Droit à l'oubli : le bilan un an après

0
Le droit à l'oubli sur Internet existe depuis un an. L'occasion de faire le point sur cette pratique, qui se traduit dans 70 % des cas par une fin de non-recevoir de la part du moteur de recherche sollicité.

Il y a un an jour pour jour, la Cour de justice de l'Union européenne rendait un arrêt instaurant la notion de droit à l'oubli numérique. Depuis, les internautes peuvent demander aux moteurs de recherche, Google notamment, le retrait de certains contenus qui apparaissent dans la liste de résultats. Reputation VIP, une société spécialisée dans l'e-réputation des marques, a dressé un bilan des demandes faites en une année.

Après un pic de 1 500 demandes par jour durant les trois premiers mois, Google a reçu ensuite une moyenne de 500 réclamations quotidiennes. Un exercice délicat pour le moteur de recherche, qui doit parfois traiter des sujets à cheval entre protection de la vie privée et droit à l'information du public. Malgré tout, Google est parvenu à abaisser le temps de traitement des demandes, de 56 jours au début, à 16 jours au mois de mars.

Mais il est une statistique qui a augmenté : le taux de refus, proche depuis le début de l'année de 70 %. Plus d'un quart de ces refus concerne une demande relative à sa vie professionnelle, ce qui laisse supposer que « les entreprises sont donc de plus en plus concernées par leur image sur Google », souligne, non par hasard, l'auteur de l'étude, qui vend des prestations aux entreprises sur ce sujet... Mais lorsqu'on regarde la nature des demandes, la réputation pèse peu (11,2 %), comparé à l'atteinte à la vie privée, qui atteint 58,7 %.


0230000008037466-photo-droit-oubli.jpg

0230000008037468-photo-droit-oubli.jpg
e
0230000008037470-photo-droit-oubli.jpg
Source: Réputation VIP, et son outil de requête Forget Me lancé le 24 juin 2014, et 61 753 URL envoyées à Google.



À lire également :
<:Br>
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top