🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

AMD : le Ryzen 7 5800H 23% plus rapide que son prédécesseur en single core sur Geekbench

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 décembre 2020 à 14h10
41
AMD Ryzen © © AMD
© AMD

Que vaut la prochaine génération de processeurs mobiles hautes performances d'AMD ? Alors que ces nouvelles puces de série « H » devraient arriver sur nos PC portables début 2021, un premier indice de leurs performances fuite sur GeekBench 5.

C'est ce que nous rapporte aujourd'hui TechPowerUp, avec un Ryzen 7 5800H « Cezanne » sous architecture Zen 3 aperçu par le leaker TUM_APISAK sur l'outil de benchmark. L'occasion d'en apprendre plus sur ce CPU, dont une partie de la fiche technique avait déjà fuité.

8 cœurs / 16 threads… et des fréquences plus élevées que le Ryzen 7 4800H

Le Ryzen 7 5800H prendra la relève du Ryzen 7 4800H en étant toujours armé de 8 cœurs et 16 threads, mais avec des fréquences plus élevées que celles de son aïeul, comprises entre 3,20 GHz de base et 4,44 GHz en boost (contre 2,90 et 4,20 Ghz respectivement pour le modèle actuel). Cette hausse des fréquences s'accompagne d'une répartition de cache qui se précise, avec un peu plus de 4 Mo de cache L2 et 16 Mo de cache L3. Pour rappel, le Ryzen 7 4800H se limitait pour sa part à 8 Mo de cache L3. Il faudra voir si la fiche technique du Ryzen 7 5800H se confirme, mais en l'état, AMD aurait doublé la mise de ce côté.

Rappelons que selon plusieurs rumeurs concordantes, AMD miserait pour 2021 sur une gamme mobile « mixte », comprenant des puces sous architecture Zen 2 (celle qui motorise actuellement les processeurs Ryzen 4000 mobiles), mais aussi des processeurs sous architecture Zen 3 (le nouveau design adopté avec les récents CPU de bureau Ryzen 5000). Notre Ryzen 7 5800H serait bien concerné par l'architecture Zen 3. Cela explique en partie les bonnes performances affichées sur GeekBench.

Un processeur 23 % plus rapide que son prédécesseur en single core ?

D'après les données relevées, le Ryzen 7 5800H serait en effet capable de glaner 1 475 points en single core et 7 630 points en multi core sous GeekBench 5. Nous serions donc sur une progression de 23% des performances en single core par rapport à l'ancienne génération, tandis que l'indice multi core laisse pour l'heure à désirer. Le Ryzen 7 4800H récolte en effet 1 194 points en single core et quelques 7 852 points en multi core.

Comme le précise TechPowerUp, nous sommes vraisemblablement sur une version non définitive du Ryzen 7 5800H. La prestation en multi core devrait donc être meilleure sur le produit final, et c'est ce que nous verrons lorsque nous aurons l'occasion de tester le nouveau processeur d'AMD.

