IBM refuse le départ chez Apple d'un de ses cerveaux

03 novembre 2008 à 11h10
0
01739124-photo-apple-ibm.jpg
IBM poursuit en justice l'un de ses dirigeants prêt à travailler pour Apple. D'après Big Blue, Mark Papermaster, qui jusqu'à la fin octobre était vice-président en charge du développement des serveurs lames (blades) IBM, n'aurait pas respecté la close de non-concurrence signée avec son employeur d'alors, rapporte Reuters. Cette clause n'autorisait pas Papermaster à accepter l'offre d'un concurrent, Apple dans le cas présent, durant les 12 mois suivant son départ.

Dans sa plainte déposée devant la cour de district de Manhattan la semaine dernière, IBM a déclaré que Papermaster compte parmi 300 de ses dirigeants qui ont (eu) accès aux données relatives à sa propriété intellectuelle et, par extension, à ses secrets commerciaux. En outre, Papermaster, dont l'expérience au sein de la firme d'Armonk, NY, est supérieure à 25 ans, faisait partie de l'équipe 'intégration et valeurs' d'IBM depuis 2006. Big Blue, rappelons-le, a co-développé les puces PowerPC qui ont équipé de 1994 à 2006 les Mac d'Apple, avant d'être remplacées par des puces Intel...

Ni Mark Papermaster, ni Apple n'ont commenté l'information.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus Vento pliable, l'Ikea du boitier d'ordinateur
France : Lufthansa se lance à son tour dans les cartes d'embarquement sur mobile
Tréo Pro : Palm lance un pack avec logiciel de navigation Garmin Mobile XT
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Amazon vaincu par l'UFC pour clauses abusives
Les deux démos PC de  Football Manager  sont en ligne
LG et Microsoft s'allient dans la convergence mobile
BD+ : la protection du Blu-ray mise à mal ?
La menace de Sinowal, 20 ans après le premier ver
YouTube : traduction des sous-titres automatique
Haut de page