Pour Apple, payer des applications par abonnement est l'avenir

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple taille dans sa sacro-sainte politique visant à prélever 30% du montant payé par un client à l'achat d'une application. La commission ne sera que de 15% pour les services proposant un abonnement.

Le groupe américain a trouvé un moyen de dégager des ressources de manière stable. Apple revoit sa stratégie visant à prélever 30% du prix lors de l'achat d'un service (une application par exemple) présent sur l'App Store. A l'occasion de la prochaine WWDC, qui aura lieu ce lundi et dont Clubic se fera le relais, des nouveautés seront mises en place.

Apple entend prélever 15% des montants payés par un utilisateur lorsque le paiement est réalisé dans le cadre d'un abonnement. Ce contrat doit courir sur une période d'un an au moins pour la simple et bonne raison que durant la première année contractuelle, Apple continuera de toucher une part de 30%. Dès la deuxième année, les 15% s'appliqueront. Le groupe met donc clairement en avant la logique d'abonnements puisque pas moins de 200 prix différents pourront être appliqués sur ces même services. L'idée est donc de fidéliser les utilisateurs en leur proposant des contenus réguliers, tout comme un passage plus fréquent par la case portefeuille.

08211800-photo-app-store-illus.jpg


Dans une note, Apple précise que tous les types d'applications (jeux, services, médias...) sont concernés par cette nouvelle tarification. Les développeurs pourront même pratiquer des prix différents en fonction des régions du monde dans lesquelles sont vendues leurs applications. La firme américaine entend donc disposer d'un revenu plus régulier mais entend également attirer davantage les développeurs autour du principe de l'abonnement.

Le domaine publicitaire n'est pas en reste. Des publicités ciblées seront proposées à l'intérieur même de l'App Store. Lorsqu'un utilisateur effectue une recherche dans la boutique, des publicités pour des applications du même type seront mises en avant. Ce dernier volet ne sera proposé qu'en version bêta, uniquement aux Etats-Unis.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Patrick Drahi, SFR :
Glassdoor : le
LDLC en forte croissance grâce aux boutiques
SFR se voit en
Conseils : comment rechercher un emploi en toute discrétion sur LinkedIn ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page