Le rachat de Clearwire par Sprint s'apprête à être validé

28 juin 2013 à 18h21
0
Les autorités américaines de régulation des télécommunications s'apprêtent à approuver le rachat de Clearwire par Sprint au lendemain du retrait de Dish Network sur le dossier. Une deuxième victoire pour le japonais Softbank.

0104000000733464-photo-logo-softbank.jpg
En rachetant le troisième opérateur américain Sprint, le japonais Softbank a fait d'une pierre deux coups. Il s'empare par la même occasion du FAI Clearwire, dont le rachat par Sprint s'apprête à être approuvé par la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur des télécommunications américain. L'avis favorable pourrait même être accordé ce vendredi, précise Reuters.

Ce contrôle vise à déterminer si la transaction est ou non dans l'intérêt des consommateurs. Softbank a déjà reçu son aval concernant l'acquisition de Sprint, qui avait dans un premier temps été remise en cause par Washington. Ce dernier craignait pour la sécurité des données, le japonais ayant recours aux technologies du chinois Huawei. Softbank avait fini par apporter certaines garanties, concédant au gouvernement américain un important droit de regard.

Pour Dish Network en revanche, le revers est rude. Rappelons en effet que l'opérateur s'était positionné à la fois pour le rachat de Sprint et celui de Clearwire. Pendant un temps, Dish semblait même le plus à même de l'emporter sur les deux dossiers, avec une offre supérieure de 5 milliards de dollars pour le rachat de Sprint et en obtenant le soutien des actionnaires de Clearwire.

Au final, l'opérateur américain a tout perdu. Il a commencé par sortir de la course au rachat de Sprint dès l'instant où le japonais Softbank a rehaussé son offre d'1,5 milliard de dollars, plus rémunératrice pour les actionnaires et moins risquée d'un point de vue stratégique. Ces derniers craignaient en effet qu'un rachat par Dish ne finisse par alourdir la dette de la société.

S'agissant de Clearwire, Dish a sans doute fait les frais des nouvelles ambitions de Sprint suite au rachat par Softbank, avec une offre devenue sans doute plus attractive pour les actionnaires. Pourtant, il y a tout juste dix jours, l'avance de Dish Network était telle que Sprint avait intenté une action en justice pour contester le bien-fondé de son offre. Jeudi, l'opérateur a annoncé son retrait de la course, une nouvelle fois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft Build : un avenir radieux... Ou nuageux ?
B&You fait le maximum pour le roaming Internet, le minimum pour les appels et SMS
Infos US de la nuit : 2 ans de Google+, Street View en mode James Bond, Update Facebook
Revue de presse : les offres quad play low cost comparées
Live Japon : Technologies pour enfants en difficulté scolaire
Apple France et d’autres grossistes perquisitionnés par la répression des fraudes
Justin Rattner quitte son poste de CTO d'Intel
Finalement le PlayBook ne sera pas mis à jour vers BlackBerry 10
SFR : promotions estivales sur l'Internet mobile prépayé et sur le Maghreb
Facebook corrige un bug utilisant les SMS
Haut de page