🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

La FDA vient d'approuver une application Apple Watch pour surveiller la maladie de Parkinson

15 juin 2022 à 12h00
2
Apple Watch © © Luke Chesser / Unsplash
© Luke Chesser / Unsplash

La Food and Drug Administration (FDA), administration américaine notamment chargée d’approuver la commercialisation de médicaments, vient de donner son feu vert au déploiement d’une application Apple Watch qui permettra de suivre les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. 

L’application a été développée par la start-up Rune Labs, située à San Francisco. Elle exploite les capteurs déjà existants sur l’Apple Watch capables de détecter les chutes, les tremblements et autres troubles du mouvement.

L’Apple Watch pour détecter des symptômes de la maladie de Parkinson

L'année dernière, un groupe de scientifiques d'Apple a publié une étude qui démontre que l’Apple Watch est efficace pour surveiller les symptômes de la maladie de Parkinson. ResearchKit, outil de développement open-source pour faciliter la création d'applications iOS pour la recherche médicale, a d’ailleurs été enrichi il y a quelques années afin de déceler deux symptômes courants de cette maladie : les tremblements et la dyskinésie. 

À la suite de la parution de l’étude, le directeur général de Rune Labs, Brian Pepin, a contacté la firme de Cupertino dans le but d’explorer les compétences de la montre connectée et de l’utiliser pour mieux traiter les patients atteints de la maladie de Parkinson. En effet, Pepin explique qu’en général, les médecins n’ont que peu de temps lors d'une visite médicale pour analyser les mouvements d’un patient et déterminer le traitement adéquat.

« Lorsque l'on pense au processus qui permet à une personne d'obtenir la thérapie ou la combinaison de médicaments ou d'appareils optimale, ou même à la question de savoir si un patient est apte ou non à participer à un certain essai clinique, il s'agit d'une décision très difficile à prendre lorsqu'on ne dispose que de peu de contexte », déclare-t-il.

La solution adéquate pour la maladie de Parkinson qui évolue au fil du temps

C’est ici que l’application entre en jeu. Combinée à d’autres appareils, comme un implant cérébral, elle va collecter les données des patients. Grâce à la plateforme logicielle StrivePD de Rune Labs, elle enverra ensuite aux médecins un flux continu d'observations sur de longues périodes. C'est là un avantage certain lorsque l’on sait que la maladie de Parkinson est une pathologie qui évolue au fil du temps. Cela permettra aux soignants d’obtenir davantage de contexte sur les malades et de mieux analyser leurs symptômes.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple s’associe à une entreprise afin d’utiliser l’Apple Watch en tant qu’appareil de surveillance. Elle collabore par exemple avec Johnson & Johnson pour déterminer si la montre peut être utilisée pour aider à réduire le risque d'AVC. Une fois de plus, la firme de Cupertino démontre l’intérêt de l’Apple Watch dans le domaine de la santé. L’appareil se dote ainsi chaque années de nouvelles fonctionnalités pour permettre aux utilisateurs de mieux surveiller leur santé et leur condition physique.  

Sources : Reuters, Digital Trends

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Popoulo
@Passion1 : ces données doivent valoir de l’or, surtout aux US. Et c’est celles qui manquaient à ces grandes entreprises. Manque qui risque fort d’être vite comblé.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page