🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Après le DLSS, FSR et XeSS, voici MetalFX, la technologie d'upscaling d'Apple

08 juin 2022 à 12h30
1
MetalFX Resident Evil Village © Apple / Capcom
© Apple

Riche en belles annonces, la WWDC 2022 le fut également pour les joueuses et joueurs sur Mac avec notamment MetalFX.

Apple entend ainsi profiter de sa nouvelle et puissante puce M2 pour rattraper son retard sur le marché du gaming. La firme à la pomme en profite pour se lancer dans la course à l'upscaling en emboîtant le pas du DLSS de NVIDIA, du FSR d'AMD et du XeSS d'Intel.

Upscaling de Metal

Partie intégrante de l'API Metal 3 tout fraîchement mis à jour, MetalFX fut brièvement présenté durant la WWDC 2022 avant d'être détaillé plus avant via une documentation des développeurs, citée en source ci-dessous.

MetalFX vient ainsi se greffer à l'API éponyme pour proposer un sur-échantillonnage d'une image en basse définition vers une plus grande définition, tout en venant limiter la perte de qualité d'un tel processus.

S'inspirant à juste titre des technologies concurrentes, MetalFX proposera sur Mac autant le sur-échantillonnage antialisé temporel qu'utilisent les DLSS, FSR 2.0 et XeSS, mais également le sur-échantillonnage spatial utilisé par la première mouture de la technologie propriétaire d'AMD.

Pour inaugurer cette technologie estampillée Apple, nous avons appris durant la WWDC 2022 que No Man's Sky (attendu tant sur Mac que sur iPad cette année) s'envolera vers la galaxie Apple, boosté par MetalFX. Un autre mastodonte viendra également infecter le Mac cette année : nul autre que Resident Evil Village, également avec le support de MetalFX.

Le gaming sur Mac gagne du terrain

Outre MetalFX, la mise à jour de l'API Metal 3 fut également l'occasion pour Apple d'améliorer globalement l'expérience de jeu sur ses appareils. De nombreuses fonctionnalités font ainsi leur entrée.

On peut notamment citer un chargement plus rapide des ressources, une compilation hors-ligne des shaders, une génération mieux optimisée des shaders et un backend pour PyTorch 1.12.

Pour résumer, cela permet de réduire drastiquement les temps de chargement et d'améliorer nettement les performances, tout en taxant moins les différents composants sollicités.

Voici donc une avancée plutôt encourageante d'Apple sur le segment du gaming. On espère que la firme de Cupertino va poursuivre sa lancée afin que les joueuses et joueurs adeptes de Mac puissent mieux profiter de leur passion.

Source : Apple

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
squale10
mouaitout le monde s’en fou de ca chez apple…
bob_clo_cli_mar
On s’en fout surtout de votre commentaire… Il n’apporte rien et repose sur votre opinion. Le marché Mac est en train d’évoluer et de plus en plus de gens avec des macs M1 souhaitent jouer dans de bonnes conditions. C’est donc une très bonne nouvelle pour les concernés.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le FSR 2.0 déjà disponible pour les développeurs Xbox Series, encore rien sur PS5
Des premiers rendus de la GeForce RTX 4090 Ti promettent une carte énorme
Arc Alchemist : Intel publie les benchmarks officiels de ses GPU mobiles haut de gamme, la RTX 3060 en ligne de mire
Soldes 2022 : Le TOP 10 des offres high tech qui valent le détour !
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Cdiscount frappe fort pour les soldes avec 8 promos high-tech
TerraMaster déploie TOS 5, son nouveau système pour NAS ; quoi de neuf ?
L'Intel Arc Alchemist A380 est encore moins performante avec un CPU AMD
Vous avez un NAS QNAP ? Mettez-le à jour maintenant !
Le FSR 2.0, la technologie d'upscaling d'AMD, passe en open source
Haut de page