AirPods Max : pas de localisation via UWB pour maintenir un lancement à Noël ?

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
10 décembre 2020 à 10h13
27
AirPods Max © Apple
© Apple

Les AirPods Max d’Apple ont-ils été cuits trop vite dans un four trop chaud ? C’est en tout cas le sentiment qui commence à émerger à leur égard, alors que nous apprenons que certaines fonctionnalités ont été gommées pour pouvoir sortir le casque à temps pour Noël.

En scrutant la fiche technique du nouveau casque haut de gamme d’Apple, on constate notamment qu’il n’est fait aucune mention de la puce U1, censée être intégrée désormais à tous les appareils à la pomme.

Un casque incompatible avec l’Ultra Wide Band

Dotés d’un design élégant et de haut-parleurs puissants, les AirPods Max profitent de tout l’attirail technologique d’Apple ; de l’audio spatial à l’annulation de bruit active, en passant par l’égaliser adaptatif. Enfin, tout, ou presque tout l’attirail. Car comme on le remarque en détaillant la fiche technique du casque, aucune mention n’est faite de la puce U1, pourtant largement mise en avant lors de la sortie de l’iPhone 11 , ou plus récemment du HomePod Mini .

Pour rappel, ce fameux chipset est censé pouvoir faire usage de l’Ultra Wide Band (UWB), une technologie d’ondes radio perfectionnée qui permet de localiser avec une précision inédite la position des objets porteurs d’une puce compatible.

Dans le cas d’un objet connecté, comme un casque audio donc, l’intégration d’une telle fonctionnalité paraît évidente. Mais Apple aurait été prise de court dans le développement de ses AirPods Max. Selon le journaliste de Bloomberg Mark Gurman, la firme aurait dû renoncer à cette fonctionnalité pour pouvoir être prête à commercialiser son produit pour les fêtes de fin d’année. 

Les AirPods Max en développement depuis… quatre ans

Mais cette théorie prend du plomb dans l’aile lorsque l’on apprend qu’Apple serait en réalité en train de plancher sur son casque audio depuis pas moins de quatre années. Sur Twitter, un ancien ingénieur d’Apple révèle en effet (tweet supprimé depuis) que sa dernière clause de confidentialité vient d’expirer. Une clause qui avait justement pour objet les AirPods Max, sur lesquels il a donc commencé à travailler il y a quatre ans.

Dès lors, difficile d’imaginer qu’Apple aurait été prise par le temps. Rappelons en outre que les AirPods Pro , sortis conjointement aux iPhone 11, ne profitent pas non plus de la puce U1 autorisant l’usage de l’Ultra Wide Band. 

De façon purement spéculative, on peut imaginer que l’absence de la puce U1 dans les appareils audio d’Apple est justement due aux fréquences radio qu’émet le chipset. Des ondes qu’on imagine faire grimper en flèche le DAS (débit d’absorption spécifique), et qui ne permettraient plus de satisfaire aux exigences sanitaires pour la commercialisation d’un produit. Le HomePod Mini, destiné à être éloigné de l’utilisateur, n’a donc pas cet impératif à respecter.

Modifié le 10/12/2020 à 10h34
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
16
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nothing ear (1) : les mystérieux et très attendus écouteurs transparents se dévoilent enfin
Course de drones : un algorithme parvient à battre deux pilotes
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Les nouveaux AirPods pourraient être lancés en même temps que l'iPhone 13
Ear (1) : l'application des futurs écouteurs de Nothing est disponible sur le Play Store
Shure présente son kit tout-en-un MV7, pensé pour le podcast et le streaming
OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
Haut de page