TikTok crée son "Comité consultatif européen de sécurité" : qui seront ses experts ?

© Pixabay

Le réseau social poursuit son entreprise de professionnalisation avec le lancement d'une initiative qui l'aidera notamment à optimiser sa politique globale de modération sur le Vieux continent.

TikTok a annoncé, ce mardi 2 mars, la création d'un Comité consultatif européen de sécurité. Il s'agit ici, pour le réseau social de partage de vidéos, d'offrir une plateforme sûre et bienveillante à ses quelque 100 millions d'utilisateurs (mensuels) en Europe. Cette initiative prend la forme d'un comité d'experts dont certains vous diront peut-être quelque chose. Ces visages sont issus de la société civile et du monde universitaire. Ensemble, ils devront contribuer à rendre TikTok meilleur et à optimiser sa modération.

Un comité qui devra aider TikTok à appréhender les potentielles problématiques à surmonter

Ce Comité consultatif européen de sécurité, que certains compareront peut-être au fameux Conseil de surveillance de Facebook, n'aura aucun pouvoir décisionnaire, comme son nom l'indique. Mais il aidera TikTok à développer des politiques nouvelles qui permettront de traiter certaines problématiques émergentes à même d'affecter sa large communauté.

Les neuf membres qui composeront le comité vont apporter leur regard sur les défis auxquels la très populaire plateforme est confrontée. « Nous mettons tout en œuvre pour faire de TikTok un espace sûr qui encourage l’expression créative. Il est donc essentiel pour nous de travailler avec des experts externes tant les défis auxquels nous sommes confrontés sont complexes et en constante évolution » se réjouit la Head of Product Policy de la zone EMEA de TikTok, Julie Bailliencourt.

Des experts pour la majorité issus du monde associatif

Le Comité va dans un premier temps être inauguré par neuf membres. Mais TikTok assure que de nouvelles personnalités viendront étoffer cet organe, à la fois issues de pays et de disciplines différents, toujours dans l'optique de renforcer la sécurité du réseau social.

Parmi les membres fondateurs du Conseil, on retrouve une Française, Justine Atlan, connue comme directrice générale de l'Association e-Enfance, qui aide les jeunes à naviguer en toute sécurité sur Internet, avec un smartphone ou sur les jeux vidéo. Elle souhaite, à titre personnel, « que le Comité consultatif européen de sécurité permette à TikTok de franchir une nouvelle étape dans sa politique et son engagement en faveur d’une sécurité renforcée pour ses jeunes utilisateurs ».

Les autres membres sont Alex Holmes (DG délégué de l'ONG britannique The Diana Award), Ethel Quayle (professeure de psychologie clinique criminologique à Édimbourg), Ian Power (DG de l'ONG irlandaise Community Creations), Judy Korn (DG de l'organisation allemande Violence Prevention Network), Kristine Evertz, responsable au sein de l'ONG néerlandaise Blijf Groep), Robin Sclafani (directrice au CEJI), Satu Sutelainen (spécialiste de l'utilisation des nouvelles technologies dans le traitement des problèmes de santé mentale) et Seyi Akiwowo, fondatrice et DR de l'association caritative Glitch.

Source : communiqué de presse

Modifié le 02/03/2021 à 13h08
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Facebook confond Bitche et
Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Haut de page