Le concurrent chinois d'eBay et d'Amazon arrive aux États-Unis

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe chinois Alibaba spécialisé dans le e-commerce s'apprête à lancer une place de marché dédiée au marché américaine, 11main.com, afin de concurrencer eBay et Amazon sur leur propre terrain.

0104000007142272-photo-11-main.jpg
L'offensive du « Amazon chinois » sur le sol américain se précise. Alibaba est sur le point de lancer sa place de marché aux États-Unis. Son nom, 11main.com, veut évoquer « Main Street », la rue principale d'une ville où les marchands ont pignon sur rue. D'après EcommerceBytes, le site prépare activement son lancement, à une date encore inconnue, en démarchant des commerçants présents sur eBay depuis la fin de l'année dernière.

Le positionnement serait agressif en jouant sur une commission prélevée par article vendu très faible : 3,5% avec un plafond à 50 dollars. En comparaison, eBay prélève une dîme de 9% du prix final pour un article vendu jusqu'à 500 euros, et collecte 45 euros au-delà de cette somme. De son côté, Amazon prélève 5% de commission et même 15% sur les produits de la catégorie média. Sur ce terrain justement, la filiale d'Alibaba frapperait fort car elle envisagerait de taxer ni les livres, ni les DVD pas plus que la musique.

Aussi, 11 Main souhaiterait encourager activement ses marchands à pratiquer des prix raisonnables dans la mesure où les frais sur cette plateforme seraient inférieurs à ceux d'eBay. Concernant la taxe de 5 centimes mensuelle dont les commerçants doivent s'acquitter pour lister leurs produits, elle serait annulée dès lors que ces derniers utiliseraient les outils de vente de la plateforme. Encore un levier pour baisser les frais.

S'appuyer sur Auctiva et Vendio

Grâce au rachat en 2010 de deux sociétés californiennes spécialisées dans l'indexation de catalogue, Auctiva et Vendio, Alibaba peut accéder aux 250 000 vendeurs présents sur eBay, représentant un volume d'affaires annuel de 7 milliards de dollars, soit entre 5 et 10% du contenu de la place de marché américaine. Pour attirer les vendeurs, 11 Main prévoirait aussi de leur proposer des offres spéciales et de la publicité.

D'après des vendeurs cités par EcommerceBytes, 11 Main pourrait constituer un concurrent sérieux à eBay, notamment en raison de son appartenance au géant Alibaba - qui capte 80% du e-commerce en Chine. Certains commerçants invités par 11 Main rapportent que l'inscription est facile de même que l'ajout des listes de produits depuis eBay, grâce à l'outil d'Auctiva. La présentation des produits serait plus proche de celle de Pinterest ou d'Etsy que d'eBay - sauf sur la page d'accueil où l'américain affiche un mur d'articles.

Parmi les catégories retenues pour l'instant, 11 Main proposerait : mode, maison, joaillerie, enfance, collection, technologie, sport, jeux et divertissement. Afin de mettre en valeur les vendeurs et de ne pas les réduire à un logo, la plateforme leur proposerait un espace permettant de raconter leur histoire.

Alibaba avance ainsi ses pions avant son entrée à la bourse de New York dans le courant de l'année. Après avoir racheté partiellement le service de livraison rapide américian ShopRunner en août dernier, le géant chinois annonçait en octobre la création d'un fonds d'investissements au cœur de la Silicon Valley.

À lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page