Le réseau Diaspora ouvrira ses portes aujourd'hui !

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003498646-photo-diaspora.jpg
Face au géant communautaire Facebook, cible des malwares et trop souvent victime de son succès, l'équipe de Diaspora ouvrira aujourd'hui son projet open source en version alpha. Ce logiciel reprend plusieurs fonctionnalités classiques de Facebook mais entend s'appuyer sur un système décentralisé, gage d'une meilleure sécurité. Diaspora pourra donc être installé sur le serveur d'une personne ou sur son propre hébergeur mais l'équipe proposera également d'accueillir les membres sur des serveurs pré-configurés avec des mises à jour automatiques.

La plateforme, développée en Ruby, permettra de publier ses messages, de laisser des commentaires ou encore d'utiliser des applications. Pour cette raison, l'architecture principale pourra être complétée d'extensions, un peu à la manière de Worpress. Parmi les fonctionnalités annoncées par l'équipe de développement nous retrouvons le partage sécurisé de fichiers multimédia, l'intégration de services tiers, la prise en charge de la voix su IP, un protocole de messagerie instantanée, une gestion chiffrée des sauvegardes ou encore l'intégration du système d'authentification OpenID.

Cette mouture est premièrement destinée aux développeurs. Une version grand public sera proposée au mois d'octobre. Pour de plus amples informations, rendez-vous ici.

0226000003547202-photo-joindiaspora.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Etude : 60 % des applis mobiles téléchargées sont des jeux
Cisco va reverser les premiers dividendes de son histoire
Linus Torvalds devient citoyen américain
STEC dévoile de nouveaux SSD pour les datacenters
Le Conseil d'Etat rejette le recours de FDN
Google débarque un ingénieur qui aurait violé la confidentialité des utilisateurs
Brocade annonce une solution unifiée de gestion d'IP et de Fibre Channel
TV connectées: Windows 7 embedded chez Asus, Acer et Atom
Nouveaux processeurs Intel Atom: CE4200, E600, Stellarton
Boxee: D-Link abandonne Tegra pour Atom
Haut de page