Lengow veut devenir un "hub du e-commerce"

0
Lengow a levé 10 millions d'euros pour développer sa plateforme. Elle sert aux e-marchands qui veulent diffuser leur catalogue sur des places de marché de type Amazon ou Cdiscount.

Lengow est de ces start-up devenues incontournables dans le paysage du commerce en ligne actuel. Depuis 2009, son métier consiste à diffuser les catalogues produits d'enseignes comme La Redoute, Carrefour ou Decathlon, sur des places de marché comme Amazon, Google ou Cdiscount. Cette pratique est devenue si populaire que la start-up avait besoin de fonds pour se développer. Elle vient de lever 10 millions d'euros.

Jusqu'à présent, son modèle économique et une précédente levée de fonds de 1,2 million d'euros en 2010 lui suffisaient à financer son développement. En six ans, Lengow a attiré 3 500 clients e-commerçants et 1 800 partenaires diffuseurs. Ces trois dernières années, la start-up a quintuplé son chiffre d'affaires. Selon son fondateur, Mickaël Froger, Lengow serait à l'équilibre si elle n'avait pas mis l'accent sur l'investissement.

Vendre à l'étranger

Aujourd'hui, Lengow voit plus grand. Grâce à ces fonds injectés par Bpifrance, Serena Capital et Alven Capital, la société veut ouvrir un bureau en Allemagne et au Royaume-Uni. Ce sont deux de ses principaux marchés. Pour le PDG, « il faut être au plus proche de ses clients ». Présent dans vingt pays - qu'elle gère depuis ses bureaux français - la start-up vise aussi l'Asie. Mais avant cela, elle doit opérer un changement.


03E8000008153008-photo-lengow-mickael-froger.jpg
Mickaël Froger, PDG et fondateur de Lengow - Crédit : Lengow

« Les e-commerçants veulent tous vendre sur les sites chinois », assure Mickaël Froger, qui travaille déjà avec le géant Alibaba. « Le problème est que pour vendre dans ce pays, il faut traduire ses fiches produits et adapter sa logistique, sans parler des différences culturelles en matière de vente », tempère-t-il. Une telle adaptation existe bien sûr pour les autres marchés. Pour déjouer ces contraintes, Lengow mise sur les API.

Doubler les effectifs

En se connectant aux bons partenaires avec des interfaces de programmation, la plateforme ambitionne de couvrir tous les maillons de la chaîne. Elle confierait par exemple la traduction à TextMaster, la livraison à DHL et récupérerait, en fin de course, les informations de la relation client, qu'elle enverrait au bon logiciel.

D'un diffuseur de catalogues, Lengow veut se placer en « hub du e-commerce ». Selon Mickaël Froger, « une telle plateforme n'existe pas aujourd'hui ». Cela fait un an que ses équipes travaillent sur ce projet, dont la diffusion officielle est prévue pour la mi-septembre. Autre évolution majeure : l'outil sera disponible en « self-service » depuis un navigateur. « N'importe quel marchand pourra diffuser son catalogue lui-même. »

Forte de sa levée de fonds, la société envisage de recruter 30 personnes d'ici la fin de l'année, à Nantes et à Paris, et pense doubler ses effectifs à 180 salariés avant la fin 2016. Pour renforcer sa position sur le marché, Lengow indique qu'il rachètera des acteurs locaux ou des sociétés dotées de technologies complémentaires.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Amazon, Netflix, Google, Microsoft et Mozilla planchent sur un format vidéo ouvert
Archos Diamond Plus : Android en 5,5 pouces à 230 euros
Clubic se met à l'heure de l'IFA 2015
Mise à jour système PlayStation 4 : le détail de la version 3.00
IFA 2015 - Le 1er convertible 12,5
Infos US de la nuit : LVMH recrute son responsable
Star Wars Battlefront : une bêta sur consoles et PC début octobre
Google s'offre un nouveau logo
Windows 10 affiche une part de marché de 5,2 %
Paypal lance Paypal.me pour simplifier la demande d'argent
Haut de page