Antennagate d’Apple : l’un des concepteurs de l’iPhone 4 quitte le navire (MAJ)

le 09 août 2010 à 12h14
0
00C8000003430666-photo-mark-papermaster.jpg
On aurait pu croire que le soufflé concernant les soucis d'antenne sur l'iPhone 4 allait retomber, mais que nenni, la saga semble continuer avec une annonce faite ce week-end par le New York Times : Mark Papermaster, le responsable du développement des composants de l'iPhone et de l'iPod chez Apple, a quitté son poste il y a quelques jours.

Steve Dowling, un porte-parole de la firme de Cupertino a indiqué que Mark Papermaster « a quitté l'entreprise » et que « Bob Mansfield, vice-président senior de l'ingénierie matérielle Macintosh assume désormais ses responsabilités ». Mansfield supervisait déjà la puce A4 et les écrans tactiles de l'iPhone 4, il semble donc tout disposé à reprendre les fonctions vacantes.

Le New York Times relève qu'à aucun moment dans sa déclaration, Steve Dowling indique s'il s'agit d'une démission ou d'un licenciement. Le journal rappelle également que Mark Papermaster n'était pas présent à la récente conférence de presse durant laquelle Steve Jobs a tenté de calmer le jeu concernant l'antennagate.

Mark Papermaster avait déjà fait les choux gras de la presse en 2008, lors de son arrivée chez Apple, entreprise pour laquelle il avait quitté IBM après 25 ans de collaboration. IBM l'avait alors poursuivi devant les tribunaux pour l'empêcher de rejoindre la société de Steve Jobs, prétextant que Papermaster avait signé un accord de non-concurrence. Une affaire qui s'était conclue à l'époque en faveur de ce dernier.

Mise à jour : Selon le Wall Street Journal, le départ de Mark Papermaster n'aurait rien à voir avec l'affaire de l'antenne de l'iPhone 4 : le journal rapporte que la conception de cette dernière daterait de bien avant l'arrivée de l'ingénieur chez Apple. « M. Papermaster avait perdu la confiance de M. Jobs depuis plusieurs mois déjà, et il ne prenait plus de décisions depuis un certain temps » explique le quotidien, qui remet de l'huile sur le feu en indiquant que c'est Steve Jobs qui « a décidé de continuer le développement du smartphone même si l'entreprise était au courant des risques du design de conception de l'antenne, depuis un an déjà. »

Le départ de Mark Papermaster a donc un lien avec son intégration dans l'entreprise et sa relation avec son PDG, et non avec l'élaboration de l'antenne, à laquelle il n'a pas contribué.

Parution initiale : Le 9 août à 8h29
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top