Une compagnie aérienne vendra plus cher les billets achetés sur des comparateurs

04 juin 2015 à 17h22
0
La Lufthansa fait machine arrière. Le groupe aérien allemand impose des frais de 16 euros à tous les clients qui achèteront leurs billets par le biais de comparateurs de prix.

Alors que les services permettant de comparer les prix de vols sont à présent légion, une compagnie aérienne et ses dérivés (Austrian, Brussels, Swiss Airlines) prennent le contrepied de la tendance actuelle. La Lufthansa indique qu'elle va pratiquer différents tarifs en fonction de la plateforme depuis laquelle un internaute a acheté son billet.

0190000008061438-photo-lufthansa-avion.jpg


Plus précisément, la société allemande explique qu'à compter du 1er septembre prochain, des frais, à hauteur de 16 euros, seront ajoutés sur tout billet acquis depuis des sites tiers (sauf agences de voyages). On entendra par là des plateformes de type Expedia permettant de comparer, pour un même vol, les tarifs entre compagnies aériennes.

Elle justifie son choix par le fait que le passage via des sites de distribution en ligne implique de régler des coûts non-négligeables. Dans une note, la société considère que les frais pratiqués par ces plateformes mondiales est « bien plus important » que l'utilisation de ses propres services. Son calcul a ainsi conduit la Lufthansa à dépenser « une somme dépassant les 100 millions d'euros ». Un chiffre difficilement vérifiable.

Eviter de comparer les prix mais proposer des réductions



Le choix de la Lufthansa peut se comprendre de plusieurs manières. Si la société précise qu'elle ne souhaite pas empêcher les internautes de comparer les prix, elle fait appel à leur bon sens en vendant des billets « sans frais » depuis sa propre plateforme. L'idée est donc d'habituer les clients à se rendre sur ses propres services.

La société cherche à prendre la valeur là où les comparateurs l'ont ajoutée. Elle explique : « Les plateformes en ligne proposent de nombreux services en sus du simple achat de billet ». La Lufthansa cherche à présent à inverser la tendance.

Ce mouvement n'est pas non plus dénué d'arrière-pensées. La compagnie entend en effet proposer des offres plus ciblées à ses clients en fonction des besoins des clients (accès à des locations de voitures, services à bord...). Son objectif est de pouvoir, à terme, récupérer des informations sur leurs habitudes ou de les diriger vers des services personnalisés.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Salon de Francfort - Volkswagen ID.3, la très attendue compacte électrique de VW, est là !
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top