App mobile : Wikipédia abandonne Google Maps pour OpenStreetMap

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001033554-photo-wikipedia-logo-icon-sq.jpg
Wikipédia vient de s'ajouter à la liste, déjà importante, des organismes abandonnant Google Maps au profit d'OpenStreetMap dans leurs applications mobiles. L'encyclopédie participative met en avant la dimension « libre » du service de cartographie, tandis que Google facture désormais l'usage de Maps au-delà d'un certain nombre d'affichages quotidiens.

Après Foursquare, StreetEasy, Nestoria ou encore Apple, Wikipédia rejoint la liste des organismes échaudés par la monétisation de Google Maps par la firme de Mountain View. Cette dernière monnaie depuis mars l'usage de son API, faisant payer entre 4 et 10 dollars les 10 000 affichages de Maps dans une application, au-dessus de 25 000 affichages quotidiens. Dans le cas de services populaires, la note peut grimper très rapidement.

La solution adoptée par ces sociétés est d'opter pour OpenStreetMap, un service de cartographie open source. A l'occasion de la mise à jour de ses applications Android et iOS, Wikipédia a mis en place cette alternative sur ces dernières. L'encyclopédie qualifie même OpenStreetMap de « Wikipédia de la cartographie » et explique que ce projet s'inscrit dans son « objectif de rendre la connaissance disponible de manière libre et ouverte à tous ».

La cartographie sur les applications Wikipédia sert principalement à géolocaliser les articles en lien avec l'environnement immédiat de l'utilisateur via la fonction « à proximité ». Les versions Android et iOS peuvent être téléchargées sur leur marché d'app respectif.

00FA000005085720-photo-wikip-dia-android.jpg
00FA000005085722-photo-wikip-dia-android.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Youtube : une version 3D pour toutes les vidéos en 1080p
Cloud français : Dassault Systèmes confirme son retrait, Orange/Thales triomphent
Entretien : Hotmail et SkyDrive au coeur de la stratégie web de Microsoft
500 millions d'euros : Nicolas Sarkozy chiffre la taxation des
Navigation d'intérieur : Google fait appel aux mobinautes
Twitter déclare la guerre au spam et dépose plainte aux USA
PC-V700 : un boîtier ATX ultra compact chez Lian Li
Free Mobile : presque 3 millions de clients, mais des ventes de smartphones basses ?
Piratage de Sony Pictures : Kretsinger plaide coupable
Une cour d'appel relance l'affaire Viacom / YouTube
Haut de page