Sharp repart au combat

26 septembre 2016 à 12h39
0
Depuis son rachat par Foxconn, le groupe japonais est sommé de changer de stratégie. Sharp entend désormais attaquer frontalement les marchés des téléviseurs et des panneaux solaires.

Sharp dévoile un peu plus sa stratégie. A présent sous le giron de Foxconn, le groupe a été en mesure de réaliser plusieurs rachats ciblés ces derniers mois. L'objectif est clair, devenir un acteur de référence sur les marchés des téléviseurs mais également des panneaux solaires. L'activité LCD demeure emblématique pour Sharp, le groupe doit donc renouer avec la croissance dans ce domaine.

En ce qui concerne les panneaux solaires, Sharp a fait le choix d'investir dans de nouvelles installations industrielles. Son objectif est également d'étendre les ventes hors du Japon, en misant principalement sur le reste de l'Asie, mais surtout la Chine. Une extension commerciale qui devrait profiter à l'ensemble des branches du groupe.

Pour rappel, en début d'année, Terry Gou, le directeur général de Foxconn, a indiqué que le rachat de Sharp serait finalisé rapidement. Le montant avancé par le géant chinois de l'assemblage équivaut à 5,35 milliards d'euros. Une transaction de taille qui permet à l'assembleur de mettre un pied dans la distribution de ses propres produits vendus sous les marques Sharp, Foxconn ou encore Hon Hai Precision.

08360000-photo-sharp-pdg.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
scroll top