareils d’ici la fin d’année 2021.

2021 : année charnière pour Huawei

Si le constructeur chinois brille toujours dans son pays, son image a été méchamment écornée à l’international. En cause, d’une part, les accusations d’espionnage dont Huawei fait l’objet et qui suscite une défiance grandissante à son encontre — notamment au niveau du matériel 5G. Ensuite, les sanctions américaines qui pèsent sur lui, et qui l’obligent depuis plus d’un an maintenant à se passer des Google Mobile Services (et donc du Play Store) sur ses smartphones Android .

Pire : les tensions grandissantes entre Pékin et Washington poussent certains des plus fidèles alliés de Huawei à changer leur fusil d’épaule pour ne pas se mettre à dos les États-Unis. C’est notamment le cas de TSMC, sans lequel Huawei n’est tout simplement plus en mesure de confectionner de chipsets pour ses smartphones.

Une situation pour le moins orageuse, qui pousse déjà Huawei à réduire la voilure. En 2021, la firme n’espère vendre « que » 50 millions de smartphones, contre plus de 190 millions cette année.

On comprend dès lors l’importance que revêt HarmonyOS pour l’entreprise. En développant un écosystème qui lui est propre, Huawei retrouverait son indépendance et pourrait envisager l’avenir avec plus de sérénité. Mais encore faut-il que le public réponde présent. 

Qu’en pense-t-on chez Clubic ?

L’incertitude n’est plus vraiment de mise dans le duel qui oppose Huawei à l’administration Trump. Il semble désormais acté que le géant chinois ne récupérera jamais sa licence Android. Aussi, l’avenir de la marque sur le marché occidental est plus que compromis.

Bien sûr, l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché du mobile (HarmonyOS viendrait ainsi concurrencer Android et iOS) peut provoquer un appel d’air et faire tourner quelques têtes. Mais passé le frisson de la nouveauté, les utilisateurs seront-ils séduits par cette nouvelle proposition, ou n’auront-ils qu’une envie : retourner sur Android ou iOS afin de retrouver leurs habitudes ?

