Tesla lance une OPA inattendue sur SolarCity

Thomas Pontiroli
23 juin 2016 à 10h08
0
Elon Musk n'a pas fini d'étonner son monde. Le serial entrepreneur à la tête de Tesla lance une OPA sur SolarCity, leader américain des panneaux solaires, et dont il est principal actionnaire.

En voulant racheter - à la surprise générale - SolarCity, Tesla montre à quel point ses voitures sont totalement indissociables, dans la vision d'Elon Musk, de l'électrique. Pour les besoins énergétiques de ses automobiles, le fabricant s'était déjà fait spécialiste du lithium-ion, en concevant ses propres batteries et en leur dédiant une usine géante, la Gigafactory. Mais le magnat de l'écologie veut monter d'un cran dans l'intégration verticale.


Lors d'une téléconférence auprès de quelques journalistes, le milliardaire a expliqué que Tesla serait « la seule entreprise mondiale d'énergie intégrée verticalement offrant à nos clients des produits d'énergie propre de bout en bout ». Pour parvenir à ses fins, l'entreprise offre 2,8 milliards de dollars à SolarCity. Avec cet actif, il ajouterait à son portefeuille le premier installeur de panneaux solaires pour le grand public des États-Unis !

Conflit d'intérêt ?

Autre avantage : Elon Musk connaît bien la maison, car il en est le premier actionnaire, à hauteur de 22 %, et en préside le conseil d'administration. Précisons également que Lydon et Peter Rive, les fondateurs et dirigeants de SolarCity, sont ses cousins. Pour réaliser cette opération, Tesla propose un échange d'actions, avec une prime de 25 à 35 %, soit 26,50 à 28,50 dollars par titre SolarCity. Cette OPA devra se dérouler de manière amicale, précise Tesla. Et pour éviter tout conflit d'intérêt, Elon Musk ne fera pas valoir ses droits de vote SolarCity.


03E8000008481396-photo-elon-musk-solarcity.jpg
Avec 22 % du capital, Elon Musk est le premier actionnaire de SolarCity, dont la capitalisation boursière est de 2,2 milliards de dollars - Crédit : Mark Von Holden.


Si cette intégration paraît censée au vu de la stratégie de bout en bout de l'Américain, les investisseurs n'ont pas manqué de signaler leur inquiétude suite à cette annonce. En toile de fond, les pertes très élevées de SolarCity, de 770 millions de dollars en 2015, malgré d'importants efforts en marketing. La raison est qu'une vingtaine d'États américains pourraient couper la prime à l'installation de panneaux solaires. Au final, les actionnaires sanctionnent pour l'instant l'action Tesla de 10 %. Encore une fois, c'est l'avis de tous contre la vision de Musk.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top