iPhone 12 Pro et Pro Max : comment et pourquoi exploiter vos photos en ProRAW

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
16 décembre 2020 à 14h04
1
iPhone 12 Pro Max test © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

iOS 14.3 est désormais disponible sur iPhone . Et conformément à la promesse d’Apple, le format ProRAW fait ses débuts sur les iPhone 12 Pro  et iPhone 12 Pro Max .

L’occasion de se pencher un peu plus en profondeur sur cette fonctionnalité, et sur ce qu’elle apporte concrètement à celles et ceux qui pratiquent assidûment la photographie avec leur iPhone dernier cri.

Apple ProRAW, qu’est-ce que c’est ?

ProRAW est le nom qu’Apple a choisi de donner à son format de fichiers sans-perte. Mais cette dénomination n’est que marketing. En réalité, Apple utilise le standard DNG (pour Digital NeGative) pour ses photos ProRAW, ce qui leur garantit au passage une excellente compatibilité avec les logiciels de post-traitement.

Mais qu’est-ce qu’un fichier RAW, au juste ? Il s’agit comme nous l’avons esquissé d’une photographie « sans-perte » ; qui restitue l’intégralité des données que le capteur de l’appareil photo est parvenu à saisir lors du déclenchement. Un fichier RAW est notamment opposable aux bien connus JPG ou HEIF qui sont des formats compressés, prévus pour être utilisés tels quels. On pourrait dire qu’un fichier JPG/HEIF est déjà développé. Un traitement numérique a déjà été appliqué, et il n’est pas conçu pour être retravaillé par la suite.

Apple ProRAW © © 9to5Mac
À gauche un fichier HEIF (déjà traité), à droite un ProRAW non traité © 9to5Mac

Ce qui nous amène à l’aspect le plus intéressant du format RAW. En sa qualité de négatif, un fichier RAW n’a pas vocation à être partagé ou même imprimé. Il est conçu pour être développé. Autrement dit : pour être passé à la moulinette d’un logiciel de traitement d’image afin de lui donner l’aspect que le photographe désire. Voyez cela comme un fichier sur lequel nous aurions tous les droits, contrairement à un JPG qui serait un fichier en lecture seule (pour schématiser).

Photographier en RAW sur iPhone n’est pas une nouveauté. De nombreuses applications tierces permettent de le faire et donc d’avoir une grande latitude en matière de traitement de l’image. Le problème, c’est qu’Apple utilise de nombreux algorithmes permettant d’améliorer l’exposition et le niveau de détail sur les photos des iPhone. Des algorithmes dont on perd tous les bénéfices si l’on « shoote » en RAW.

C’est là qu’Apple ProRAW intervient.

Avec son nouveau format natif, Apple permet aux photographes de récupérer un fichier RAW qui conserve toutes les données de l’image, sans avoir à sacrifier les apports des algorithmes Smart HDR 3 et Deep Fusion. Pour dire les choses autrement, on peut ainsi obtenir des négatifs beaucoup plus convaincants qu’auparavant.

Apple ProRAW © © Apple
© Apple

Techniquement parlant, c’est donc un « faux » fichier RAW, car celui-ci ajoute une couche de traitement (celle des algorithmes) aux données que le seul capteur de l’iPhone a été en mesure de capturer.

Comment utiliser Apple ProRAW ?

Si vous êtes en possession d’un iPhone 12 Pro ou iPhone 12 Pro Max, commencez par vous assurer que vous bénéficiez de la version 14.3 d’iOS. Une fois cette vérification effectuée, rendez-vous dans Réglages > Appareil photo > Format > cochez Apple ProRAW.

Maintenant, direction l’application Appareil Photo. Vous remarquerez une icône intitulée « RAW » en haut sur l’interface du viewfinder. Il vous suffit d’appuyer dessus pour capturer les futurs clichés en .DNG plutôt qu’en .JPG ou .HEIF.

Attention. Par nature, les fichiers RAW sont beaucoup plus volumineux que les JPG ou HEIF. C’est notamment dû à une profondeur de couleurs de 12-bit contre 8-bit — soit 4 096 nuances RGB contre 256 seulement. Pour la faire courte, comptez sur des fichiers jusqu’à 10x plus gros qu’une photo classique (jusqu’à 30 mo pour un DNG contre environ 3 mo pour un HEIF). Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace disque disponible, ou un abonnement iCloud qui vous permette de stocker des fichiers aussi volumineux avant de multiplier les prises.

Ensuite, vous pouvez vous servir de votre fichier DNG comme bon vous semble. L’application Photos permet déjà d’éditer plus en profondeur ce type de fichiers, mais nous vous conseillons de vous tourner vers Lightroom Mobile ou solution similaire pour avoir la plus grande latitude possible dans l’édition d’un cliché.

Apple ProRAW © © Apple

Précisons enfin que ProRAW n’est pas utilisable en mode portrait. En effet ce type de photographie repose quasi intégralement sur des algorithmes, et ne subsiste en réalité que peu de données brutes issues du capteur. Ce format est néanmoins utilisable sur les trois objectifs de l’iPhone 12 Pro / Max, et également en mode nuit.

Via : 9to5Mac

Modifié le 16/12/2020 à 14h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des photos de la Galaxy Watch 4 Classic sont apparues en ligne
Mode sombre : des effets modérés sur la consommation de batterie de nos smartphones
Les Huawei P50 et P50 Pro officialisés en Chine, ils embarquent HarmonyOS et le Snapdragon 888
OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Motorola officialise ses Edge 20, des smartphones qui mettent le paquet sur la photo
iOS 15 : certaines commandes de Siri ne fonctionneront plus avec les applications tierces
Même en Chine, Huawei ne fait plus partie du top 5 des vendeurs de smartphones
Haut de page