Bolloré place ses lieutenants chez Gameloft et nomme l'ancien PDG de SFR à la direction

30 juin 2016 à 12h28
0
Le patron-fondateur et les administrateurs partis, Vincent Bolloré a pu installer ses hommes à la barre de Gameloft. Le nouveau PDG, Stéphane Roussel, est l'ancien boss de SFR de l'ère Vivendi.

Vincent Bolloré déboule avec les siens chez Gameloft. Un mois après la réussite de son OPA hostile, le raider breton place sa garde rapprochée au conseil d'administration : Sébastien Bolloré (président d'Omnium Bolloré et de Blue Solutions USA), Frédéric Crépin (secrétaire général de Vivendi et Canal+), Francine Mayer (présidente de Canal+ Régie), Maxime Saada (directeur de Canal+) et Stéphane Roussel (directeur opérationnel de Vivendi).


Ce dernier est aussi connu pour avoir été directeur des ressources humaines de SFR de 2004 à 2009, puis PDG de 2012 à 2013, année durant laquelle il va mener un plan de restructuration entraînant 856 licenciements.

Dans un courrier aux salariés, celui qui remplace Michel Guillemot à la tête de Gameloft écrit avoir un projet « ambitieux » pour l'éditeur de jeux mobiles, qui offre selon lui à Vivendi « une opportunité unique de prendre position sur un marché à fort potentiel et complémentaire au sien ». De son côté, Vivendi lui apporterait « de puissants leviers industriels et financiers sur le long terme pour franchir de nouvelles étapes de croissance ».


03E8000008460202-photo-vincent-bollor.jpg
Gameloft est désormais un nouvel actif de la galaxie Vivendi - Crédit : Vivendi.


Rapprocher les contenus de la publicité

À maintes reprises, la famille Guillemot avait pointé le manque de vision de Vivendi. Stéphane Roussel lance des pistes : « Comment mobiliser au mieux notre expertise pour développer les franchises de Gameloft, celles de ses partenaires et celles de Vivendi, les déployer le plus largement possible ? Comment créer de nouveaux formats rapprochant davantage les contenus de la publicité ? Comment enrichir les capacités créatives de Gameloft ? »

Le nouveau PDG sait qu'il met les pieds dans une entreprise familiale arrachée à ses pères fondateurs par une opération financière longue, douloureuse et non-désirée, et alors qu'elle était très attachée à son indépendance.
« Votre liberté de création sera préservée car elle est la clé de votre réussite », assure le dirigeant, ajoutant que Gameloft conservera sa « singularité », tout en faisant bien sûr « pleinement partie de la famille Vivendi ».


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top