Google veut tuer la pub pleine page sur mobile

Thomas Pontiroli
24 août 2016 à 16h42
0
Google donne quatre mois aux éditeurs et aux annonceurs pour trouver une alternative aux interstitiels sur mobile, jugés trop intrusifs. Sans quoi, le moteur de recherche les déclassera.

Les jours de la publicité pleine page sont comptés sur mobile. Google annonce qu'il déclassera, à compter du 10 janvier 2017, les sites utilisant ces formats, dits « interstitiels ». Trois variantes sont dans le viseur : les pop-up s'affichant à l'arrivée sur le site ou au changement de page, les interstitiels en plein format qui disparaissent si le mobinaute réussit à cliquer sur la petite croix, et ceux intégrés à une page au-dessus de la ligne de flottaison.

Google fournit trois autres cas où des interstitiels seront tolérés : lorsqu'ils répondent à une obligation légale (comme le message d'information sur les cookies de la Cnil), quand ils contiennent - par exemple - un champ de connexion, et lorsqu'ils sont réduits à une bannière de taille raisonnable, comme un push pour une application.

Cette initiative s'inscrit dans un mouvement plus large opéré par Google de nettoyage du Web mobile, qu'il a entamé avec ses pages accélérées AMP. À une échelle supérieure encore, l'IAB (l'organisme normatif de la pub) tente de convaincre les éditeurs d'opter pour des formats moins intrusifs, dans le but de faire reculer le blocage.


01A4000008532120-photo-pub-google.jpg
01A4000008532118-photo-pub-google.jpg
À gauche, les trois types d'interstitiels que Google ne tolérera plus en 2017, à droite, les trois qu'il acceptera - Crédit : Google.


À lire aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top