Qobuz a levé 5 millions d’euros. Yves Riesel : "le marché peut fonctionner sur ses deux pattes" (màj)

Par
Le 18 octobre 2013
 0
La plateforme de musique en ligne Qobuz a levé 5 millions d'euros. Ces fonds serviront au développement de l'activité de Qobuz à l'international.

00fa000005745168-photo-logo-qobuz.jpg
Sur le marché de la musique en ligne, la concurrence est rude et chaque acteur tente de jouer avec ses propres cartes. Dans ce secteur, Qobuz axe sa communication sur la qualité de l'écoute et propose ainsi plusieurs offres allant des « Studio Masters » au classique MP3 en passant par la qualité CD. Il revendique à ce jour 10 000 abonnés à l'ensemble de ses services.

Afin d'étendre son service à plusieurs pays européens, Qobuz confirme avoir levé la somme de 5 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques que sont Innovacom et Sigma Gestion. L'ambition de la plateforme de musique est effectivement de conquérir de nouveaux marchés en Europe mais aussi en Amérique du Nord.

Contacté par notre rédaction Alexandre Leforestier, directeur général de Qobuz, précise que cette deuxième levée de fonds date d'octobre 2012. « Nous n'avons pas communiqué dessus car ce n'était pas souhaitable dans le contexte du moment, » explique-t-il aujourd'hui.

Yves Riesel, président du service, indique que les offres seront revues dans les prochains jours, confirmant des propos initialement publiés par L'Express. « L'objectif de cette révision de nos tarifs est de multiplier le nombre abonnés, » nous explique-t-il. « Le marché est désormais en état de fonctionner sur ses deux pattes. L'avenir appartient aux plateformes qui vont proposer aux artistes et aux producteurs des ARPU corrects (revenu moyen par utilisateur, ndr). »

Qobuz ajoute que d'autres annonces sont à venir pour la semaine prochaine, date à laquelle le service doit présenter plusieurs nouveautés. Il entend à ce titre axer son travail autour des utilisateurs et ainsi « coller au plus près de l'abonné », explique le responsable afin de mieux monétiser certains catalogues en fonction de certains publics cibles (étudiants, personnes âgées...).



Pour aller plus loin
Mise à jour : Apport de précisions suite à la conférence de presse du 24 octobre 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top