42 : l'école d'informatique "peer-to-peer" et gratuite de Xavier Niel

01 juin 2018 à 15h36
0
« 42 », c'est le nom de l'école d'informatique « révolutionnaire » que Xavier Niel a comme prévu présentée ce matin. Elle présentera la particularité d'être « peer-to-peer » et d'être gratuite.

000000F005866944-photo-logo-42.jpg

Une pédagogie innovante ?

« La solution c'est de révolutionner l'enseignement, de tout changer. » Comme d'habitude, Xavier Niel promet « une vraie rupture ». Dans un immeuble du 17e arrondissement de Paris, son école accueillera gratuitement 1000 étudiants par an, sélectionnés parmi 4000 candidats au terme d'épreuves de sélection intensives mais ouvertes à tous.

Associé à Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane, anciens de l'Epitech, Xavier Niel compte former chaque année « mille génies », dans tous les métiers de l'informatique (programmation, réseaux, sécurité), en reposant sur une « pédagogie réellement différente et innovante ».

Le programme semble classique mais les étudiants de 18 à 30 ans apprendraient à innover, et pas seulement à (re)produire, en travaillant sur des projets de manière collective et non individuelle. Les évaluations ne seront d'ailleurs pas réalisées par l'institution mais par la « communauté », sur un modèle inspiré du libre. D'où la notion d'« école peer-to-peer ». L'école ne délivrera d'ailleurs ni diplôme, ni homologation, car c'est « contraire à sa philosophie », elle créera de nouveaux métiers.

0190000005866948-photo-rendu-piscine-42.jpg
Un millier d'iMac 27", 10 Gbps d'Internet avec redondance

Résorber la pénurie de talents

42 est un organisme à but non lucratif financé en totalité par Xavier Niel, qui a investi 20 millions d'euros pour la mise en place de son école « haute qualité » de 4200 m² qui sera opérationnelle 24h/24 et 7j/7. C'est également lui qui financera les coûts de fonctionnement de 50 millions d'euros des dix premières années, pendant lesquelles il espère que les entreprises prendront naturellement le relais.

En contrepartie, Xavier Niel compte résorber la pénurie de « talents » à laquelle les entreprises innovantes, à commencer par celles dont il est actionnaire, sont confrontées. Voire même, dans un élan d'utopie, le chômage en France, 5e puissance économique mondiale mais seulement 20e puissance numérique. 70% des entreprises innovantes ne trouveraient pas les informaticiens dont elles ont besoin.

L'Ecole européenne des métiers de l'Internet (EEMI), fondée entre autres par Xavier Niel en 2011, forme de « manière réellement différente » 150 étudiants à des métiers du Web. On promet donc qu'elle perdurera.

0190000005866946-photo-rendu-ext-rieur-42.jpg
4200 m² ouverts 24h/24 et 7j/7 dans le 17e à Paris

Les inscriptions à l'école 42 sont ouvertes dès à présent. Les étudiants peuvent se porter candidat et espérer faire parti des 4000 sélectionnés pour les « piscines » qui se tiendront cet été. Mille finalistes feront leur rentrée en novembre 2013 !

00C8000005866978-photo-conf-rence-de-presse-42.jpg
00C8000005866984-photo-conf-rence-de-presse-42.jpg
00C8000005866980-photo-conf-rence-de-presse-42.jpg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intégration Cloud : Cisco met la main sur l'autrichien SolveDirect
Nvidia repositionne le prix de ses GeForce GTX 650, 650 Ti et 660
Foxconn a dégagé un profit record en 2012, en hausse de 16%
Asus lance le graveur de DVD externe
 C. Bergeron, Chapitre.com :
Coffice, la suite bureautique de KDE, disponible en alpha sur Android
Rachat de Dell : Carl Icahn pourrait s'allier à Blackstone
Nasdaq paiera 62 millions de dollars pour son bug à l’introduction en bourse de Facebook
Samsung attaque à nouveau LG et l'accuse de
Fidélisation sur Facebook : Fanzy obtient 1,5 million d'euros
Haut de page