Fleur Pellerin lance Korelya, son fonds d’investissement, et recueille 100 millions d’euros

29 septembre 2016 à 17h36
0
Fleur Pellerin, l'ex-ministre du numérique puis de la Culture lance officiellement son fonds d'investissement. Korelya, censé faire un pont entre des firmes sud-coréennes et des start-up du territoire, est doté de 100 millions d'euros.

Voilà quelques semaines, Fleur Pellerin avait annoncé son retrait de la fonction publique pour monter sa propre structure privée. Cette ambition devait se traduire par la création d'un fonds d'investissement. La structure est officiellement créée et porte le nom de Korelya Capital. Il s'agit d'un fonds doté de 100 millions d'euros.

Ces subsides proviennent du groupe sud-coréen Naver et de sa filière Line. Il s'agit du leader dans le pays de la recherche en ligne et dont la capitalisation atteint les 27 milliards de dollars. Un mastodonte du secteur qui s'intéresse à l'écosystème des start-up en France pour investir ou utiliser les technologies développées.

Korelya Capital sera opérationnel dès le mois de novembre prochain. L'ambition du fonds est de faire émerger une société dont le capital pourrait dépasser le milliard d'euros (une licorne). Un objectif qui pourrait se concrétiser dans les prochaines années.

07578371-photo-fleur-pellerin-ministre-de-la-culture-et-de-la-communication.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apps iOS et Android, les bons plans et promos du 29 septembre
Mondial Auto : Coyote, les 3 nouveautés des avertisseurs de radars
Fuze : une coque pour iPhone 7 avec un port Jack
Le
Google repousse Android Wear 2.0 à début 2017
iOS : Apple introduira de la publicité dans l'App Store
Apple présenterait son nouveau MacBook Pro fin octobre
Google, Microsoft, Facebook, IBM et Amazon s'allient pour une IA responsable
Microsoft sur le point d'abandonner les smartphones grand public ?
Apple à l'assaut de l'entreprise avec Deloitte
Haut de page