Gameloft : les administrateurs fuient Bolloré

Thomas Pontiroli
29 juin 2016 à 10h56
0
Grand ménage chez Gameloft où après le départ de Michel Guillemot, patron historique de l'éditeur de jeux, c'est le conseil d'administration qui s'en va, rejetant en bloc l'OPA de Vivendi.

Il n'avait pas fallu une semaine pour que Michel Guillemot, patron de Gameloft, quitte le navire suite à la prise de contrôle de Vivendi. Et moins d'un moins pour que ce soit l'ensemble du conseil d'administration de l'éditeur de jeux mobiles qui s'en aille. L'annonce a été faite le jour de la tenue de l'assemblée générale des actionnaires.

Comme depuis le début de la prise de contrôle rampante par le groupe de Vincent Bolloré, à la fin de l'année dernière, l'éditeur français martèle son attachement à son indépendance, et son rejet de Vivendi. « Sur le plan managérial, écrivent les administrateurs, les pratiques de Vivendi sont clairement aux antipodes de la vision qu'ont le conseil et le management de la gestion des équipes et des talents qui a fait le succès de Gameloft. »

Pour le conseil d'administration, il n'était pas question de « se résoudre à devenir le simple exécutant de décisions d'un actionnaire majoritaire dont il ne partage ni la vision stratégique ni les valeurs managériales et qui a d'ailleurs indiqué vouloir nommer de nouveaux administrateurs ». Bolloré a les coudées franches.


0320000008361794-photo-jeux-gameloft-ios.jpg


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
scroll top