Apple dévoile iBooks 2 et iBooks Author, tournés vers le secteur éducatif

le 19 janvier 2012
 0
00FA000004888460-photo-ibooks-2.jpg
Comme annoncé la semaine dernière, Apple a donné aujourd'hui une conférence de presse à New York, au sein du musée Guggenheim. La firme de Cupertino y a présenté iBooks 2, une nouvelle version de son application de lecture, ainsi qu'iBooks Author, destinée quant à elle à la création d'ouvrages électroniques. Des annonces principalement destinées au secteur de l'éducation.

C'est à Phil Schiller, responsable du marketing chez Apple, qu'est revenu la tache de présenter cette keynote. Après avoir indiqué que 1,5 millions d'iPads étaient actuellement utilisés dans le secteur de l'éducation et que l'app store propose 20 000 applications éducatives à destination de la tablette, Schiller a rapidement introduit iBooks 2, évolution d'iBooks qui contient des ajouts spécifiquement dédié au monde l'éducation.

iBooks 2 intègre ainsi une catégorie « manuels » destinée à accueillir des versions dématérialisées des manuels scolaires. Ces derniers pourront ainsi être agrémentés de visualisation d'éléments en 3D, d'animations, de dictionnaires intégrés et autres fonctionnalités. Par ailleurs, les étudiants pourront surligner des éléments dans les livres électroniques, prendre des notes et créer des fiches de lecture virtuelles.

01F4000004888462-photo-ibooks-2.jpg

Spécifiquement dédié au marché américain pour le moment, le catalogue proposera des manuels au prix maximum de 14,99 dollars. Des éditeurs spécialisés dans les manuels scolaires comme Pearson, McGraw Hill et Houghton Mifflin Harcourt ont déjà signé des partenariats avec Apple et proposent déjà des manuels numériques pour le secondaire.

En marge d'iBooks 2, Apple a dévoilé iBooks Author, qui est son complément logique puisqu'il permet de créer des livres numériques et interactifs. Cette application, disponible gratuitement sur le Mac App Store, est présentée comme très intuitive pour faciliter la création d'ouvrages numériques, tout en se situant entre Keynote et Pages. Le programme emploie un système de glisser-déposer pour les différents éléments - vidéos, photos, textes et autres interactions - et accepte les objets en Javascript et HTML5.

Les applications et le catalogue iTunes U (pour University) sont d'ores et déjà disponibles sur les différentes plateformes, à savoir l'app store et le Mac app store : à noter qu'iBooks Author nécessite Lion pour fonctionner et que le contenu, marché américain oblige, n'est disponible qu'en anglais.

01F4000004888466-photo-ibooks.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top