Unthink, le réseau anti-Facebook, ouvre ses portes

26 octobre 2011 à 11h15
0
00AA000004701592-photo-unthink-logo.jpg
Est-il encore possible aujourd'hui de détrôner Facebook sur le marché des réseaux communautaires ? S'il ne semble pas évident de convaincre quelque 800 millions d'internautes, certains, à l'image d'Unthink, restent persuadés du contraire et souhaitent chambouler l'image traditionnelle du média social.

Basé à Tampa, en Floride, le réseau Unthink est en développement depuis avril 2008 et est constitué d'une centaine de personnes à travers le monde. Une idée claire s'articule au centre de ce projet : construire un réseau anti-Facebook. Alors que la firme de Mark Zuckerberg tente continuellement d'amasser de nouvelles informations personnelles - de manière plus ou moins obscure - afin de retourner des publicités toujours davantage ciblées, Unthink se rapproche au contraire de la philosophie de Diaspora. L'équipe souhaite en effet proposer un service plus ouvert au sein duquel l'utilisateur reste en pleine possession de ses données.

012C000004701590-photo-unthink-profil.jpg
Natasha Dedis, PDG de la société, explique ainsi : « si nous voulons être libres, nous devons garder le contrôle de nos communications... nous devons revendiquer ce pouvoir ». Au-delà du message quasi-révolutionnaire, Mme Dedis souhaite également repenser le modèle économique traditionnel. Plutôt que de rester dans l'ombre sur l'utilisation de ses données sur Facebook, Unthink propose alors aux internautes de choisir eux-mêmes la marque qu'il souhaite sponsoriser sur leur page d'accueil. En retour, cette dernière bénéficiera d'une base de clients déjà fidèles et sera donc en mesure de déployer des campagnes publicitaires adéquates. Si l'utilisateur ne souhaite présenter aucune publicité, il devra alors payer une souscription de 2 dollars par an.

Toujours par opposition à Facebook, ces sociétés n'incluront pas directement leurs messages promotionnels directement au sein du flux global mais bénéficieront d'une section dédiée. Il est alors possible de choisir le type et la fréquence des messages envoyés par ces firmes et de bénéficier de coupons de réduction et d'offres promotionnelles spécifiques à cette marque.

L'équipe d'Unthink semble alors avoir repensé de fond en comble le modèle de Facebook afin de proposer une véritable alternative pour l'internaute mais également pour l'annonceur. Le service est actuellement accessible sur invitation. Retrouvez davantage d'informations et plusieurs vidéos de présentation sur Unthink.com.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top