Il faudra voir aussi ce qu'Intel nous proposera avec sa 11e génération de processeurs mobiles « H ». Gravés en 10 nm et sous architecture CPU Willow Cove, ces derniers ont eux aussi été aperçus dans les benchmarks récemment.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
41
22
tux.le.vrai
Pourquoi ne voit on jamais de comparatif entre processeurs de portables et processeurs de pc fixe ?<br /> idem pour les cartes graphiques .
tux.le.vrai
Le rapport perf consos des processeurs de portables est intéressants. Pourrait on en acheter au détail pour ce faire des configs 100% fanless. <br /> (pour mon pc de salon sous linux mageia https://distrowatch.com/table.php?distribution=mageia )
Proutie66
Vas sur geekbench, prends le score d’un laptop et d’un pc fixe.<br /> Voilà, tu as ton comparatif.
Sans_Plot
Pas sur d’avoir le niveau pour comprendre ta phrase, tu pourrais expliquer un peu plus ?
neaufles
quels sont les programmes incompatibles ?<br /> Pourquoi se priver des meilleurs processeurs ?
Nmut
Les cartes graphiques et les processeurs AMD ne permettent pas de faire tourner certains programmes?<br /> Mon expérience, c’est que à part des différences pour les optimisations poussées un peu différentes sur les CPUs (les implémentations de certaines instructions CPU et la gestion des caches génèrent des perfs différentes suivant la marque, en mieux ou moins bien selon le type d’instruction et la façon de les utiliser). Il y a aussi la programmation et la gestion mémoire plus simples et plus performantes sur GPU AMD en OpenCL, sinon il n’y a pas de différences vraiment sensibles pour l’utilisateur… Après, je ne connais pas assez la prog de jeux pour m’avancer sur ce sujet précis.
tux.le.vrai
Il faut se le faire, on en voit jamais dommage.
Zaravis
Réponse:<br /> Le sage réfléchit, le savant doute, l’ignorant affirme.
Voigt-Kampf
Hmmm… je me rappelle de l’époque du socket 462… j’avais voulu mettre un Atlhon XP MP 2800+ sur ma carte mère de desktop…
Blackalf
jdupons:<br /> Plusieurs programmes spécialisés , techniques, nécessitent des instructions d’un processur Intel. Les processeus AMD ne permettent pas d’utiliser ces programmes ( Icom, Radarbox, Yaesu, Kenwood … de la radio, du décodage d’ADS-B …)de smilliers d’utilisateurs concernés, quand même …<br /> Des domaines très spécifiques, des dizaines de millions d’utilisateurs sont donc très loin de devoir faire l’impasse sur les cpu’s AMD.
EnLighter
Si ton OS est compilé, ce que tu dis est possible, mais autrement, de nos jours avec un environnement Windows standard, ou tout autre os pré-compilé, c’est tout bonnement impossible.<br /> C’est l’environnement d’exécution offert par l’OS à ton programme qui compte, pas le processeur …<br /> En plus si tu prends la liste des instructions des deux fondeurs, tu te rends vite compte qu’ils utilisent à très peu de choses près les mêmes instructions de base.<br /> Donc je serais curieux de savoir de quand date ton incompatibilité réputée.
Blackalf
EnLighter:<br /> En plus si tu prends la liste des instructions des deux fondeurs, tu te rends vite compte qu’ils utilisent à très peu de choses près les mêmes instructions de base.<br /> Exactement, il suffit de comparer un AMD et un Intel similaires et de même génération sur CPU-world pour voir que les instructions gérées sont les mêmes. ^^
ypapanoel
oui ! ce serait super intéressant j’ai un CPU core I7 8è génération en portable et un simple core i5 3570 en PC fixe : à l’usage je dirais que c’est équivalent voir que mon vieux i5 a l’avantage… Je serais vraiment intéressé de voir le résultat car le formule marketing ne tiennent pas.<br /> je précise bien sûr que je ne parle par en jeu
Pernel
Justement soit polis et je le serait. N’exige pas des autres ce que tu ne fais pas, merci.
bmustang
t’as les noms des programmes ? Parce que c’est facile de dire n’importe quoi sans éléments démonstratifs !
bmustang
t’as certainement pas tord vu le domaine très spécifique que tu présentes, mais pour des millions d’utilisation et d’applications possibles, AMD est une valeur sure et tout ça pour un rapport prix/perf très intéressant ! Donc ton avis est bon, mais cela reste très isolé et très marginale.
burnit
Effectivement je viens de regarder, les processeurs AMD ne supportent pas tous les instructions 4.x. Et comme ces logiciels sont programmés sur la base intel, il est logique qu’ils ne fonctionnent point ou mal. C’est bon a savoir, d’où aussi le choix d’Apple d’Intel <br />
brice_wernet
