Amazon étend ses livraisons sans émission carbone en dehors de Paris

15 novembre 2021 à 13h30
8
Livraison Amazon © Amazon

D'ici 2040, Amazon s’est donné l’objectif de supprimer les émissions carbone nettes de toutes ses activités. En France, le géant du e-commerce a déjà fait de premières avancées dans ce sens et deux tiers des livraisons opérées dans la capitale se font par des moyens de transport neutres en émissions de CO2.

La firme américaine va étendre ces modes de livraison dits « du dernier kilomètre à zéro émission de CO2 » en dehors de Paris.

Des modes de livraison neutres en carbone en France

Si elle tient ses engagements, Amazon devancerait de dix ans l’objectif fixé par les Accords de Paris. Pour y parvenir, la firme de Jeff Bezos a commencé à adopter des mesures assurant un dernier kilomètre de livraison sans émission carbone, dans Paris. Désormais, deux-tiers des livraisons traitées dans la capitale française sont réalisées avec des transports neutres en carbone, tels que des véhicules électriques, des vélos utilitaires et parfois même à pied. Amazon annonce désormais étendre ces méthodes décarbonées à d’autres villes de France, sans pour autant préciser lesquelles. 

« C’est un jalon essentiel de notre programme mondial "Shipment Zero", qui vise à terme la neutralité carbone pour l’ensemble des livraisons d’Amazon et qui implique que toutes les opérations logistiques qui participent à la livraison de nos colis soient ramenées à zéro émission nette de CO2 », explique l'entreprise dans son communiqué.

L’entreprise américaine assure par ailleurs que ses partenaires de livraison, dont Colis Privé et La Poste, développent également des stratégies de réduction d’émissions de CO2

Depuis qu’Amazon a cofondé « The Climate Pledge  » en 2019, elle investit massivement dans les énergies renouvelables. L’entreprise explique être devenue « le principal acheteur institutionnel d’énergies renouvelables en Europe, avec 2,7 GW de capacité d’énergies renouvelables et dans le monde, et avec une capacité de 10 GW » dans l’optique d’alimenter 100 % de ses activités en énergies renouvelables d’ici 2025 .

Source : Amazon

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
alaoui_adnane
Bla Bla Bla, une société comme ca, l environnement c est la dernière chose dont elle se soucie, faut arrêter cette hypocrisie, par contre faire pédaler les gens, ca ils savent le faire hh
Yahren
Du coup comment on décarbone les containers qui font le tour de la terre ?
Wen84
C’est du vent ^^
jakadi
promis, je vous enverrai la photo du livreur qui viendra à pied ou en vélo me livrer mon armoire à glace !<br /> C’est peut-être bon pour la planète mais certainement pas pour le livreur. Mais après tout, le livreur est une donnée recyclable (j’ai honte rien qu’en tapant ces lignes)
Unicorn220
Le livreur s’arrête de respirer pour ne pas expirer de CO2 ?
Bioti
Les livraisons «&nbsp;encombrantes&nbsp;» (frigo, machine à laver, canapé…) sont une toute petite minorité des livraisons effectuées. La plupart concernent des petits colis, qui peuvent tout à fait se faire avec des véhicules plus petit que la grosse camionnette diesel qui pollue, se gare en double file pour livrer et est bloqué dans les bouchons. Par contre cela implique de revoir la chaine logistique et d’avoir plus de petits entrepôts pour couvrir le territoire. La Poste a déjà étudié le sujet pour basculer à terme dans Paris ses livraisons en vélo cargo électrique. Pour mémoire un vélo cargo-électrique peut embarquer 150 à 200kg de marchandises. Pour les zones moins denses d’autres solutions sont à envisager.
jakadi
pas forcément : imagine une livraison de chaussures (ou tout coli du même encombrement).<br /> Soit ton camion contient 100 colis par tournée, et le camion fait une boucle.<br /> Soit ton vélo contient 5 colis et tu vas faire 20 tournées.
tangofever
Pour les livreurs à vélo même assisté électriquement on ne peut pas dire qu’ils ont du vent dans les mollets, chez Amazon il va falloir pédaler dans la semoule pour gagner sa vie pour un boulot de galériens pendant que d’autres rament.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

900 employés licenciés en direct via Zoom
La plateforme PrestaShop signe un partenariat avec Google, une aubaine pour ses marchands
Square, maison-mère de Tidal cofondée par Jack Dorsey, change de nom
Déréférencé, Wish souhaite revenir sur Google et les app stores
Vous pouvez suivre en temps réel les commandes passées à l'occasion du Black Friday sur cette carte du monde
Qui veut prendre la place de Stéphane Richard (et son salaire annuel de 1,6 million) ?
Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Haut de page