Apple annonce des bénéfices record... et chute en bourse

22 juillet 2015 à 09h50
0
Malgré un trimestre « fantastique » d'après le patron de la firme à la pomme Tim Cook, l'action Apple reculait nettement hier à Wall Street. Explications.

« Apple annonce des résultats record pour le troisième trimestre ». Voilà l'intitulé du communiqué que la presse a reçu hier soir. Et les chiffres sont effectivement impressionnants, puisque la société a dégagé un bénéfice net de 9,8 milliards d'euros sur ce trimestre, soit 37% de plus que l'an dernier à la même époque. Le chiffre d'affaires d'Apple atteint ainsi 45,4 milliards de dollars, en hausse de 32%. Des résultats qui dépassent ceux prévus par les analystes.

Ces performances ont été atteintes en grande partie grâce aux ventes d'iPhone : Apple revendique en effet 47,5 millions d'unités écoulées. Et à en croire Tim Cook, les Mac ont profité « de fortes ventes », les services d'une « performance historique », tandis que l'Apple Watch a connu « un excellent démarrage ». Pourquoi dès lors l'action d'Apple a chuté hier ?

Des investisseurs exigeants, Apple muet sur l'Apple Watch

Plusieurs raisons à cela. Premièrement, même si les résultats d'Apple sont supérieurs à ceux prévus par les analystes, les investisseurs sont habitués à ces surperformances de la part de la firme à la pomme. Et si les iPhone se sont effectivement bien vendus, certains analystes avaient envisagé un niveau de vente légèrement plus élevé.

L'exigence des investisseurs vis-à-vis d'Apple est telle que certains tablent ainsi sur un recul des ventes du smartphone et attendent un nouveau levier de croissance. Et si les rumeurs vont bon train quant à une éventuelle iCar ou Apple Car, c'est bel et bien l'Apple Watch qui cristallise les attentes. Apple paie donc son silence sur les chiffres de ventes de sa montre connectée. « Les ventes d'Apple Watch ont dépassé nos projections internes » a simplement commenté Tim Cook, ce qui est une indication sans doute insuffisante pour les investisseurs.

08117226-photo-action-apple.jpg

Reste à savoir pourquoi la société se refuse à révéler ces résultats. Cook s'est justifié en indiquant avoir décidé « de ne pas communiquer de chiffres pour ne pas donner d'informations précieuses à nos rivaux ». Une politique qui n'a visiblement pas convaincu : l'action Apple flirtait avec les 120 dollars après la clôture, en recul de près de 9%.

Un niveau déjà atteint le 9 juillet dernier, lorsque le site Marketwatch.com évoquait... un effondrement des ventes de l'Apple Watch. Une annonce qui n'avait pas empêché l'action de repartir à la hausse les jours suivants.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Project CARS entre annulation sur Wii U et nouveau DLC
Star Wars : Le Bon, la Brute et le Truand
Une bande-annonce explosive pour Spectre, le prochain James Bond
Philips Izzy : du multiroom plus simple en combinant Bluetooth et Wi-Fi
Microsoft : des résultats trimestriels solides malgré des difficultés sur le mobile
Mirakl lève 20 millions de dollars pour essaimer ses places de marché
Star Wars KOTOR 2 patché 10 ans après : définition 4K / 5K, succès, Linux...
Mcity : une fausse ville pour tester les voitures autonomes
Infos US de la nuit : Microsoft pâtit de l’acquisition de Nokia
Après 18 mois il termine la chambre de son fil aux couleurs de Mario Kart
Haut de page