Cisco ne rachètera finalement pas EMC

Par
Le 25 septembre 2014
 0
Le spécialiste du matériel réseau Cisco n'est pas intéressé par l'offre de rachat d'EMC proposée par un « fonds vautour » possédant 2% de l'entreprise.
00c8000007642401-photo-logo-cisco-systems.jpg

« Si Joe et moi nous comptions faire quelque chose, on l'aurait fait il y a un an ou deux », déclare le directeur général de Cisco, John Chambers, au Wall Street Journal. Selon leurs sources, Cisco ainsi que Dell et Oracle auraient été contactés par Elliott Management, un « fonds vautour » ayant récemment acquis des parts d'EMC, pour leur proposer de racheter le fabricant de solutions de stockage.

Seulement, aucune de ces entreprises ne s'intéresse à EMC. La société était également en discussion avec Hewlett-Packard depuis un an afin de négocier une fusion, mais cela n'aurait pas abouti par crainte de voir les actionnaires des deux groupes refuser les conditions financières de l'accord. Les acheteurs potentiels ne sont pas nombreux car peu de sociétés ont une force de frappe suffisante pour réaliser une acquisition de cette importance.

Dans sa déclaration, le dirigeant de Cisco fait référence à Joe Tucci, directeur d'EMC, qui devrait partir à la retraite en février. Son départ prochain et les pressions d'Elliott Management auraient poussé EMC à envisager l'option d'une fusion écrit le Wall Street Journal.

Le « fonds vautour » créé par le milliardaire Paul Singer a acquis 2% d'EMC au mois de février en déboursant plus d'1 milliard de dollars. Ce faisant, il est devenu l'un des cinq principaux actionnaires de la société. Au début du mois, nous apprenions que celui-ci encourageait EMC à se séparer de VMware, sa filiale spécialisée dans la virtualisation, en dépit de sa bonne croissance de 17%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Cisco

scroll top