Bolloré a gagné, le PDG de Gameloft démissionne et vend ses actions

07 juin 2016 à 14h35
0
Le départ devenait évident suite à la prise de contrôle de Vivendi dans le capital de Gameloft. Michel Guillemot, le PDG de l'éditeur de jeux vidéo sur mobile annonce qu'il démissionnera à la fin du mois.

Article mis à jour en bas de page

Vivendi va détenir la majorité des actions Gameloft. Le groupe dirigé par Vincent Bolloré a mis la main sur au moins 61% des actions de l'éditeur de jeux vidéo sur mobile. La manœuvre hostile, qui était en cours depuis plusieurs semaines, a vu l'homme d'affaires breton remporter la timbale.

Première conséquence directe, Michel Guillemot, l'actuel PDG de l'éditeur annonce qu'il démissionnera prochainement. Il quittera ses fonctions officiellement lors de la prochaine assemblée générale du groupe, qui aura lieu le 29 juin prochain. Le mouvement était attendu depuis la récente prise de pouvoir de Vincent Bolloré.


Avant son départ, Michel Guillemot a tenu à envoyer un message au personnel de Gameloft. Dans un e-mail obtenu notamment par gameinformer, le responsable confirme que d'ici quelques semaines il ne fera plus partie de la compagnie.

08464386-photo-michel-guillemot.jpg
Michel Guillemot, futur ex-PDG de Gameloft


« A partir du 29 juin, une nouvelle stratégie sera mise en place avec une possible intégration des activités de Gameloft au sein de Vivendi. Les informations publiées jusqu'à présent par les nouveaux propriétaires montrent que les changements vont être profonds. Pour les créateurs : "convergence entre les industries créatives" et pour les autres : mutualisation des réseaux de distribution », précise le responsable dans son message adressé aux équipes.

Gameloft version Vivendi

La nouvelle direction devrait avoir les coudées franches pour imposer sa propre stratégie. L'ambition de Vivendi est claire : être en mesure de proposer des contenus et services sur l'ensemble du secteur du divertissement (cinéma, TV, jeu vidéo) mais surtout de garantir des revenus publicitaires issus du jeu vidéo sur mobile.

Gameloft s'attend en effet à générer 20 millions de revenus publicitaires dès cette année. Son objectif est d'atteindre 100 millions d'euros dans 2 ans grâce à sa propre régie publicitaire avec laquelle il monétise les inventaires mobiles de tiers. Vivendi devrait donc favoriser les « synergies » entre les différents pôles du géant que devient Vivendi.


Mise à jour :
La famille Guillemot annonce la vente de ses titres Gameloft à Vivendi. Elle cède "à regret" l'essentiel des actions qu'elle détenait (soit 22,4% du capital) dans l'éditeur de jeux vidéo sur mobiles. Dans un communiqué, la famille Guillemot indique qu'elle : " ne peut espérer de création de valeur d'un actionnaire majoritaire avec lequel elle est en profond désaccord sur la stratégie".


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top