Radarbox, de mémoire c’était il y a 3 ans, dans certaines configurations spécifiques et notamment les APU et c’est corrigé depuis.<br /> On n’est plus dans les années 90 avec les premiers Cyrix! AMD fait tourner 100% des programmes et c’est lui qui tire le marché -&gt; tout est corrigé pour fonctionner mieux sur AMD maintenant.<br /> AMD, c’est 85% des machines montées actuellement (chiffres sortis il y a quelques semaines)
brice_wernet
Ca existe, en mini pc (nuc et consorts) et maintenant en PC fixe chez HP ou Lenovo (mais là je trouve que c’est une arnaque de mettre un Ryzen 3250U dans un fixe…)<br /> Par contre le packaging des CPU pour portables ne permet plus de les avoir «&nbsp;non soudés&nbsp;». Les derniers CPU non soudés étaient les Intel 4xxxM il me semble (en tout cas ils n’étaient pas soudés puisque j’ai upgradé mon i5 en I7).<br /> C’est une contrainte de finesse des ordis: entre le socket, le CPU et le refroidisseur, il a fallu réduire l’épaisseur, le socket y est passé…<br /> Perso j’ai des ordis avec des CPU 35W (Intel et AMD) et un NUC, j’en suis content car si ce n’est pas fanless, on a le contrôle sur la vitesse du ventilo qui tourne très lentement et très discrètement (moins de bruit qu’un disque dur). Et le plus vieux a 4 ans maintenant.
Nmut
Pour le décodage de l’ADS-B, ça m’intéresse de savoir les softs qui ne passent pas. Chez un de mes clients ou c’est le boulot, il n’y a pas de problèmes avec tous les softs (développés en interne comme sur des logiciels du CENA, STNA ou Thales) sur toutes les versions ADS.<br /> Je soupçonne que les problèmes que tu soulèves sont plutôt des erreurs de programmation (probablement dans la parallélisation, la gestion des évènements ou les timers), avec un code qui se base sur un type d’architecture, mais dans ce cas, la compatibilité n’est pas restreinte à une marque, mais plutôt à un type de processeur.
Nmut
C’est relativement compliqué de tester équitablement des machines si différentes.<br /> En jeu, il n’y a quasiment que le processeur et la carte graphique qui jouent sur les perfs et ce n’est déjà pas évident de comparer.<br /> Pour le reste, tous les composants du PC ont une influence et changent complètement les ressentis suivant l’utilisation (la mémoire, la mémoire de masse, le CPU, le GPU, les différents caches, le refroidissement, …).<br /> Il y a quand même quelques tests lors des sorties des nouveaux CPUs basse conso et des GPUs dédiés au portables qui sont intéressants.
Bibifokencalecon
Il faut remettre les choses dans leur contexte :<br /> Pendant longtemps, Intel a imposé ses jeux d’instruction à toute l’industrie et donc l’applicatif. AMD (et les ex-autres compétiteurs) suivait le mouvement en les reprenant.<br /> Pire, lorsqu’Intel a sorti son jeu d’instruction MMX avec les Pentium, AMD a décidé de les implanter dans ses K6. Et… Intel a porté plainte (et a perdu).<br /> En outre, cela ne signifiait pas que ces jeux d’instructions étaient justifiés, bien adaptés, bien pensés, ou facile à utiliser. C’est pourquoi AMD a aussi créé ses propres jeux d’instruction concurrents (comme 3DNow! pour ceux qui s’en souviennent).<br /> Le seul problème réel vécu a été à l’époque du SSE4. Une guerre de tranchées entre Intel et AMD :<br /> SSE4<br /> SSE4.1<br /> SSE4.2<br /> Streaming SIMD Extensions 4<br /> SSE4a<br /> Le SSE4 créé par Intel a eu plusieurs ajouts poussées par AMD et Intel. Avec un résultat simple : aucun CPU de l’époque n’intégraient alors tous les sous-jeux développés…<br /> Pire. Par la suite, AMD a proposé le SSE5 que Intel a gentiment envoyé boulet en mettant en place l’AVX. Les 2 n’étant pas vraiment compatibles. Chacun prétextant être meilleur que l’autre. SSE5 particulièrement décrié à l’époque à cause de son nom, car celui-ci ne reprenait pas la totalité des sous-instructions SSE4 (la continuité de la guerre de l’époque).<br /> Heureusement, les générations successives autant AMD que Intel ont remis les pendules à l’heure. Elles utilisent tous les mêmes jeux d’instruction (et au complet). Et au passage, l’AVX a gagné.<br /> Conclusion :<br /> L’incompatibilité réelle n’est présente que pour les processeurs AMD des années 2007 à 2011, soit la génération des processeurs K-10 sous AM2+. Cela touche de nos jours peu de machines. Et même à l’époque, cela était lié seulement à des outils très spécifiques (aéronautique, navigation, communication, etc.). Le grand public n’a jamais perçu ce problème.
brice_wernet
Mais c’est vieux cela! Ca date d’avant les Intel Sandy bridge il me semble !<br /> Actuellement tous les CPU AMD supportent toutes les instructions «&nbsp;standards&nbsp;», les extensions type AVX 512 d’Intel elles-mêmes ne sont pas supportées par tous les CPU Intel. Ce sont des instructions très particulières même pour Intel qui ne sont pas comptées dans le TDP de la même façon et ont tendance à faire surconsommer/surchauffer les CPU.
