Vidcoin remplace l'achat in-app dans les jeux par une pub vidéo

Thomas Pontiroli
24 novembre 2014 à 11h12
0
Vidcoin offre une solution aux éditeurs de jeux vidéo mobile souhaitant monétiser leurs créations : des publicités vidéo « non-intrusives » qui se lancent quand le joueur le décide, pour avancer dans le jeu.

Quand les achats d'objets dans les jeux vidéo mobiles gratuits ne suffisent plus à financer leur éditeur, et que la version payante ne se vend pas suffisamment, reste cette bonne vieille publicité. C'est ce qu'apporte la jeune société lyonnaise Vidcoin - qui n'est pas une crypto-monnaie, comme le laisserait supposer son nom ! Editrice d'un ad-exchange de publicité vidéo mobile, la start-up boucle sa deuxième levée de fonds en un an.


0190000007771841-photo-vidcoin.jpg


Montant du tour de table : 1 million d'euros. Apportés par le fonds suisse Virtual Network, le fonds de Xavier Niel (Iliad) et Jérémie Berrebi, Kima Ventures et Bpifrance, ces capitaux vont lui permettre d'ouvrir un bureau à New York et, classiquement, de renforcer sa recherche et développement ainsi que ses forces de vente.

Créée en 2013 par Jérôme Vuillemot, Vidcoin est l'auteur d'une place de marché où les éditeurs de jeux vidéo peuvent vendre aux enchères leurs emplacements publicitaires in-app. Et où, de l'autre côté, les annonceurs ont la possibilité d'acheter ces inventaires, car la plateforme s'adresse aux deux cibles. En moins d'une année, Vidcoin a permis 2 500 campagnes vidéo au sein de 300 applications, touchant 100 millions de personnes.

Un secteur en croissance

Pour les annonceurs, Vidcoin leur propose une audience ciblée par âge, genre, position géographique et plusieurs éléments comportementaux. Les vidéos HD sont préchargées mais ne se lancent pas de manière automatique. C'est à l'utilisateur de lancer la vidéo. L'idée est plutôt de conditionner l'obtention d'un nouvel objet, le déblocage d'un niveau ou d'un mode de jeu par exemple, en regardant d'abord une publicité. Une fois la vidéo visionnée, une page invite soit à acheter le produit vu dans la pub, soit à retourner dans le jeu.

Cette levée de fonds pour Vidcoin n'est pas étonnante lorsqu'on voit le succès du format vidéo sur mobile. Les acteurs du secteur ont d'ailleurs commencé à s'organiser depuis la fin 2013. En septembre de l'année dernière, le français Teads et ses vidéos intégrées au cœur d'un article, y compris sur mobile, levait 4 millions d'euros. En juin dernier, Opera rachetait AdColony, une régie spécialisée dans la pub vidéo HD pour mobile.


A lire également :





Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top