Android : nouvelle amende record en vue pour Google ?

06 juillet 2017 à 14h09
0
Le géant de Mountain View a établi, en juin 2017, un nouveau record : celui de l'amende la plus élevée jamais infligée par la Commission européenne. Le groupe a écopé de 2,42 milliards d'euros d'amende pour abus de position dominante, à cause de la mise en avant de son service d'achats en ligne Google Shopping. Le précédent record, détenu par Intel depuis 2009, n'était "que" de 1,06 milliard d'euros.

Ce nouveau record de Google pourrait bien être battu par Google lui-même : le groupe est sous le coup d'une plainte déposée en avril 2016 concernant Android, Google Play et Google Chrome.

Abus de position dominante pour Android ?



En avril 2016, plusieurs entités ont déposé une plainte auprès de la Commission Européenne : le lobby Fairsearch, l'américaine Disconnect Inc spécialisée dans les blockeurs de pub, l'appstore portugais Aptoide et le moteur de recherche russe Yandex. Selon eux, Android abuse de sa position dominante en tant qu'OS le plus utilisé du monde (plus de 80 % des smartphones et plus de 50 % des appareils tous types confondus).

C'est plus précisément le bundle qui associe Android à Google Chrome, le navigateur Internet de Google qui a le moteur de recherche Google comme moteur de recherche par défaut, et à Google Play, l'appstore de Google, qui pose problème. Les constructeurs de smartphones ne peuvent en effet pas installer Android sans installer les deux applications sur leurs appareils. Si Google n'interdit pas aux utilisateurs Android d'installer d'autres navigateurs et d'autres appstores, la grande majorité va utiliser les services du géant de Mountain View.

01F4000008703688-photo-android-logo.jpg


La fin du bundle et une amende record ?



La Commission européenne n'est pas proche de la conclusion de l'enquête, mais selon les informations de Reuters du 5 juillet 2017, elle avancerait sur la question. Elle a demandé à un panel d'experts de donner un deuxième avis sur le possible abus de position dominante d'Android concernant les services Google.

En cas de confirmation de la faute, l'UE pourrait réclamer que Google cesse de fournir son OS avec ses propres applications, laissant le champ libre aux constructeurs d'installer les navigateurs et les appstores qu'ils préfèrent. Ce serait un coup dur pour le géant qui risque, en outre, une amende pouvant dépasser celle qu'il vient de recevoir et donc être supérieure à 2,42 milliards d'euros.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top