Nmut
Il faut ajouter que l’incompatibilité est uniquement due à la flemme des développeurs (ou des contraintes marketing), car il est très facile de faire une version du soft utilisant certains jeux d’instruction et d’autres pas (options de compilation), ça double juste les tests et si ils sont automatisés, ça ne coute rien.
popernik
Le future RISK vs CISC intel a du retard on vas vers du ARM du RISK simple instruction set … Intel a plomber l’innovation avec son monopole vive AMD.
notolik
En quoi un programme qui ne sait pas s’adapter à son hôte est un bon programme?<br /> C’est peut-être une formation pour leurs dévs qu’il faudrait.
Nmut
La limite entre CISC et RISK n’a plus de sens depuis longtemps. Si tu regardes le nombre d’instructions de chaque type de proc (enfin le type que revendique le concepteur), c’est tout à fait équivalent! <br /> Cela fait longtemps que les ARM ont un jeu d’instruction étendu et intègrent un paquet d’instructions SIMD.<br /> Les ARM sont surtout optimisés conso et ne se trimbalent pas une compatibilité lourde (tous les proc «&nbsp;x86&nbsp;» font tourner du code 32bits d’il y a 20 ans, c’est déjà plus compliqué pour du code ARM d’il y a 5 ans). La complexité du proc s’en ressent.<br /> Pour les performances, c’est le même problème. Un vieux programme tournera au moins aussi vite (et très souvent plus vite) sur une nouvelle génération de x86, alors qu’une nouvelle génération d’ARM demande une recompilation pour avoir les mêmes perfs (voir juste pour pouvoir s’exécuter).
juju251
@jdupons, tu aurait des liens vers les versions des programmes que tu indiques comme incompatibles ?<br /> Parce que cela fait un moment que je te vois parler de ça, mais j’ai du mal à trouver de quels programmes / versions il s’agit.<br /> En revanche, ce qui est certain, c’est que je suis passé sur de l’AMD depuis six mois et je n’ai rencontré aucun problème (mais il est vrai que je ne suis pas radio-amateur).
Bibifokencalecon
Mais encore une fois, c’est un problème avant tout de l’éditeur (logiciel).<br /> Il y a 3 cas possibles :<br /> set d’instruction Intel exclusif sans equivalent AMD<br /> set d’instruction Intel avec equivalent AMD<br /> set d’instruction Intel compatible avec le set d’instruction AMD<br /> Donc dans le seul cas vraiment probablématique (le 1), pour une application cela signifie prévoir ce scénario :<br /> privilégier le jeu d’instruction Intel<br /> si aucun équivalent trouvé, basculé sur le jeu d’instruction générique<br /> Si cela est fait, la seule différence sera au niveau de la performance applicative. Mais il n’y a plus d’incompatibilité logicielle. Dans le cas des applications que vous citez (et que je ne connais pas), il ne faut pas se leurrer, c’est parce que ce cas de figure n’a pas été implanté. C’est pourquoi 99.99% des applications n’ont pas ce problème.<br /> Et en toute franchise, plutôt qu’une erreur de conception logicielle, c’est probablement un choix délibéré pour la vente d’outils/machines. En gros : je conçois un logiciel qui sera garanti operationnel avec le produit que je vends à côté. Circuit fermé. C’était un procédé à la mode par Intel dans les années 90 et un peu en 2000. Vite arrêté car évidemment… anti-concurrentiel.
juju251
@jdupons Et sinon, donner des liens de programmes concernés par le problème que tu indiques, ce serait possible ou non ?
Sans_Plot
D’accord, c’est plus des logiciels métiers du coup, mais merci de l’info, c’est bon a savoir
Nmut
Il ne faut pas prendre le problème à l’envers. Intel a fait du forcing envers certains éditeurs pour utiliser un jeu d’instructions qu’ils sont les seuls à implémenter (il y en eu aussi coté AMD des jeux propriétaires comme les instructions 3dnow).<br /> Le problème vient bien des éditeurs qui ont sciemment décider d’utiliser ces instructions sans faire le pendant pour l’autre constructeur. C’est pourtant ce que l’on fait en général (optimisations particulières pour certaines architectures ou génération de processeurs car les jeux d’instruction et leurs performances évoluent dans le temps).<br /> Vous seriez étonné du nombre de programmes qui testent le type de matériel pour exécuter un «&nbsp;code path&nbsp;» spécifique pour optimiser les calculs et avoir une compatibilité optimale avec toutes les machines. C’est même tellement courant que certains compilateurs et certains framework le font même automatiquement sans demande du programmeur (options de compilation par exemple).