Voilà que l'appli Snapchat vaudrait 10 milliards de dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
Evan Spiegel aurait-il bien fait de refuser successivement les offres de rachat de Facebook, Tencent et Google, situées entre 1 et 4 milliards de dollars ? L'application pèserait aujourd'hui 10 milliards.

00F0000007535213-photo-snapchat-logo-2014.jpg
Quelle valorisation va finir par atteindre Snapchat ? Le réseau social basé sur le partage de contenus éphémères est, selon Bloomberg, en négociations avec plusieurs investisseurs, parmi lesquels on retrouve le mastodonte chinois du e-commerce Alibaba, sur le point de réaliser la plus grosse entrée en bourse du secteur technologique.

L'agence cite des sources proches du dossier rapportant que suite à ce tour de table, dont le montant reste inconnu, Snapchat pèserait désormais 10 milliards de dollars. Sachant que la jeune entreprise avait porté sa valorisation à 2 milliards de dollars suite à sa dernière levée de fonds de 50 millions de dollars en décembre 2013, cette nouvelle estimation laisse augurer de la taille du chèque signé par ses nouveaux investisseurs.

La société fondée par Evan Spiegel en 2011 a déjà levé 133 millions de dollars au cours de trois opérations, attirant le chinois Tencent à son capital l'an dernier. Celui-ci avait d'ailleurs tenté de s'emparer du réseau social la même année en faisant monter les enchères à 4 milliards de dollars, en réponse à une offre de Facebook de 3 milliards - toutes deux déclinées par Evan Spiegel. Le jeune entrepreneur, droit dans ses bottes, refusa aussi une offre de 4 milliards de Google !

Pendant ce temps-là chez Facebook

Cette petite application ne pesant que 6,6 Mo permet à sa communauté de 86 millions de membres de partager 760 millions de Snaps quotidiennement, contre seulement 6 millions il y a deux ans. La plateforme séduit particulièrement les jeunes : 71% des membres ont moins de 25 ans. Au point que Facebook, désavoué par cette tranche d'âge, essaie à tout prix d'avoir un service équivalent, matérialisé en juin par Slingshot.

On ne connaît pas encore les chiffres d'utilisation de ce service. Toujours est-il que Facebook a déjà ouvert un nouveau front face à Snapchat il y a deux jours, entretenant la pression sur le service d'Evan Spiegel. Pour cela, la firme de Menlo Park est passée par sa filiale Instagram, autour de laquelle va désormais graviter l'application Bolt - très proche de Slingshot et de Snapchat. Nul doute que cet acharnement de Facebook sur le partage de photos temporaires est de nature à augmenter la valorisation de Snapchat.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Le MacBook Pro mis à jour, 200 emplois menacés après l’acquisition de Beats par Apple
Samsung pourrait dévoiler le Galaxy Alpha et sa coque en métal début août
BitTorrent propose Bleep, une messagerie décentralisée et sécurisée
TouchPico : un picoprojecteur sous Android qui diffuse une image tactile
A 56$ par disque dur, WD ne relance pas son chiffre d'affaires
Navigation privée : Tor annonce avoir été piraté
Projet Ara : les smartphones modulables auront une version spéciale d'Android
Paris : fibre coupée sur le réseau Numericable Completel
Rachat de SFR :
Asus annonce sa GeForce GTX 750 Ti OC Strix : chouette ?
Haut de page