Google et Foxconn, alliés dans le domaine de la robotique

01 juin 2018 à 15h36
0
Les envie de robotique de Google passeront par Foxconn : selon le Wall Street Journal, la firme de Mountain View travaille actuellement avec l'assembleur taiwanais pour équiper ses usines de nouvelles machines robotisées.

00FA000003258662-photo-foxconn.jpg
On savait déjà que Google a de grandes ambitions dans le domaine de la robotique - l'entreprise a racheté de nombreuses entreprises du secteur ces derniers mois - et que c'est Andy Rubin, ex-monsieur Android, qui chapote le tout. Mais grâce au Wall Street Journal, on sait désormais que la firme américaine travaille avec Foxconn dans l'optique de robotiser ses usines.

Des sources du média rapportent qu'Andy Rubin a récemment rencontré Terry Gou, le président de Foxconn, à Taipei. La rencontre portait vraisemblablement sur la robotique, et plus particulièrement sur l'implantation de nouveaux systèmes automatisés au sein des usines de l'assembleur. Google compterait proposer prochainement de nouveaux systèmes, capables de réaliser des assemblages complexes. Un nouvel OS dédié aux machines robotisées pourrait également être en chantier : une sorte d'Android pour robots, en somme, ce qui est assez ironique quand on y réfléchit.

00FA000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
Pour Foxconn, les enjeux sont de tailles : l'entreprise, qui emploie plus d'1,3 million de personnes en Chine, a débuté l'automatisation de certains postes de ses usines d'assemblage en 2012. L'objectif de la firme est d'atteindre le million de robots en 2014, pour accélérer la cadence et réduire les coûts de la main d'œuvre, tout en minimisant également les risques d'accidents... voire pire. Car Foxconn, rappelons-le, s'est forgé une triste réputation concernant les conditions de travail dans ses usines, menant parfois ses employés au suicide.

Mais la démarche ne serait pas à sens unique : selon les analystes, Google a tout à gagner à s'allier à Foxconn, qui lui offre un terrain d'essai conséquent pour expérimenter ses technologies en développement. La firme de Mountain View devra cependant se frotter à des concurrents de taille, comme Amazon et Microsoft, qui s'intéressent également aux bénéfices de la robotique dans le secteur de l'automatisation.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page