<br /> Et tout ça est aussi vrai (voir même encore plus :-P) pour les cartes vidéo ou seulement un sous-ensemble des fonctionnalités est implémenté, et les architectures sont différentes et il faut faire plusieurs version du code GPU.<br /> Edit: Et pour les processeurs de type x86, ils sont compatibles, un ancien soft tourne sur les nouveaux processeurs, ce ne sont que les nouveaux programmes qui choisissent d’utiliser un nouveau jeu d’instruction et de garder un code qui ne les utilise pas (ou pas pour les mauvais éditeurs) si un ancien proc est détecté.<br /> Ce n’est par contre pas vrai pour les processeur ARM comme dans les portables, ou là effectivement, les éditeurs doivent fournir une version recompilée pour tourner sur les nouveaux modèles.
Bibifokencalecon
Et c’est là où vous avez tort puisque AMD n’a eu ce problème que lors de la génération des CPU Barcelona (c’est vieux) avec des sous-jeux d’instructions très spécifiques (et pas bien nombreux). Ils se sont faits tappés sur la main par la presse spécialisée et certaines communautés informatiques. Intel n’a rien dit (ils avaient fait la même chose par le passé). Et cela a finalement aidé l’industrie a harmonisé certaines directions de jeu d’instruction.<br /> Ainsi, depuis cette période, les CPU AMD - comme ceux d’Intel - proposent les mêmes types de jeux d’instructions : identiques ou compatibles. Il n’y a donc «&nbsp;plus&nbsp;» de logiciels incompatibles.<br /> Prenez une meilleure analogie par exemple avec les GPU :<br /> Nvidia propose le Ray-Tracing : meilleur rendu mais difficile à implanter par des éditeurs<br /> AMD n’a pas cette technologie (propriété Nvidia)<br /> Un jeu développé peut décider d’être optimisé pour le Ray-Tracing et donc l’exploiter. Mais si le jeu décide de ne pas l’utiliser, il sera tout de même fonctionnel. Il ne profitera simplement pas de cette optimisation. L’analogie avec vos voitures et vos routes n’est donc pas bonne. Ce serait plutôt :<br /> La voiture A a l’option tableau de bord écran-GPS intégré compatible Google Auto.<br /> La voiture B n’a pas d’écran intégré et n’est pas compatible Google Auto.<br /> Les 2 voitures sont tout à fait fonctionnels pour rouler sur l’autoroute.<br /> De même avec les jeux d’instruction de CPU. Un éditeur peut décider d’optimiser son logiciel avec un jeu d’instruction spécifique (ex : AVX-512 qui n’existe pas chez AMD). Mais si le jeu d’instruction n’est pas trouvé, le logiciel fonctionnera tout de même car il basculera sur le jeu d’instruction générique (AVX).<br /> Ce n’est donc plus de l’incompatibilité, c’est simplement une non-optimisation. Le CPU est parfaitement fonctionnel.<br /> Enfin, pour finir, et ce sera mon dernier message sur ce sujet ici, un autre constat s’impose :<br /> AMD est présent dans 30-40% du parc informatique (grosso-modo)<br /> AMD est présent sur la scène informatique depuis les années 70<br /> Si une incompatibilité logicielle existait ou était toujours présente, cela se saurait depuis longtemps. On ne garde pas ce genre de chose secrète.<br />
juju251
Bibifokencalecon:<br /> Prenez une meilleure analogie par exemple avec les GPU :<br /> Nvidia propose le Ray-Tracing : meilleur rendu mais difficile à implanter par des éditeurs<br /> AMD n’a pas cette technologie (propriété Nvidia)<br /> Bien sûr que si, AMD a cette technologie (depuis l’annonce des RX 6800).<br /> Et non, le Ray Tracing n’est pas une technologie nVidia (ce n’est pas le cas sur les générations précédentes, je te l’accorde).<br /> Clubic.com – 27 Nov 20<br /> Test Radeon RX 6800 XT : AMD signe son retour sur le haut de gamme<br /> Avec son architecture RDNA, AMD avait posé des bases prometteuses pour l'avenir de ses cartes graphiques, sans toutefois proposer de références sur le haut de gamme, squatté par NVIDIA depuis la génération Pascal. Avec RDNA2, qui propulse également...<br /> Voir l’introduction.<br /> Direct X 12 Ultimate propose des fonctions pour exploiter le RT avec les Gpus compatibles Direct X Ray Tracing.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Valeo s'attaque au marché des vélos électriques, avec de sérieux atouts
Vous pouvez désormais regarder Netflix... sur votre Amazon Echo Show
Exit la Silicon Valley, Oracle déménage son siège social au Texas
Microsoft : le Surface Duo et ses deux écrans arriveront en France début 2021
Programme Artemis : la NASA a dévoilé la liste des astronautes qui pourraient marcher sur la Lune dès 2024
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page