Google ouvre une première boutique avec pignon sur rue à New York

Google Store New York © Google
© Google

Google ouvrira son tout premier magasin physique de détail à New York cet été. Le géant a choisi le quartier huppé de Chelsea pour installer sa boutique.

En cette fin de semaine, Google a annoncé une grande première. La firme de Mountain View va ouvrir son tout premier Google Store physique, et l'entreprise a choisi une ville iconique pour cela : New York. Dès cet été - la date exacte d'ouverture n'est pas encore arrêtée - les clients pourront y essayer le matériel et les services de Google.

Google promet des essais d'appareils et services immersifs

Google a installé sa toute première boutique physique dans le quartier chic de Chelsea, sur l'île de Manhattan, où trône déjà justement son campus. Sur place, les curieux, visiteurs et clients auront l'opportunité, dans une poignée de semaines, de découvrir une vaste sélection de produits made in Google.

Des enceintes et hub Nest aux appareils Fitbit, en passant par la gamme de smartphones Pixel, le Pixelbook ou le nouveau Chromecast , Google promet de mettre en valeur ses produits et services en proposant des expériences immersives à ses clients.

En boutique, plusieurs vendeurs et experts guideront les visiteurs et les aideront à faire leur choix d'appareil. Des services et conseils de réparation pour les écrans fissurés ou des aides à l'installation et à la maintenance seront aussi proposés sur place.

Une nouvelle étape franchie

Covid-19 oblige, Google imposera le respect des gestes barrières dans son Store, que sont le masque, le nettoyage des mains à l'aide d'une solution adaptée et la distanciation physique. « Et nous nettoierons tous les espaces plusieurs fois par jour », indique l'entreprise.

À l'intérieur, le nombre de visiteurs sera limité, et des options de collecte adaptées seront disponibles, pour limiter au maximum les contacts.

Google voit en tout cas l'ouverture imminente de son magasin physique comme une étape importante de son parcours, pour offrir une expérience qui soit la plus utile à ses clients.

Avec FLoC, le géant américain Google promet de réinventer le traçage publicitaire, en se dispensant des cookies tiers. Le dispositif repose sur le principe des cohortes, dont les détails techniques nécessitent d’être décortiqués. Ce que Clubic a fait.

Source : Google

Modifié le 24/05/2021 à 08h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Tesla détient le cinquième supercalculateur le plus puissant au monde, destiné à former l'IA à la conduite
Les députés de La France Insoumise veulent mettre fin à l'HADOPI
OnlyFans cherche un milliard de dollars et s'éloigne des contenus sexuels
La Ligue des droits de l'Homme dépose une plainte contre Uber auprès de la CNIL
Google : l'Europe va ouvrir une enquête sur sa très lucrative activité de publicité en ligne
1,2 million d'entrées dérobées sur Pôle Emploi : finalement, le hacker aurait renoncé à les mettre en vente par
Apple Private Relay n'est pas destiné à remplacer votre VPN
Qu'est-ce que le Request To Pay, ce standard européen de paiement qui entre en vigueur aujourd'hui même ?
La Ligue 1 sur Amazon sur la période 2021-2024, Canal+, vexé, jette l'éponge !
Les députés ont voté ! Les smartphones reconditionnés seront bien frappés de la redevance copie privée
Haut de page