Il faudra attendre une prise en main pour se faire un avis sur la question. Mais l’état actuel des Huawei Mobile Services ne donne pas encore matière à se réjouir.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
molotofmezcal
Je ne serai pas contre un peu plus de variété et de concurrence, si Huawei pouvait pousser un nouvel OS , voir même de nouveaux soc comme le RISC-V ca serait plutôt une bonne chose pour le consommateur. A voir s Huawei aura les reins assez solides.
vVDB
Ils ont les reins solides, l’état Chinois est derrière eux.<br /> Subventions massives…
leulapin
Leur principal pb risque d’être le fait qu’on est captifs des OS via les apps achetées sur les stores donc même si ils ont une proposition puissante le switch ne sera pas massif.<br /> Un peu comme actuellement android et IOS, les parts de marché sont stables depuis des années parce qu’on ne va pas racheter nos apps…
trollkien
Et les tablettes, elles puent du bec ?
Alex-e
Personnellement, voir un troisième acteur arrivé dans ce secteur ultra fermé c’est une très bonne chose, surtout qu’ils vont pouvoir profiter de leur très bonne implantation sur le marché chinois
iosandroid
Sauf que Android est un OS libre, rien n’empêche Huawei de l’utiliser comme base de son OS maison, de cette façon toutes les applications existantes sur Android seront compatibles et il ne restera à Huawei que de proposer un Store maison et Google n’aura rien à dire
Phi01
Pour ma part, j’attends de voir, on dit bien «&nbsp;la concurrence à du bon&nbsp;», n’ayant toujours pas succombé au appel de pied ni d’Appel (ios), ni de Google (Android) et déçu de Microsoft qui n’a toujours pas sut jouer sa carte avec windows mobile, d’ailleurs même pour windows ARM, c’est la communauté qui soutient le développement pour smartphone<br /> Maghreb – 24 Jun 20<br /> Windows 10 ARM pour smartphone n’est pas mort. Mieux, il évolue encore ! |...<br /> Fils spirituel et non officiel de Windows 10 Mobile, Windows 10 ARM pour smartphones continue d’évoluer à l’aide de développeurs bénévoles œuvrant sur le projet. Plus abouti, il s’anime aujourd’hui…<br /> PhonAndroid – 19 Feb 20<br /> Windows 10 Mobile ressuscite grâce à Nebulus, un Windows Phone compatible...<br /> Un smartphone ARM sous Windows 10 apte à faire tourner les applications Android, c'est possible ? C'est en tous les cas le projet de l'entreprise Emperion.<br /> Il serait intéressant de voir tout les fabricants de Smartphone partager ouvertement leurs pilotes sur de multiples systèmes d’exploitations, afin de laisser libre court à leurs clients de pouvoir en changer à tout moment
neaufles
Enfin un peu de fraicheur et de concurrence. Android commence à devenir trop intrusif en publicités et infos forcées. Je souhaiterai que Harmony os est une démarche autre qu’android a vouloir trop s’incruster.
Kriz4liD
oui oui , bien sur , c’est trump qui te l’a dit ?
Kriz4liD
Google compte laisser tomber Android pour fushia , justement ils n’ont plus vraiment le contrôle dessus. meme si Huawei ou autre comptait sur AOSP , celui-ci ne sera plus à jour .
leulapin
Pour les mêmes raisons pour lesquelles google ne bosse plus avec eux, la plupart des apps étant issues d’occident, ils auront un store mais uniquement avec des applis asiatiques ou de pays non allignés. Donc une offre pauvre et les gens n’achèteront pas (syndrome windows phone).<br /> Et les gens qui sont actuellement en android ne retrouveront pas les apps qu’ils ont payées donc n’achèteront pas ce tel, ce n’est pas qu’une histoire de compatibilité, c’est une histoire de prix d’achat cumulé des apps qui fait qu’on ne peut s’émanciper d’un store une fois qu’on y a dépensé le prix d’un téléphone.<br /> J’adorais aussi windows phone, une des grosses raisons de son flop est justement le fait que les usagers sont captifs des stores applicatifs déjà en place.
VincentGJ
Très bonne nouvelle, on espère vite avoir Harmony en Europe également !
os2
un peu comme l’aéronautique en france…
os2
rien n’empêche huawei d’inclusre un genre d’émulateur comme l’avait fait blackberry… avec blackberry os 10
Nicolas_Charlier
Vola c est google qui va faire la gueule.<br /> il ne faut pas oublier que les marques chinoise représente 45% du marcher mondial.note 19% huawei 10% pour xiomi et ± 17%pour bbk technologie ( vivo, realm et oppo)<br /> Si le gouvernement chinois impose harmony os sur l ensemble des marque, google perdra 45% de son chiffre sur la vente de application, le revenu publicitaire et l achat de licence.<br /> Sans compter la collecte de donné massive de google qui représente un paquet de pognon.<br /> En ce qui concerne les applis le rapport de force n est pas le même qu à l’époque de Windows Phone.<br /> Huawei a encore 19% du marcher(2 fois plus que Apple au niveau mondial) , les dev ne peuvent pas se permetre d ignorer la plateforme.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Paiement électronique : naissance d'un nouveau géant européen
Windows 10 : un quart des PC n'ont pas été mis à jour depuis plus d'un an
NVIDIA s'engage à construire le super-ordinateur le plus puissant du Royaume-Uni
Apple arrête la vente de produits audio d'autres marques, les AirPod Studio arrivent
PS5 : Sony espère vendre plus de 7 millions de consoles d'ici avril 2021
On peut désormais retrouver des chansons sur Spotify grâce à leurs paroles
NVIDIA : une plateforme d'IA au service de la visioconférence
Fossil dévoile de nouvelles montres connectées Gen 5E tournant sous WearOS
ISS : une sortie extravéhiculaire va être filmée à 360° pour devenir une expérience en VR
Le film Dune de Denis Villeneuve repoussé à octobre 2021
Haut de page